25/09/2017

Saga Valta T3

saga valta t3.jpgsaga valta v3.jpgDessin : Aouamri.
Scénario : Jean Dufaux.
Editeur : le Lombard.
Sortie : août 2017.
Genre : légende nordique.

 

 


Le résumé.
Au pays du Eyjafjallajökull, Valgar de Valta, fils d’Hallgerr aux cheveux d’or part en guerre judiciaire dans l’illdeildir pour récupérer sa femme Astridr et son fils Gunnar avec l’appui de Njall-le-brulé et Skarperdinn. Mais attention le père de sa bien-aimé, Athorgerr Agfusson aux 100 guerriers ne l’entend pas ainsi surtout avec l’aide de Dar Guilva adepte de De Lyhmm le barde fou de l’ile de Skriarr avec son sort du chant d’hunlhot. Et je ne vous parle pas d’Hildegirrd aux courts cheveux et de Looki qui pourraient jouer à la mante religieuse pour s’emparer de son gros cœur de viking.

aouamri_dufaux.jpg

 

Qui dans sa grande mansuétude, le lui accordera. Pour autant que Valgar de Valta soit châtié à hauteur de sa scélératesse.

saga-valta-croquis.jpg


Mon avis.
On pourrait se perdre dans tous ces noms nordiques à rallonge mais force est de constater que la lecture se fait assez aisément. On peut dire ce qu’on veut sur Jean Dufaux mais personne ne pourra lui retirer sa qualité narrative. La trame est certes classique (les bons sont vraiment bons et les méchants, très méchants) mais tout bon amateur du genre viking y trouvera son petit bonheur. Du muscle, de l’honneur et une divinité avec une cape rouge sont au programme. En plus, Aouamri nous émoustille avec des héroïnes vraiment attrayantes à la « game of thrones »(Hildegirrd me fait un peu penser à Cersei). A noter, une colorisation de Goussale pour ce tome 3 nettement plus lumineuse que les albums précédents. L’histoire semble close mais la porte reste partiellement ouverte à un nouveau cycle. Qui vivra verra.

saga-valta-2-mohamed-aouamri-valgar-3bkw.jpg



Samba de Northtok.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : saga valta, le lombard, aouamri, dufaux, viking |  Facebook | |

24/09/2017

Les chroniques courtes #144 Death's choice T2

death's choice.jpgdeath's choice t2.jpgDeath’s choice T2
Scenario: G.O
Dessin: Tatsuhiko.
Editeur : Kana.
Sortie : 7 juillet 2017
Genre : seinen, survival games.

 

 

« Un tri se fera petit à petit et la dernière élève en jeu sera élue fille la plus populaire de la classe ».

Mon avis.
Un jeu morbide en milieu scolaire tournant au jeu de massacre… rien de bien innovant !
Un titre qui a vraiment du mal à décoller, que de blabla stagnant et peu d’action et quand il y en a, elle est plus que brouillonne. Ajoutez-y un dessin oubliant souvent les décors et on a là un manga des plus dispensables.

a04-3e788e4.gif

Samba.

___________________________________________

23/09/2017

Coffee & Vanilla T.1

Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.Scénario : Akegami Takara
Dessin : Akegami Takara
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 16/08/2017
Genre : Romance, shôjo

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Elle manque d’expérience, mais il est prêt à lui enseigner bien des choses ! Ainsi se crée l’harmonie entre la douceur de la vanille et l’amertume du café.

Bien que particulièrement mignonne, Risa, une jeune étudiante de vingt ans, n’a toujours pas connu l’amour et tous pensent qu’elle a un petit ami.

Elle rencontre au détour d’un café, Fukami, un homme d’une trentaine d’année, particulièrement riche et prévenant. L’alchimie entre eux est immédiate et Risa succombe au charme de ce bel apollon. Ainsi commence une histoire d’amour où l’inexpérience de Risa et la différence d’âge auront toute leur importance.

Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.



Mon avis

Vous l'ignorez peut-être, mais bon nombre de jeunes femmes dans la vingtaine n'ont encore jamais connu l'amour. C'est le cas de Risa, charmante étudiante universitaire qui, bien qu'ayant tout pour elle, n'a jamais été conquise par un jeune homme. Trop timide, elle décline chaque invitation jusqu'au jour où le hasard lui présentera Fukami ! Il est beau, stylé, avenant... dans la trentaine !

 

Autant dire qu'avec une telle différence d'âges, on ne va pas faire dans le shôjo classique. Celui-ci, bien que mettant en scène une jeune ingénue, est plus mûr que la plupart des shôjo que j'ai pu lire. Et pour une lectrice ayant le même âge que le héros masculin : ça fait plaisir ! On repense à nos premiers ébats, les sentiments qu'on a pu ressentir, les papillons dans le ventre et surtout... surtout ! On savoure le fantasme que beaucoup d'entre nous ont eu adolescentes : être avec un homme, un vrai, qui sait ce qu'il fait et ce qu'il veut (bon, certes, même passé l'adolescence, on veut toujours ça, mais chuuuut... y a des hommes qui lisent, ici).

Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.

Et si vous aviez encore des doutes quand à la maturité de ce shôjo : voyez la couverture ! Elle est plus qu'explicite. Nous sommes loin des pages romanesques où l'héroïne s'inquiète de savoir s'il faut ou pas tenir la main de son amoureux ou pas. Ici, c'est un cran au-dessus tout en gardant l'innocence d'un premier amour et les dessins typiquement « shôjo-esques ».

Album_R_sf_txt_65px.jpg

7_10.png

 

Une chouette lecture, émoustillante et rafraîchissante... à ne pas mettre entre toutes les mains, cela dit et avec, il faut bien l'avouer : un homme un peu trop possessif. Affaire à suivre donc...

 

ShayHlyn

22/09/2017

Château Narumi T.1/2

chateau-narumi-1-komikku.jpg21730947_10154731457031746_8694624590567116464_n.jpgScénario : Tomomi Sato
Dessin : Tomomi Sato
Éditeur : Komikku
Date de sortie : 14/09/2017
Genre : Œnologie, tranche de vie, passion

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Mako est la fille unique du Président de Narumi Inc, une grande société japonaise qui importe du vin au Japon. Alors qu'elle s'apprête à aller étudier en France, ses parents disparaissent tragiquement dans un accident d'avion. Seule et désemparée, Mako est manipulée par le bras droit de son père qui profite de sa détresse pour lui dérober le contrôle de l'entreprise. Elle se rend alors dans une petite propriété viticole où les souvenirs familiaux la submergent et elle décide sur un coup de tête de redresser ce domaine pour sauver l'héritage de ses parents. Takamori, le vil président de Narumi Inc accepte ce pari insensé et y ajoute des conditions quasi irréalisables : elle aura une année pour produire 40 000 bouteilles, sans employer de nouvelles personnes, sans se séparer du personnel actuel et en devant obtenir un prix pour son vin. Si elle échoue, Mako devra lui donner toutes ses parts de la société. Transportée par la passion et le souvenir de ses parents, Mako va tout donner pour réussir l'impossible. Pourra-t-elle surmonter son amateurisme et la dureté de ce milieu ? Le compte à rebours est lancé !

21457801_10154720254791746_2134925192499325434_o.jpg

Mon avis

Elle est belle, intelligente et dans un an, la France va lui ouvrir les bras pour un cursus universitaire. Mais c'était sans compter le coup du sort qui en décida autrement. Suite à la mort tragique de ses parents lors d'un accident d'avion : Mako se retrouve seule face à un vile homme d'affaires qui prétendait être le meilleur ami de son père. Takamori, profitant du désarroi de la jeune femme, va prendre les rennes de la société Narumi – société créée et dirigée jusqu'alors par le père de Mako – et décider de fermer le Château Namuri, le vignoble familiale à l'origine de la société du même nom.

 

Sauf que Mako y tient à ce vignoble ! Armée de tout son courage et de l'attachement qu'elle porte à ces lieux, Mako va laisser tomber l'avenir qui lui était tout tracé pour devenir PDG du Château Namuri et prendre le risque de tout perdre en acceptant les conditions de Takamori, à savoir : réussir à vendre 40,000 bouteilles de vins, obtenir mieux qu'une médaille de bronze à un concours de vins, le tout en un an et sans qu'aucun employé ne quitte le Château sans quoi Mako devrait vendre toutes ses actions dans la multinationale créée par son père 25 ans plus tôt.

21462474_10154726930276746_3533374520923759773_n.jpg

Voici donc un manga qui se laisse lire, même quand on n'aime pas le vin (comme moi). De quoi enrichir sa culture générale avec des connaissances en œnologie, en cultures viticoles et en relation humaine dans une région campagnarde du Japon. Le tout agrémenté d'un dessin attrayant et assez réaliste. Minutieux également quand l'auteur nous gratifie d'explications précises sur la façon de travailler les vignes...

 

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

7_10.png

Bref, un bon moment de lecture. Même si c'est quand même plutôt destiné à des fans de vin.

Allez, santé !

 

ShayHlyn.