28/02/2011

JOE BAR TEAM - Tome 7.

Capitol, Henri Jenfèvre, Pat Perna, 'Fane, Bar2, Vents d'ouest, Humour, MotoCapitol, Henri Jenfèvre, Pat Perna, 'Fane, Bar2, Vents d'ouest, Humour, MotoDessin : Henri Jenfèvre - Scénario : Pat Perna

Série créée par ‘Fane et Bar2

Editions Vents d’Ouest

Sortie le  08/09/2010

Prix conseillé : 9,95 €

Genre : Humour/moto

Capitol, Henri Jenfèvre, Pat Perna, 'Fane, Bar2, Vents d'ouest, Humour, Moto 

Résumé (de l’éditeur: Joe Bar Team revient pour un septième tome qui transpire la gomme brûlée et les freinages ratés. Il faut bien l’admettre, Jérémie Lapurée, Pierrot Lafouine et Paul Position n’ont pas beaucoup mûri... Ils ont tout de même troqué leurs anciennes montures pour des engins plus modernes, dignes du statut de pilotes expérimentés qu’ils ont acquis de haute lutte contre vents et radars. Ces nouvelles motos plus puissantes mais tout aussi capricieuses vont-elles améliorer leur fameux style de pilotage ? Rien n’est moins sûr, d’autant qu’à l’issue d’un stage sur circuit Jéjé a fait la connaissance d’un quatrième larron tout aussi raisonnable que lui : Marius Sonpeneu, Marseillais pur-sang, venu s’initier aux joies de la glisse dans une ville du Nord où, comme chacun le sait : « le mouillé, c’est dans la tête ».Pour ce septième opus, le Joe Bar Team nous revient fidèle à sa devise : « Quand les rétros passent, tout passe. »

Capitol, Henri Jenfèvre, Pat Perna, 'Fane, Bar2, Vents d'ouest, Humour, Moto 

Mon avis : Six ans après, le Jo Bar Team reprend du service. On retrouve une partie de la bande avec un nouveau tandem à la réalisation à savoir Henri Jenfèvre au dessin (Tunning Maniacs, Paddock) et Pat Perna (Tunning Maniacs, les Gendarmes, Foot-maniacs,…).

C’est donc une paire qui sait ce que c’est de travailler pour une série dite « d’humour », même si celle-ci est spécialisée « motard ».’Fane et Bar2, les créateurs de la série, sont intervenus pour superviser la reprise de la série. Cette BD est sortie début septembre 2010 avec un tirage annoncé de 500000 exemplaires ! Il s’agit du plus gros tirage de l’année 2010 devant des séries comme Largo Winch, Lucky Luke ou Blake et Mortimer…Devant un tel phénomène d’édition, votre serviteur s’est lancé dans la lecture de cet album. J’avais lu à l’époque les trois premiers tomes. La première question à se poser, c’est pourquoi avoir repris certains personnages de la bande et pas d’autres ? Je n’ai hélas pas de réponse…Les motos ont changés mais l’esprit est bien resté. Au niveau de l’histoire, c’est plutôt une série de petites histoires qui tournent autour du monde de la moto avec des running gags tels que le radar de vitesse,Odette Bracame, le gendarme Leblaire, les cours de pilotage,…

Pour ma part, j’ai trouvé cet album fort inégal. J’ai bien ri sur certaines planches (Odette Bracame est mon personnage favori), j’ai moins accroché sur d’autres. C’est toujours la même problématique, les fans de moto et de la série trouveront l’album génial, d’autres diront bof…bof…Mon avis est entre les deux. Ce qui est certain, c’est que cela se lit facilement mais pas de quoi s’accrocher au lustre du salon non plus... Ceci dit, tirer 500.000 exemplaires de cet album, faut oser…si je pouvais connaître le nombre des retours…Quoiqu’il en soit, c’est la force du marketing de vente qui va remporter probablement le morceau…De tel chiffre laisse rêveur.Encore une fois, c’est à la lecture que chacun se fera lui-même son avis.

 

7,0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

Capitol, Henri Jenfèvre, Pat Perna, 'Fane, Bar2, Vents d'ouest, Humour, Moto

27/02/2011

RUBINE -Tome 13: L'héritier fragile

Couv_122201.jpgcapitol,bruno di sano,mythic,françois walthéry,rubine,le lombard,polar,thrillerDessin : Bruno Di Sano - Scénario : Mythic

Série créée par François Walthery

Editions Le Lombard

Sortie le  04/02/2011

Prix conseillé : 10,45 €

Genre : Polar/Thriller

 

Résumé (de l’éditeur: Brooke et son mari Hunter ont absolument besoin de récupérer un mystérieux objet, mais toutes les tentatives de convoyage jusqu'à Santa Barbara se sont soldées dans le sang et les flammes. Dépitée, Brooke joue son joker, en la personne de son ancienne amie des forces spéciales,...

Mon avis : Ce tome est annoncé comme étant le dernier de la série, Le Lombard désirant changer sa politique éditoriale. Peut-être aurons nous un changement d’éditeur ?

Quoiqu’il en soit, cet album a été dessiné par Di Sano, Walthéry s’est pour sa part plutôt investit dans le dernier Natacha et n’a fait que superviser le travail. Le dessin de Di Sano est un peu plus rond que celui de Walthéry tout en restant fort proche. Certains penseront que ce type de graphisme ne colle pas toujours très bien avec le scénario qui se veut avant tout réaliste et de type « Thriller ». Je pense qu’il faut passer cette barrière et prendre le temps de bien apprécier le magnifique scénario de Mythic. C’est une mécanique bien huilée, bien découpée et somme toute assez conventionnelle dans la plus grande partie du déroulement de l’action. Mais la fin m’a complètement « bluffé », c’est assez inattendu pour une série telle que « Rubine ». Je vous laisse lire l’album et surtout la dernière planche de l’histoire qui donne un éclairage surprenant à tout l’album. Ce serait franchement dommage d’arrêter une telle série mais ce tome 13 est une petite perle scénaristique…

 

8,0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

capitol,bruno di sano,mythic,françois walthéry,rubine,le lombard,polar,thriller

26/02/2011

Le SUMOUPS du samedi

sumoups, bd, humour, éditeurs, presse, quotidiens, 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

News et dessins SUMOUPS: Site http://www.sumoups.be/

SUMOUPS cherche un éditeur pour publication: sumoups@gmail.com

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (0) |  Facebook | |

25/02/2011

Les années douces Tome 2.

Années douces (Les)2.jpgAnnées douces (Les)2p.jpgAuteurs : Taniguchi et Kawakami.
Editeur : Casterman (écritures).
Sortie : 01/2011
Incorrect ?
Dans le café où elle a ses habitudes, une trentenaire, Tsukiko, fait la connaissance d’un homme solitaire et élégant, de plus de trente ans son aîné. Elle réalise qu’elle le connaît : il fut autrefois son professeur de japonais. Elle est célibataire, il est veuf. Complices, ils prennent l’habitude de se revoir dans le même café, au hasard de leur emploi du temps, puis, bientôt, d’improviser des sorties ensemble. Insensiblement, à petites touches légères, une connivence s’établit, puis une véritable affection, et peut-être même…
Indiscret ?
Il n’y pas à dire mais les us et coutumes de la société japonaise, c’est indéniablement déconcertant pour un européen. Et c’est ce que j’aime généralement dans les œuvres de Taniguchi , c’est justement  cette découverte des codes et habitudes des habitants du pays du soleil levant. Dans ce second tome en plus du livre de recette culinaire déjà bien  présent dans le tome un, on s’amuse au Pachinko, on fait des haïkus et on explore même l’art de calligraphie. Tout un programme donc pour cette adaptation en BD du roman de Kawakami. A coté de ce monde un peu mystérieux, les auteurs n’ont pas peur d’aborder la plus grande des énigmes, la psychologie féminine. Le lecteur est en sorte entrainer dans un tourbillon qui débouche sur un étrange monde onirique. Je dois avouer que cette partie est perturbante car elle arrive un peu comme un cheveu dans la soupe. C’est certainement un effet de la palourde royale au saké. Sinon comme toujours avec Taniguchi, cette œuvre intimiste est traitée avec justesse et délicatesse. Au final, une adaptation originale   bien maitrisée par les auteurs qui devrait rester néanmoins assez confidentielle vu le sujet.

7-17b0.gif

 

 

 

On en parle sur le forum.

Années douces (Les)2pv.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.