30/06/2010

LEFRANC -Tome 21: Le châtiment

lefranc21_111112Dessin : Erwin Drèze, André Taymans, Raphaël Schierer 

Scénario : Patrick Delperdange

Une série créée par Jacques Martin

Editions Casterman

Sortie le 02/06/2010

Prix conseillé : 10 €

Genre : Polar

Résumé (de l'éditeur) : En reportage à Hollywood pour y suivre la cérémonie des Oscars, Lefranc est témoin de la croisade agressive que mène une faction religieuse extrémiste, l'Église du Pardon et de la Foi du Révérend Blackstone, contre les milieux du cinéma, accusés de toutes les dépravations. Plusieurs accidents et attentats violents se succèdent, visant des personnalités hollywoodiennes. Lefranc soupçonne l'organisation de Blackstone de vouloir infliger à Hollywood un châtiment d'inspiration divine, radical et définitif. Et va tenter de s'y opposer, au péril de sa vie...

 

Mon avis : Un nouvel épisode de Lefranc vient de paraître chez Casterman après l'excellent « Noël noir »  sorti et chroniqué fin de l'année 2009.Jacques Martin, décédé en janvier 2010, avait mis en place un pool de dessinateurs et de scénaristes pour pérenniser ses séries. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la cadence des sorties est soutenue. Cependant, je dois regretter que la qualité générale des albums ne soit pas toujours très constante. Pour ce tome 21, c'est plutôt pour moi une petite déception, surtout au niveau graphique. C'est fort inégal et on se demande par moment « qui » a fait « quoi »...On reconnaît le trait d'André Taymans pour les personnages principaux. Par contre, certaines cases que j'appellerai «intermédiaires », constituées de silhouettes et de mises en situation générale, sont d'un niveau graphique plus pauvre. C'est lourd, peu fluide, ampoulé, raide, pas du tout abouti par moment surtout au niveau des personnages et des attitudes...En d'autres termes, les petites mains ne sont pas encore vraiment à niveau. Les voitures par contre sont bien dessinées même si elles ont tendance à ne pas toujours toucher le sol...Le scénario, reste dans la lignée des Lefranc. Cela reste très bavard par moment mais il y a malgré tout de l'action. Sans être extraordinaire, l'histoire reste d'un bon niveau même si parfois les liaisons entre les scènes peuvent sembler assez brusques. Par moment, on a aussi l'impression que certaines scènes sont superflues et n'amènent rien de plus de l'histoire. En conclusion, un Lefranc en petite forme, il n'a pas encore digéré ni le boudin, ni la buche de Noël...

 

6,5 /10

 

Capitol.

 

On en parle sur le forum : ICI.

Le jeu de la couverture

Le JDLC XV est lancé depuis ce matin, Je vous y attends nombreux .ICI.

 

01-15-1dd2caf

Écrit par Samba dans Loisirs | Commentaires (2) | Tags : bd, jeu, couverture, jdlc |  Facebook | |

29/06/2010

résistances T1:L'appel.

Résistances19782803626533_pgAuteurs : Plumail et Derrien.
Editeur : Le Lombard.
Temps de lecture : 28 min.

Ici Londres.
14 juin 1940. Les Allemands occupent Paris et les Parisiens fuient par milliers. Parmi eux, Louis, jeune homme débonnaire, est tout à fait disposé à offrir la ballade à Sonia, une jeune Juive communiste peu pressée de rencontrer les nouveaux dirigeants. En revanche, Louis se serait bien passé d'André, le fiancé de Sonia, idéaliste convaincu, bien déterminé à bouter les nazis hors de France, puis du monde. Mais, la Résistance est une réalité complexe, composée de petites mains, de héros du terrain, de soldats et de gens ordinaires. André ne résiste pas à l'appel lancé le 18 juin 1940 par le Général De Gaulle. Il laisse Sonia repartir pour Paris où sa lutte prend un tour inattendu et pour le moins ironique... De son côté, Louis continue d'éviter les balles avec désinvolture, sans se rendre compte que son cœur est touché depuis qu'il a croisé Sonia. Face à l'Amour, toute Résistance est futile, même si le territoire est déjà occupé !

BBC.
Une BD qui traite de la seconde guerre mondiale, c’est presque un achat reflexe de  ma part. Et je dois l’avouer, je ne suis pas déçu par ce premier tome (4 de prévus au total).J’ai apprécié l’ambiance d’un Paris déserté, d’un Paris occupé, d’un Paris outragé comme l’aurait dit le célèbre  général De Gaule qui via son appel du 18 juin redonna espoir  aux résistants. On suit donc la grande Histoire via la petite d’un trio amoureux. Rien de bien innovant mais comme c’est bien construit, c’est avec plaisir que j’attendrai la suite. Via de petits sauts temporels, vous aurez aussi quelques bribes de ce qu’attendent les principaux personnages. Pour le dessin, j’ai noté quelques imperfections notamment au niveau des visages (surtout pour Sonia) mais rien de rédhibitoire au final.
La lutte continue mes amis et soyons prêts pour le tome 2.
surprises.smileysmiley.com.7

On en parle sur le forum.


resistancest1

28/06/2010

Festival BD de Wépion.

C’est dans un cadre bucolique que c’est déroulé le 2 ème festival BD de Wépion.
wépion1
wépion2

Vous remarquerez que le système d’empiler les mallettes pour réserver sa place à encore de beau jour devant lui.  En plus dans ce cas précis, c’était en pure perte car Réné Haussman ne s’est jamais présenté. Le début des dédicaces était prévu pour 11H30 mais les auteurs étaient très très rares à ce moment là.
Hamo de Noirhomme  était heureusement là pour occuper les festivaliers. Petite confidence de cet auteur, on pourra le retrouver chez Glénat , collection grafica , avec le titre « Spécial Branca » .Un polar dans l’Angleterre victorienne dans le milieu naval.
wépion3
hamo

Avant la pause repas pour les auteurs, j’ai eu une dédicace de l’originale You (Bianca) .Vous constaterez qu’elle a eu droit un petit encas.
wépion4
bianca

Pause de midi le long de la Meuse en dégustant des bonnes fraises de Wépion.
wépion5

Retour aux files devant Loutte (Alpha, première armes) et Ersel .
wépion6
alpha
Ersel


Voilà, c’est tout, l’année prochaine, on prendra des pétanques pour s’occuper entre les dédicaces.

Écrit par Samba dans Photos | Commentaires (0) | Tags : bd, photos, you, ersel, wepion, dedicaces, loutte, festivalbd, hamo |  Facebook | |