30/12/2009

NESTOR BURMA- T7: L'envahissant cadavre de la Plaine Monceau

nestorburma08_97989burma8-planc_97989Dessin et adaptation : Moynot

Scénario: d'après le roman de Leo Malet

D'après les personnages de Tardi

Edition Casterman

Résumé (de l'éditeur Mars 1959. Nestor Burma a rendez-vous dans les beaux quartiers de l'ouest parisien. Mais quand il se présente au domicile de celle qui l'a appelé...c'est pour la retrouver morte, ainsi que son mari, un ingénieur. Double suicide, en apparence. Burma mène l'enquête. Celle-ci révèle bientôt que l'ingénieur, un inventeur contrarié, entretenait secrètement une maîtresse, Yolande, sosie de la célèbre actrice de cinéma Dany Darnys. Or Yolande est brusquement kidnappée en pleine rue, sous les yeux de Burma en planque...

Mon avis : Comme précédemment avec d'autres albums issus de l'univers de Tardi (Le secret de l'étrangleur ou Putain de guerre !), cette histoire a d'abord été prépubliée dans le réseau des librairies sous la forme de numéros du journal L'étrangleur - trois parutions successives en noir et blanc et grand format - avant de paraître en album couleur. Moynot a pris le relais de Tardi pour faire du Tardi même si, ici et là, on peut trouver des signes de prises d'initiative et de distanciation par rapport au Maître. La transition s'est faite sans heurts. Moynot est probablement moins noir que Tardi, il incorpore d'ailleurs la couleur dans ce volume, mais l'esprit et l'ambiance de Paris reste les mêmes, avec une recherche iconographique sur les vieux quartiers du 17ème arrondissement. Pas toujours évident de recréer la vie telle qu'elle était dans les années '50...Au final, cela nous donne une enquête de Nestor Burma très agréable à lire. Bien évidemment, l'enquête est touffue, comme tous les romans de Léo Mallet, mais le découpage de l'histoire par Moynot est remarquable. Bien évidemment, il est préférable de ne pas être trop dérangé pendant la lecture sous peine de perdre rapidement le fil mais franchement, j'ai apprécié ce polar à sa juste valeur. Il n'y a plus qu'à se demander quel sera le prochain roman de Léo Malet adapté par Moynot...

 

7,5/10

Capitol.

On en parle sur votre forum: ICI

Eclipse T2:Dédale.

Eclipse2eclipse2_Auteurs :Ozanam et Vastra
Editeur :Vents d’Ouest.
Durée de lecture :30 min.

Star Strek junior.
Deux secrets ont changé la vie de la petite Mika. Le premier : la Terre a été en guerre contre des puissances extraterrestres sans que le gouvernement mondial ne le révèle aux populations. Le second : son père, condamné à mort pour meurtre, a en réalité accepté d'échanger sa peine contre une nouvelle identité. Dans un robot. Un robot soldat envoyé en guerre contre les aliens. Devenue une brillante chercheuse, Mika a décidé de partir à l'aventure, et de monter une expédition scientifique chargée de cartographier le cosmos. Peut-être finira-t'elle ainsi par retrouver son père.

Le minotaure.
Après une bonne éclipse de quasiment 3 ans, voilà que je lis enfin ce tome 2 de cette obturation. C’est un phénomène fréquent quand on décide de suivre une série via des 2 èmes mains. Et je pense que cette décision a été des plus judicieuse car je viens de lire que cette éclipse n’aura duré que 3 albums. Le dernier album est parait’ il bourré de révélations mais aussi grand ouvert pour une suite très improbable. Bref, je pense qu’il me sera très facile de trouver ce tome 3 en occasion (c’est souvent le cas pour les symphonies inachevées). Pour en revenir à ce tome 2, nous voici plongé dans de  la SF à la sauce mythologique style « Ulysses 31 ». Un labyrinthe, un centaure, des gardiens, de « belles » coïncidences agrémentent cet album très série B. Le tout est destiné je pense à un public d’ado aimant la castagne intergalactique rythmée par le dessin dynamique et créatif de Vastra.
Sinon, je ne sais pas pourquoi mais j’entends déjà Dark Vador « je suis ton père ».
surprises.smileysmiley.com.6

Eclipse2_0

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : sf, eclipse, ozanam, vastra, 6 10, dedale, ventd ouest |  Facebook | |

29/12/2009

Le jardin d'hiver

JardinDhiversLe_11092009_231401Résumé de l'histoire : extrait de paquet.li
L'histoire de Sam, jeune homme d'aujourd'hui. Entre un boulot de garçon de salle dans un pub de nuit, une petite amie qu'il n'a plus l'impression de comprendre, des relations complètement faussées avec le monde et ses proches, un personnage balloté d'un événement à l'autre, sans aucune prise sur le monde... Jusqu'au jour où une goutte d'eau tombe de son plafond jusque dans sa tasse de café...


Mon avis : Une Bd qui était passée inaperçue a sa sortie (enfin pour moi) et un achat juste sur l'envie de lire une Bd dont je connaissais ni l'auteur du scenario ni la dessinatrice.

Cette histoire poétique, et optimiste, entre mélancolie, certains oublis liés a nos vies « modernes » et refus de l'indifférence et un moment de plaisir qu'il ne faut pas bouder.

J'ai l'impression de me trouver comme pour le cinéma, les critiques encense certains production qui sont souvent totalement hermétique, Le blockbuster nous abreuve de pub et ceux qui nous propose juste un très bon moment de plaisir sont oublies et/ou relégués au fonds des bacs...

Les dessins me font penser un peu au De Crécy de « Léon la came », le travail sur les couleurs est vraiment très bien gérer pour jouer sur la tristesse ou les moments de gaités.

Bref j'attends avec impatience le prochain livre de Grazia La Padula et je vais aller chercher d'autre Bd de Renaud Dillies.

jardindhiver01p_93683jardindhiverp_

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma note : 9/10

Info technique :            Editeur Paquet

                                   Scenario : Renaud Dillies

                                   Dessin/couleur : Grazia La Padula

                                   66 pages

                                    Grand format

                                   13.95€


 

28/12/2009

Le voyageur .Présent 4.

Voyageur8voyageur8_plaAuteurs :Boisserie et Bourgne et Guarnido pour les horribles pochettes.
Editeur :Glénat.
Temps de lecture : 40 min.

Fin du présent.

Fish, à la tête du groupe V, poursuit ses actions terroristes, aussi brutales qu'inattendues. Usant de ses formidables pouvoirs de téléportation, il fait sans peine courir Léo, Lemarec et Alexandra lancés à ses trousses. Cette dernière va toutefois trouver une parade, en lui révélant l? Existence d'un autre Voyageur : Mark. Un homme que Fish identifie immédiatement comme étant son frère Lou...


Mon énergie.
C’est marrant mais à chaque fin du voyageur, je suis là, planté comme un imbécile à ne pas savoir quoi dire sur cette série. Et c’est peut ça la plus grosse lacune de ces albums, c’est de ne susciter aucun remue-ménage des méninges. Et puis je trouve que vu l’ambitieuse édition et les noms qui figurent sur les horribles pochettes, on pouvait vraiment espérer mieux qu’une simple lutte fratricide .Ceux qui espérait jongler avec les paradoxes temporels risquent de rester sur leur faim d’ailleurs. On passe sur l’énormité du scénario qui abouti t à l’explosion d’une centrale nucléaire par des militants écologistes. C’est peut être le rêve d’Oussama mais jamais au grand jamais de militants « verts » même manipulés. La bourse ou les banques comme cible auraient été nettement plus crédible mais certainement moins spectaculaire il est vrai. Au moins, le dessin du bougre de Bourgne a rendu ce deuxième cycle très agréable à suivre dans un Paris contemporain parfaitement croqué. Je me réjouis également de retrouver dans un passé proche l’excellent dessin de Lucien Rollin. Globalement, j’ai quand même nettement plus apprécié ce 2 ème couplet et donc espérons que la suite suivra cette évolution positive.
surprises.smileysmiley.com.6


voyageur4