23/11/2012

IL ETAIT UNE FOIS EN FRANCE -Tome 6: La terre Promise.

Couv_172921.jpgPlancheA_172921.jpgDessin : Sylvain Vallée - Scénario: Fabien Nury

Editions Glenat

Sortie : 24/10/2012

66 pages

Prix conseillé : 14,95 €

ISBN : 9782723484992

Histoire - Biographie romancée.

 

 

Résumé (de l’éditeur): Juillet 1949. Joseph Joanovici comparaît devant la Cour de Justice de Paris pour collaboration. Son avocat est optimiste : les jurés lui pardonneront d’avoir fait fortune sur le dos des nazis, quand ils verront le nombre de Juifs qu’il a sauvés ! Monsieur Joseph lui aussi veut encore croire qu’il pourra se faire oublier, peut-être même trouver refuge en Terre Promise... C’est sans compter sur la haine tenace du juge Legentil, qui suivrait son ennemi intime jusqu’en enfer si cela lui permettait de faire triompher la justice.

 

1211131913280001.JPG

Mon avis : C’est le 6e et dernier tome d’une série, une saga qui a été reconnue par le public et la critique, récompensée par le Prix de la série au festival d’Angoulème 2011 (enfin une récompense qui fait l’unanimité). C’est un immense succès en librairie et c’est mérité. SambaBD n’a pas cessé de dire à ses lecteurs qu’il s’agissait d’une série de tout premier plan, à ne pas rater. Elle a tenu les lecteurs en haleine jusqu’à la dernière planche.

1211131916000001.JPG

Jusqu’au bout de sa vie, Joseph Joanovici, le personnage principal, a cru en sa bonne étoile et a cru pouvoir se refaire, faire oublier son passé trouble, ses petites et grandes magouilles, passer pour un philanthrope et un sauveur de la France. Mais c’est sans compter sur la haine tenace du juge Legentil qui ne va pas lâcher le morceau et va le poursuivre jusqu’à son dernier souffle pour faire triompher la vérité et la justice.

1211131918040001.JPG

Fabien Nury et Sylvain Vallée ont fait un travail extraordinaire pour nous raconter de façon romancée la vie réelle de Joseph Joanovici. Ils réussissent à rendre aux lecteurs les sentiments contradictoires qui émanent de cette histoire. Le personnage principal est à la fois grandiose et abject, séducteur et manipulateur, Dr Jekyll et Mister Hyde, le bien et le mal. Les auteurs nous le décrive d’une façon tellement extraordinaire que le lecteur ne peut être que perturbé, ne sachant plus où est la limite entre l’acceptable et l’inacceptable. Tant au niveau du dessin que de la narration, il s’agit d’une bande dessinée réussie et extraordinaire.

1211131919550001.JPG

On en est même à se demander ce que va faire ce tandem après cette saga qui restera marquée d’une pierre blanche. Si vous ne connaissez pas cette série, lisez-là sans attendre. Ce serait impardonnable !

1211131921050001.JPG

Une petite maxime pour terminer, reprise en page de garde de ce 6e tome, et qui résume bien l’album :

« Nul homme n’est assez riche pour racheter son passé ». Oscar Wilde.

 

Graphisme :   8,5/10

Scénario :     9,5/10

Moyenne :     9,0/10

 

Capitol.

1211131916380001.JPG

Commentaires

Une série qu'on placera bien en évidence dans une collection, une référence.

Écrit par : samba | 23/11/2012

Répondre à ce commentaire

totalement d'accord!

Écrit par : antoane | 24/11/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire