24/03/2011

Walking dead T12: un monde parfait.

walking dead 12 c.jpgwalkind dead 12.jpgAuteurs : Kirkman et Adlard.
Editeur ; Delcourt.
Sortie :09/2010

Washington.


Washington enfin ! Le voyage aura été long, semé d'embûches et de drames. Avant la conclusion de ce périple, l'un des compagnons de Rick se révélera être autre chose que celui qu'il prétendait être. Une fois la colère passée, l'espoir renaît néanmoins avec l'apparition providentielle d'une communauté visiblement épargnée par le fléau qui ravagea l'humanité voici un an déjà. Une étape décisive !


Bienvenue!


Tome 12 mes amis, plus qu’un album et j’aurai enfin comblé mon retard. Alors, cet album promettait, on allait enfin savoir le pourquoi du comment de l’apparition des zombies et puis pfffffff comme un ballon de baudruche, tout se dégonfle. Damned !


Et puis c’est la twilight zone (la 4 e dimension) mais complètement à l’envers où la normalité devient étrange. Tellement étonnante que nos survivants n’y croient pas. La méfiance de Rick « tout beau tout propre » est grande pour cet eldorado venu de nulle part. Mais comme les autres, le moment était venu de souffler un peu surtout après le terrible épisode des chasseurs. Je pense qu’on est parti pour quelques albums avec cette nouvelle communauté, un peu comme celle du gouverneur mais faisons confiance à Kirkman pour nous étonner. On n’est pas sorti de l’auberge et loin de la résolution du smilblick à mon avis. J’imagine aussi que la charge de travail doit être considérable pour le dessinateur Adlard car j’ai noté quelques faiblesses pour reconnaitre certains personnages comme Maggie ou Abraham.


Sinon, Walkind dead rencontre un vif succès un peu partout, il est donc grand temps pour ceux qui ne connaissent pas de prendre  ce train fou en marche .Indispensable encore et toujours.
8-17b1.gif

 

 

On en parle sur le forum.

THE_WALKING_DEAD_62.jpg09/2010


Commentaires

Vraiment bien fait ton article, j'attend d'en lire plus. Bonne continuation et à bientôt :)

Écrit par : mutuelle animaux | 14/02/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire