25/02/2017

Le SUMOUPS du samedi

IMG_20170225_000929_152.jpg

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (0) |  Facebook | |

24/02/2017

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagersBLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagersScénario : MAKINO
Dessin : MAKINO
Éditeur : Soleil 
192 pages
Date de sortie : 11 janvier 2017
Genre : shôjo, romance, teenagers, comédie.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

Entre l’ange blanc et le démon noir il est parfois difficile de choisir, heureusement ce manga est là pour nous rappeler qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences…

Comme toutes les filles, Yû a flashé sur la coqueluche de l’école, le « white prince » Shirakawa. Autrefois renfermée, elle a dû faire beaucoup d’efforts pour devenir la jeune femme affirmée qu’elle est aujourd’hui. Suite à la mutation de ses parents, elle va devoir intégrer l’internat où vit Shirakawa. Mais si Yû pensait profiter de son nouveau logement pour se rapprocher du jeune homme, c’est raté ! Car Kurosaki le « black prince », aussi beau qu’insupportable, a bien décidé de venir gâcher le tableau…

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers   BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Mon avis :

Quoi de mieux pour un bon shôjo qu'un triangle amoureux ?! C'est, à ma connaissance, la recette la plus vendeuse et cette nouvelle série nous le prouve encore une fois. Avec des similitudes avec le très célèbre « Hana Yori Dango » (chez Glénat) qui marqueront peut-être les fans du genre et surtout de l’œuvre pré-citée qui a eu son heure de gloire tant à la télévision nippone que coréenne avec deux séries qui sont souvent reprises dans les top 10 des grandes romantiques fans de dramas (=séries télévisées asiatiques) sans compter toutes les autres adaptations asiatiques que je n'ai pas vue...

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Ainsi nous retrouvons Yû, charmante demoiselle aux prises avec des sentiments complexes entre le prince blanc, Shirakawa, et le meilleur ami de celui-ci, Kurosaki dit le prince noir. Autant dire le yin et le yang entre ces deux jeunes hommes que tout oppose et qui sont pourtant les meilleurs amis du monde ! Le prince blanc est gentil, toujours souriant tandis que son ami est aussi ténébreux que grognon. Un duo au milieu duquel la jolie Yû se retrouve bien malgré elle, en voulant s'approcher de l'un, c'est l'autre qui lui tombe sur le dos au point de la troubler.

 

Bingo ! Nous avons donc un scénario classique, mais qui se tient. Petit bémol peut-être à cause de cette énorme ressemblance avec « Hana Yori Dango », rien que dans le nom de plume de la mangaka « Makino » qui s'avère être le prénom de l'héroïne de HYD. Autre clin d’œil, peut-être involontaire (je ne me suis pas entretenue avec l'auteure) : en guise de punition, Yû doit arracher les mauvaises herbes du pensionnat. De toutes les corvées possibles et inimaginables, il a fallu que ce soit les mauvaises herbes qui se disent « Tsukushi » en japonais et qui est, je vous le donne en mille, le nom de famille de Makino... encore dans HYD.

 

J'arrête où on continue ? Je continue avec le dernier point flagrant : Dans HYD, Makino est amoureuse d'un jeune homme qui s'habille toujours – ou en tout cas souvent – en blanc, qui est souriant, gentil, mais un brin mystérieux. Qui a pour meilleur ami, une espèce de mufle arrogant et prétentieux que l'héroïne ne peut s'empêcher de détester tout en étant chamboulée par sa présence.

 

Coïncidence ? Cela reste à voir dans les prochains volumes, dans l'espoir que la ressemblance se dissipe pour devenir un vrai shôjo unique en son genre.

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Quant au dessin : ouf ! Je n'ai pu m'empêcher d'aller dépoussiérer mes quelques tomes de HYD pour faire la comparaison qui – ô joie – n'a rien à voir avec les dessins ici présent. Ceux-ci sont tellement fins, rayonnant, expressifs... que j'en ai presque eu peur de devoir y mettre une mauvaise note pour « recopiage involontaire ». Mais ce n'est pas le cas. Bien que typique du genre shôjo pour attirer les jeunes filles en fleur, le coup de crayon reste propre à Makino (la mangaka, pas l'héroïne de HYD, ne nous emmêlons pas voulez-vous...). Un tramage prononcé pour mettre en valeur les expressions du visage, une profusion de gros plans pour ne pas se perdre dans les décors et parfaitement raccord avec les dialogues.

 

C'est donc avec curiosité que j'ai envie de suivre ce manga dans l'espoir qu'il soit digne du très célèbre HYD (60 millions d'exemplaires mine de rien, soit la seconde plus grosse vente de l'année 2007) tout en ayant sa touche personnelle.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Affaire à suivre.

ShayHlyn.

 

 

Zombies néchronologies - tome 3 - la peste

zombies nechronologies T3.jpgzombies nechronologies T3_pl.jpgScénario : Olivier Péru
Dessin : Stéphane Bervas
Éditeur : Soleil
52 pages
Date de sortie :  janvier 2017
Genre : anticipation, fantastique

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Les îles japonaises sont ravagées par les zombies. Mais dans un village de montagne, un millier de civils, des militaires et des chercheurs tiennent bon. Ils ont en leur possession une momie plusieurs fois millénaires à partir de laquelle le virus a été créé. En explorant les origines du mal, les scientifiques espèrent lui trouver un remède ; ils ne reculent devant aucun sacrifice, aucune expérience, pour arriver à leurs fins. Le résultat de leurs travaux pourrait aussi bien offrir une deuxième chance à l’humanité que la précipiter vers une extinction plus rapide.

 

 

"- Qu'avez-vous trouvé la-bas, monsieur ?

- La fin du monde, Capitaine ...endormie dans un virus capable théoriquement de provoquer l'extinction d'une espèce.

- Théoriquement ?"

 

 

Mon avis

Et de 3 ! Après la France et la Suède, c'est au tour du Japon de subir l'assaut des hordes de morts-vivants. Ce spin-off de la série Zombies imaginée par Olivier Péru met en scène une invasion dans un pays différent dans chaque album. Olivier Péru est très fort car il trouve à chaque fois une idée nouvelle qui donne une tonalité originale à sa série et lui permet de sortir du lot. Ici, il commence par exposer l'origine du mal en lui donnant un socle scientifique, base qui devrait permettre également de trouver une solution à l'épidémie. Se posent alors les questions suivantes : la science peut-elle tout résoudre, et jusqu'à quels sacrifices l'Homme peut-il aller pout tenter de préserver l'espèce ?

Le personnage de Daisuke, scientifique sûr de lui et totalement dénué d'empathie qui pense avoir entre les mains la solution, porte à lui tout seul ces deux questions auxquelles chaque lecteur apportera sa propre réponse.

Ce scénario est très riche et révèle une fois de plus que les vivants sont au moins aussi dangereux que les morts-vivants !

 

zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017

 

Graphiquement, Stéphane Bervas fait suite à Nicolas Petrimaux et Arnaud Boudoiron. S'agissant d'une série constituée de one shot, le changement de dessinateur et de style ne pose pas de problème. Mais des trois dessinateurs, c'est sans doute Bervas qui tire le mieux son épingle du jeu et s'approche au plus près de l'excellente prestation de Sofian Cholet sur la série mère. Je mettrais juste un bémol sur un découpage un peu trop serré donnant des planches chargées de cases souvent trop petites. La densité du scénario aurait mérité une pagination plus longue.

Amateurs du genre, ne craignez pas la lassitude de la zombification avec cette série qui à chaque fois apporte sa petite touche personnelle au genre.

 

Loubrun

 

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017

 

zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017

 

zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017

 

 

les autres tomes

zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017

 

 

 

 

 

 

 

 

la série Zombies (du tome 0 au tome 4)

zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017zombies néchronologies,peru,bervas,soleil,zombies,anticipation,fantastique,horreur,012017

 

 

 

 

 

 


 

23/02/2017

Roma

cov.jpg3.jpgTome 5 – à l’origine du mal

Dessin : Régis Penet

Scénario : Didier Convard, Gilles Chaillet, Eric Adam, Pierre Boisserie

Editions Glénat

Collection Grafica

64 pages – cartonné

Parution : 01 février 2017

Péplum historico-fantastique

 

Présentation :

Une ville immortelle. Une damnation éternelle.

306. Constantin Ier règne sans partage sur un empire s’étendant de la mer du Nord à l’Orient. Samère, Hélène, fervente chrétienne, le pousse à la conversion et à imposer la religion du Dieu unique à tous ses citoyens. Les familles Leo et Aquila sont toujours les gardiennes et les garantes de la stabilité du Palladium, mais elles doivent désormais célébrer leur culte de manière clandestine. L’Empereur vient de fonder une seconde capitale pour l’Empire Romain d’Orient : Constantinople. Sous la pression de sa mère, il impose la religion chrétienne. Pour ce faire, il crée auprès des Romains un épouvantail qui les poussera à embrasser sa foi : il invente le Diable ! Il trouve dans l’antique culte du Palladium un bouc émissaire tout indiqué, et monte une machination pour désigner cette ancienne croyance, ainsi que ses adorateurs, à la vindicte populaire. Mais Ker, la déité prisonnière de la statue, usera de tous ses pouvoirs maléfiques pour briser les plans de l’Empereur...

1.jpg

Mon avis :

Cet album clôture le premier cycle de la série, celui consacré à la période de l’Antiquité. Régis Penet qui était au dessin du 1er tome vient logiquement achever cette première période historique. Son style réaliste reste parfaitement adapté au propos.

2.jpg

Du côté du travail des scénaristes, mon point de vue n’a pas varié : le mélange de BD historique avec un récit fantastique passe parfois difficilement. Même si l’époque était très réceptive aux croyances et superstitions, parfois complètement extravagantes, l’association de ces deux genres ne me semble pas vraiment pertinente. C’est sans doute mon intérêt pour la culture antique traditionnelle qui conditionne ma lecture. Par ailleurs, l’éclairage historique du professeur Bertrand Lançon en fin de tome vient contrebalancer ma perception. Une fois de plus, son dossier apporte nuances et précisions sur le contexte, ce qui invite à une relecture plus attentive et plus sensible à la démarche des auteurs. La série est donc intéressante et ouvre des possibilités de questionnement sur l’état de nos connaissances historiques des grandes étapes de l’histoire romaine. Cette stimulation à la réflexion critique agrémente un récit dessiné de manière académique et dont la lecture reste un bon moment de plaisir.

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

Skippy