30/06/2012

Le SUMOUPS du samedi

sumoups, sourire, humour, bd, jeux de mots, éditeurs, hebdomadaire, 2012, sumoups.be, jeux de mots,















Les bulles de SUMOUPS ça pétille sur la langue ! www.sumoups.be

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (2) |  Facebook | |

29/06/2012

Supplément d'âme

supplement-d-ame-bd-volume-1-simple-40623.jpgSupplementAme_13-J11.jpgRésumé de l’éditeur : À Dublin, tous les jours, un homme à l’allure rondouillarde et anodine, traverse la ville pour se rendre sur le port et toujours s’installer au bout d'un quai, pour tranquillement déjeuner. Il fait tout pour passer inaperçu. Nul ne sait qui il est, mais pourtant tout le monde l’épie. Pour les uns, il est muet, pour d’autres, c’est un auteur qui prépare un ouvrage sur la vie des mouettes ou des poissons, voire sur l’origine des espèces. Pour Willie, artiste en mal d’amour, c’est son modèle anonyme, qu’elle façonne en grand oiseau, avant de déposer incognito ses sculptures dans la ville. Et pour nombre de personnes, qui travaillent dans l’énorme immeuble vitré, situé en face du quai, il est celui qui règle leurs vies à l’heure du lunch, et leur donne l’occasion de parier entre collègues sur l’heure exacte de son d’arrivée. Ils sont très nombreux à s’être attachés à cette figure familière. Personne ne sait non plus que cet homme, sans le faire exprès, via quelque réseau social sur Internet a provoqué, grâce aux rêves, la paix dans le monde… Mais un jour, il ne vient pas déjeuner. La stupéfaction, puis l’inquiétude pousse tout un chacun, à commencer par Willie, à se rendre au bout du quai...

 

Avis aux amateurs de bd lente, cet album est pour vous. Alain Kokor (dessin, scénario et couleurs) nous sert un récit romantique sur des sujets qui dégoulinent d’idéalisme tel que l’amour et la paix dans le monde. Tout ceci semble très noble mais, malheureusement, l’auteur se perd dans la dimension métaphysique qu’il a voulu donner à son histoire. Le tout finit par ressembler à un grand foutoir rempli de zones d’ombre et de questions sans réponses. Et c’est très dommageable car le lecteur finit par s’ennuyer assez rapidement. Nous sommes assez d’amateurs de David Linch pour savoir qu’on peut apprécier  le flou (artistique?) scénaristique mais uniquement quand il est suffisamment maitrisé.

SupplementAme_4-J2.jpg

 

Le+ : Une belle tentative de récit poétique sur l’amour, la paix dans le monde et d’autres sujets tout aussi romantiques…

 

Le- : …qui s’égare dans sa dimension métaphysique. On finit par s’ennuyer.

 

Infos en vrac

Parution : juin 2012

Prix : 19 euros

Dessin, scénario et couleurs : Alain Kokor

Pages : 128

Editions : Futuropolis


William

28/06/2012

Interview d'Olivier Louis( Quinte flush royal).

Quinte flush royale1.jpgAujourd’hui, SambaBD vous présente Olivier Louis pour sa première BD Quinte Flush Royal éditée par les éditions Joker en avril dernier. 
Aventure, argent, belles voitures, jolies filles, ... un cocktail détonant pour un thriller haletant qui devrait ravir les fans de Largo Winch et autre Whayne Shelton (voir même Michel Vaillant pas certains aspects)...
 

Petit résumé :
Gregory Thomson meurt à Paris lors de la soirée d'inauguration du nouvelQFR.jpg hôtel de son groupe Quinte flush royale. A Chicago, la lecture de son testament provoque l'étonnement de Tamara, sa fille adoptive, et la fureur d'Andrew, son fils naturel : ils se partagent l'héritage à parts égales. C'est l'occasion pour Tamara de prendre sa revanche sur la vie...

Et une petite interview d’Olivier mais avant une petite présentation.

0014.jpg


Mon parcours est le suivant :
Après un graduat en arts graphiques et puis un second en illustration (Saint-Luc liège), j'ai suivi une formation pour enseigner (certificat d'aptitude pédagogique)
Ensuite, j'ai travaillé à Saint-Luc liège supérieur et secondaire à différents postes, qui va du commis-dactylo, à secrétaire de direction, puis éducateur et professeur en arts plastiques en tant qu'intérimaire.
En 2001, je collabore avec le scénariste Rodolphe par l'intermédiaire d'une petite boîte en France, pour réaliser un album de BD sur la bataille d'Azincourt.
Cette BD est réservée à la vente uniquement sur le site historique d'Azincourt. Je ne sais même pas si elle est encore disponible. Ce travail était une commande, réalisée en 6 mois, privilégiant la rapidité à la qualité graphique.

Je travaille ensuite sur des projets de BD, qui vont de la science-fiction, à l'histoire de l'Angleterre du début du 20ème siècle, à des récits contemporains...
Mais les éditeurs refusent les projets.

-Explique-nous comment est né ce projet de QFR ?
C'est vers fin 2008, qu’entre deux idées, je décide de créer le projet Quinte Flush Royale.
J'avais envie de mettre en avant une héroïne de couleur, car peu présente en BD. (Sans doute l'effet Obama élu)
Je voulais une héroïne, qui au départ, bad girl et garçon manqué, par son passé, qui était adoptée depuis son enfance, se retrouve dans une famille américaine, riche, que tout oppose.
Ce n'est pas une BD sur le poker, mais sur le monde des hôtels de luxe et casinos. Quinte flush royale associé à la chaîne hôtelière et au luxe.
D'ailleurs, le tome 1 est plus une mise en place des choses, c'est vraiment par la suite, que le concept Quinte Flush Royale sera présent, et le lecteur vraiment plongé au sein des hôtels - casinos.

J’ai trouvé tes couleurs assez proches de celles de Chris Lamquet , comme tu habites dans la même région, je me demandais si tu avais travaillé avec lui ?
Pour les couleurs, je connais le travail de Chris Lamquet, mais je n'ai jamais travaillé avec lui.

QFR1.jpg


-Tu n’a pas peur qu’on classe ta BD comme un Largo Winch au féminin ?
Je sais qu'il peut y avoir des similitudes avec le principe de Largo Winch, héritage, groupe financier,etc
Mais, je veux donner une direction différente à ma série. Je vois ma série (au fil des albums futures) comme une saga familiale où Tamara devra constamment imposer sa marque.
Je me rapprocherai davantage du style "Dallas" (qui revient à la tv aux USA cet été), tout en étant dans un monde très "branché" et utilisant les technologies modernes

qrf2.jpg-Tu t’es inspiré d’un « modèle » existant pour croquer ta belle héroïne très latinos ?
Mon style graphique étant réaliste, je m'inspire d'acteurs américains. D'ailleurs, nombreuses sont les BD où je retrouve des "Bruce Willis" et autres acteurs. Je pourrais trouver des dizaines d'exemples.
Sans critiquer le travail de mes confrères. Donc, Tamara, a des airs de l'actrice américaine Paula Patton (mission impossible 4).



-Es tu un fan de course automobile vu que ta BD aborde le championnat  le Mans séries ?
Je ne suis pas fan de courses style le mans séries, mais de formule 1 depuis 1988. Je ne voulais pas placer mon héroïne dans le contexte F1 (même si il y a eu quelques femmes dans l'histoire de la F1, Giovanna Amati)
Par contre, Tamara, dans le récit, participe à de nombreuses courses pendant des années sous le nom Tamara Cooper, et je pensais bien sûr à Vanina Icks, en comparaison.

-Un truc qui m’a surpris, c’est tout au début de l’album .Les éditions Joker et la française des jeux ne sont en rien dans la réalisation de cet album. Pour la FDJ je comprends mais les éditions Joker ?
Pour ce qui est de la française des jeux... c'est l'éditeur qui m'a expliqué qu'ils devaient mettre cette phrase pour des questions de droits et de lois. Je pense au jeu de hasard en France.
Je leur fais confiance sur ce point.


o-louis.jpg


-Tu m’as aussi parlé de 8 tomes pour cette série, tu ne doutes de rien visiblement ?
Oui, je vois la série en 8 tomes, car je veux développer des intrigues au sein du groupe Thomson, mais aussi, montrer sous forme de puzzle, le passé de Tamara.
Son passé, son présent au sein du groupe et son avenir...
Il y aura pleins de surprises au fil des albums.


Voilà, un grand merci à Olivier pour sa gentillesse et souhaitons à Tamara, beaucoup d’aventures et de rebondissements.

Écrit par Samba dans Portrait. | Commentaires (2) | Tags : quinte flush royal, o.louis, interview |  Facebook | |

27/06/2012

Pin up 25

Pelet (Sasmira Tome 2)

580009_283307075099505_100002606433256_570011_193401611_n.jpg

Écrit par Samba dans Pin up time | Commentaires (0) | Tags : pin up, pelet |  Facebook | |