21/11/2017

A la vie à la mort - tome 1 - Pierrot le fou

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10Scénario : Rodolphe
Dessin : Gaël Séjourné
Éditeur : Soleil
58 pages
Date de sortie :  septembre 2017
Genre : policier

 

 

 

Présentation de l'éditeur

1946, L’ennemi public numéro 1 s’appelle le Gang des Tractions Avant. Parmi leurs membres, Jo Attia et Pierrot Le Fou terrorisent la France de l’après-guerre. Voici leur singulière histoire.

La guerre est finie et la France, en reconstruction, retrouve le goût de vivre. Deux anciens Bat’ d’Af’, ces bataillons de militaires, sanctionnés durant leur service et engagés dans l’infanterie d’Afrique, se retrouvent pour ne plus se quitter et faire alliance. Mais leur passé violent et leur goût prononcé pour les armes à feu et l’argent, vont rapidement décider de la direction que va prendre cette alliance…

 

"Petit, je sais pas d'où tu débarques, mais tu vas y retourner ... Ici tu fous la merde et c'est pas bon pour mes affaires !"

 

Mon avis

Qui n'a jamais entendu parler du célèbre "Gang des Tractions avant"?! Ce gang créé par Pierre Loutrel dit Pierrot le Fou, fait partie des figures mythiques de l'histoire du grand banditisme en France. Spécialistes des braquages à mains armées, Pierrot le Fou profita du chaos de l'immédiat après-guerre pour constituer sa bande de malfaiteurs hétéroclite. On y trouvait en effet d'anciens résistants, d'anciens collabos de la Gestapo et des voyous résistants de la dernière heure.

Rodolphe adapte ici son propre roman consacré à Pierrot le Fou en apportant une touche un peu plus aventureuse à son récit. L'angle donné à l'album est davantage à l'action qu'à la psychologie des personnages. Ainsi, on y découvre à coups de nombreux flashback et d'ellipses, comment Loutrel a monter son gang et les premiers coups qu'il a mis sur pied.

C'est vraiment bien mené et, même si l'action prime sur les personnages, on ressent bien la violence qui habite ces personnages peu fréquentables. Si l'audace de leur braquages et la minutie de leur préparation peuvent forcer l'admiration, le caractère criminel de ces individus n'est pas édulcoré. Ces braqueurs étaient des tueurs qui n'hésitaient pas à faire usage de leurs armes si nécessaire.

Gaël Séjourné, à travers un dessin classique, nous offre une très belle mise en scène qui répond parfaitement au dynamisme du récit. Son trait réaliste nous plonge directement dans l'ambiance des années 40 et dans l'aventure de cette folle équipée.

Voilà une belle entame sur les méfaits d'un des plus grand gangster français. Prévu en trois tomes, les amateurs de polar adhèreront vite à ce récit bien ciselé dont on connait pourtant déjà la fin et dont l'ambiance qui se dégage n'est pas sans rappeler un certain cinéma de genre.

 Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10

 

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10

 

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10

 

La grande ourse

La grande ourse, Bordier Elsa, Sanoe, Soleil, roman graphique, initiatique, fééerique, introspection.La grande ourse, Bordier Elsa, Sanoe, Soleil, roman graphique, initiatique, fééerique, introspection.Scénario : Elsa BORDIER
Dessin : SANOE
Éditeur : SOLEIL
Date de sortie : 13/09/2017
Genre : roman graphique, initiatique, introspection, féerique.

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Un beau récit introspectif qui se mue en un conte fantastique, sublimé par un univers graphique envoûtant.

 

Louise, une jeune femme d’une vingtaine d’années, peine à oublier ses proches disparus. Elle vit depuis en leur compagnie, au point même de se couper des vivants de peur de les perdre à leur tour...

 Sourire, profiter de la vie sont des choses qu’elle semble ne plus savoir faire.

 

Soudain, l’étrange Phekda – une étoile, l’une de la Grande Ourse – fait irruption... et l’entraîne dans une immersion au plus profond d’elle même. Une immersion qui passe par une virée sur la plage de son enfance, par une nuit dans une petite maison biscornue, par une forêt labyrinthique qui oscille entre réel et fantastique jusqu’à la montée de cet incroyable escalier sorti des nuages… Mais où la mènerat-elle ? Et quelles en seront les conséquences ?…

La grande ourse, Bordier Elsa, Sanoe, Soleil, roman graphique, initiatique, fééerique, introspection.

Mon avis

Au royaume des enfants, l'étoile du soir est la reine de la nuit. Chaque contrée, chaque payé, chaque civilisation ont une légende concernant une de ces astres : la première qu'on voit briller dans le ciel, l'histoire d'amour entre Altaïr et et Véga (célébrée notamment le septembre au Japon sous le nom de « fête de Tanabata »), j'en passe et des meilleurs...

 

Dans ce livre plein de poésie, Louise nous explique que depuis l'enfance, elle se confie à la grande ourse, cette constellation en forme de chariot (ou de poêlon si vous voulez mon avis) où brille, entre autres, l'étoile Phekda. Cette dernière que est interpellée par cette jeune femme qui se terre encore dans le rêve et l'illusion de l'enfance. Par peur d'être blessée, d'être délaissée, ... Louise s'est isolée jusqu'à en perdre le sourire.

 

C'est sans compter la malicieuse étoile descendue sur Terre pour lui faire découvrir son moi intérieur. C'est le début d'un voyage initiatique parmi ses souvenirs, ses rêves et ses plus grandes peurs. Autant dire qu'encore une fois, la collection Métamorphose aux éditions Soleil a fait mouche ! Après la lecture enchanteresse de « Alice de l'autre côté du miroir » superbement illustré par Benjamin Lacombe ou encore « Les fées de Cottingley » retraçant la rencontre, peut-être véridique, avec le petit peuple : j'ai été touchée par le chemin parcouru par Louise dans les méandres de son subconscient.

La grande ourse, Bordier Elsa, Sanoe, Soleil, roman graphique, initiatique, fééerique, introspection.

Un dessin à mi-chemin entre l'occident et l'orient, aux couleurs blêmes et pourtant chaleureuses et une imagination époustouflante ; avec des créatures à la frontière de l'irréel, rappelant différentes légendes et cultures pour nous prouver que tous, un jour ou l'autre, nous avons à faire se parcours intérieur pour grandir sans pour autant (et je vous le souhaite de tout cœur) ne pas perdre son âme d'enfant.

Album_R_sf_txt_65px.jpg

La grande ourse, Bordier Elsa, Sanoe, Soleil, roman graphique, initiatique, fééerique, introspection.

Un petit bonheur en papier, à l'instar de la jolie frimousse de l'étoile Phedka.

ShayHlyn.

20/11/2017

Ter

1.jpgter,tome 2,rodolphe,dubois maghen,18 octobre 2017,science-fictionTome 2 – Le guide

Scénario : Rodolphe

Dessin : Christophe Dubois

Editeur : Daniel Maghen

80 pages - cartonné

Parution : 19 octobre 2017

Science-fiction

 

Présentation :

« … en ces temps futurs, le sol grondera et rien ne restera de nos villes et de nos campagnes, de nos rivières et de nos champs. »

002.jpg

La fin du tome 1 laissait les lecteurs sur une vision remarquable : TER n’est pas notre Terre ! Au retour de leur expédition, Mandor et ses amis découvrent un spectacle de désolation : leur village s’est effondré, il ne reste qu’un tas de ruines. Les habitants en rejettent la faute sur Mandor, qui échappe au lynchage de justesse grâce à l’intervention du Bourdon et de ses prêtres en armes. Il sera donc jugé, et probablement exécuté. Mais le sol tremble à nouveau et la panique s’empare de toute la communauté. Mandor, que certains considèrent comme le prophète, a une vision...

001.jpg

Mon avis :

Le tome 1 était impressionnant.

Le tome 2 apporte des réponses, mais aussi de nouvelles questions. On change de décors, mais pas de sujet. Avec un sens de la narration parfaitement maîtrisé, Rodolphe poursuit son récit sur le mode de la fable politique, de l’imaginaire poétique, mais tout en nous livrant un pur moment d’aventures et d’action. Autant dire que le lecteur est gâté, surpris, séduit, émerveillé.

Ter serait déjà une excellente histoire de science-fiction rien que pour son scénario, mais en plus, le dessin de Christophe Dubois vient le sublimer par un traitement graphique à couper le souffle. Ses dessins, classiques, sont d’une richesse et d’une précision hors normes. Chaque case est une bénédiction pour le regard. Un cahier de croquis et de cases alternatives vient clôturer ce qui me paraît un des meilleurs albums de l’année.

003.jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

Skippy

 

Le choix de Gaëlle.

J’ai proposé à Gaëlle (12 ans) de faire un classement basé sur ses préférences pour 4 titres jeunesses. Il y avait en « compétition » Yennega, Princesse Sarah T10, Pile ou face T2 et Lila T2.
Des titres jeunesses pour une jeune demoiselle, chez SambaBD on essaye toujours de trouver un lecteur adéquat et non un vieux croûton pour juger des titres qui ne lui sont pas destinés.

Alors en 1.
princesse sara t10.jpgprincesse sara 10.jpgPrincesse SaraT10 La guerre des automates.
Scénario : Alwett Audrey
Dessin : Moretti Nora
Editeur : Soleil.
Sortie : 20 septembre 2017.
Sara s’apprête à entrer au prestigieux Club des Automates. L’examen en est redoutable, il lui faut néanmoins le réussir si elle veut poursuivre son éclatante
 carrière.

Là, son choix est hyper facile car c’est sa série préférée. C’est une explosion de joie quand elle reçoit le nouvel album de princesse Sarah, il est instantanément dévoré. Du romantisme, une héroïne charismatique, de l’aventure, de l’exotisme, de situations « injustes » qui fait battre les petits cœurs et le tour est dans le sac. En plus, là c’est Samba qui parle, le dessin est magnifique, les détails vestimentaires dans un style steam-punk sont franchement remarquables. Bref, si vous avez une jeune fille de 10-14 ans, Princesse Sarah, c’est un INDISPENSABLE.

En 2
lila t2.jpglila.jpg Lila T2 T’es belle et tu sens bon !

Scénario : Séverine de la Croix
Dessin : Pauline Roland.
Editeur : Delcourt.
Sortie : 20 septembre 2017.
Rien ne va plus pour Lila depuis cet été : son père se remarie et lui a demandé
 d’être sa demoiselle d’honneur. Lila a surtout envie d’avaler les alliances qu’on lui confie.


Elle a trouvé cet album tout simplement EXEPTIONNEL. C’est trop drôle et complètement délirant. Tout y est pour amuser les jeunes avec un univers très décomplexé et très tendance (surtout les petites annotations). En plus, le dessin est trop pétillant et amusant.
Là aussi un très bon album !

En 3
yennega.jpgyennega t1.jpgYennega, La femme lion.

Scénario : Yann Degruel
Dessin : Yann Degruel
Editeur : Delcourt.
Sortie : 21 juin 2017.
Un roi rêvait d’avoir un garçon. Il eut une fille qu’il appela Yennega.

Un album plus philosophique (oui oui c’est bien le terme qu’elle m’a indiqué) avec un focus sur les droits de la femme, un album qui fait réfléchir sur la place de la femme dans nos sociétés.
Encore une fois, un album qu’elle a lu à deux reprises et qui s’avère excellent.

En 4
pile ou face.jpgpile ou face t2.jpg Pile ou face T2 L’ île aux trésors.

Scénario : Hope Larson.
Dessin : Rebecca Mock.
Editeur : rue de Sèvre.
Sortie : 23 aout 2017.

Tandis qu'Alex trouve sa place parmi les marins, Cléo, seule fille à bord, s'entraîne à l'escrime contre l'avis de son frère pour tromper l'ennui et se changer des tâches ménagères. 
Là, elle a nettement plus difficile et n’a pas accroché à l’affaire. Je pense aussi que l’histoire proposée et son sens de l’aventure sont plus propice à un lectorat masculin.
Voilà, la BD nous offre encore la preuve de sa grande diversité. N’hésitez pas à offrir ces lectures à vos enfants, une belle alternative aux occupations modernes et tellement plus enrichissantes.


Gaëlle + Samba.