20/01/2011

SPIROU DREAM TEAM - Tome 1: Marcinelle blues

Couv_121191.jpgPlancheA_121191.jpgDessin : Simon Léturgie - Scénario : Yann

Editions Dupuis

Sortie le  14/01/2011

Prix conseillé : 10.45 €

Genre : Humour

 

Résumé (de l’éditeur: Dans la riante bourgade de Marcinelle, tout le monde connaît le building de Darpuis-LongKanard, le plus grand éditeur de bande dessinée. Son arme : un hebdomadaire de choc, suivi par des générations de fans, élevé dès le tendre âge aux mamelles de la BD franco-belge. Son chevalier : le rédacteur en chef entre les mains desquelles a été déposée la légende. Son infanterie : la Dreamteam, dont le devoir passe avant tout (ou presque). C'est ce quotidien grandiose quoique semé d'embûches que nous raconte Yann. Et toute ressemblance avec ses personnes existantes ou ayant existé est évidemment plus que désirée.

 

Mon avis : Voilà un album qui détone dans le paysage de la BD ! Tout d’abord, c’est la couverture qui attire l’œil : une couverture imitation cuir avec des lettres dorées. L’éditeur a voulu faire « chic ». Maintenant ouvrons l’album. Les pages de gardes décrivent « Marcinelle Wonderland », Les dédicaces sont du même acabit : « A nos actionnaires bien-aimés », « A tous les copains qui, un jour, se sont fait jeter de chez Dupuis »…C’est iconoclaste, c’est une description à peine voilée de l’univers impitoyable de la bande dessinée. Ma première réflexion est de me dire qu’il sont gonflés de faire paraître cet album, où du moins qu’il ont une solide dose d’humour…A moins qu’il s’agisse d’une erreur éditoriale…Cela flingue à tout va et les auteurs décrivent au-delà de la farce les vrais problèmes rencontrés par les auteurs et tous les intervenants de cette industrie bien franco-belge. Les personnages sont tous des animaux qui se comportent comme des humains. Le rédacteur en chef s’appelle Nifle comme l’actuel rédacteur en chef du journal Spirou. Il est un paon qui aime bien parader et qui a plein d’idées…Alain de Kuyssche, l’ancien rédacteur en chef, est un cochon qui vit à l’hospice « Le Wallon joyeux » et est en pleine régression infantile…Les dessinateurs virés de chez Spirou vivent sous le pont de Marcinelle et attendent des temps meilleurs. Les actionnaires sont en bure et capuchon (comme dans « Tintin et les cigares du Pharaon ») et disposent d’un parachute doré pour sauter du haut de l’immeuble de la maison d’édition. Sur le toit de cet immeuble est installée l’enseigne de « Tintin et Milou » que l’on peut voir à Bruxelles sur le toit des éditions du Lombard, mais dans la BD, c’est Tintin qui a l’os en bouche et non Milou…Le neveu d’un actionnaire s’appelle Michel-Edouard (Leclerc).A Angoulème, on peut voir des éditeurs avec des noms tels que « Les Hémorroïdes Dissociés » ou « Flatulence d’Ouest ». Vous rencontrerez encore au fil des petites histoires « Canaruto », un manga qui va sauver la BD dont l’humour belge bien gras bon enfants ne fait plus rire les jeunes lecteurs, Wargo Lynch ou Ducky Duck. Vous y verrez aussi Boule et Bill qui fêtent leurs 50 ans. Boulle est devenu obèse alors que Bill aurait le diabète et la prostate. On fait croire qu’il est absent alors qu’il y a bien longtemps qu’il est mort de vieillesse…Tout est du même niveau…Cela flingue de toute part.

Alors qu’en penser ? Je dois bien avouer qu’il y a de très bons passages. Mais, c’est comme lorsque vous mangez un magnifique gâteau au chocolat et à la crème fraîche. C’est tellement riche qu’on finit par en avoir un « haut le cœur ». C’est ce que j’ai ressenti en lisant cet album. Je conseille de le déguster par petites doses homéopathiques pour éviter rapidement l’overdose.

En conclusion, il faut saluer les éditions Dupuis qui ont osé sortir une critique acerbe de leurs propres pratiques…C’est gonflé…J’espère que cela n’est pas uniquement du cynisme et que les auteurs n’auront pas trop à se plaindre de leur maison d’édition…À découvrir.

 

7,5/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Commentaires

belle chronqiue Capitol.....

Écrit par : samba | 20/01/2011

Répondre à ce commentaire

Merci, by Jove! Tiens, va falloir resortir Blake et Mortimer dans une chronique, un de ces quatre!;-)

Écrit par : Capitol | 20/01/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire