04/06/2014

HINDENBURG T2. L'Orgueil des lâches

hindenburg t2,orgueil des laches,ordas patrice,cothias patrick,tieko,cordurier sandrine,banboo,grand angle,spiritisme,aventurehindenburg t2,orgueil des laches,ordas patrice,cothias patrick,tieko,cordurier sandrine,banboo,grand angle,spiritisme,aventureScénario : Ordas Patrice, Cothias Patrick
Dessin : TieKo
Couleurs : Cordurier Sandrine
Dépôt légal : 03/2014
Editeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Planche : 48

En 1936, un chaman nommé Ahota eu la vision de la « peste brune » déferlant sur le monde. Il charge son amie Diane Hunter de rechercher et de rassembler ses descendants dotés de dons hors du commun. Ensemble, ils sont les seuls capables de s’opposer à l’empire du mal et de ses « chevaliers » spirites. Apres avoir retrouvé l’un deux, Peter Braun, en Allemagne, Diane poursuit ses recherches à travers l’Europe au bord du gouffre et de la guerre. L’heure de la confrontation avec les sbires paranormaux de Heydrich est proche.

 

hindenburg t2,orgueil des laches,ordas patrice,cothias patrick,tieko,cordurier sandrine,banboo,grand angle,spiritisme,aventure

 

Cette fiction calque son tempo sur les faits historiques des années précédant la seconde guerre mondiale. Ce n’est pas une mauvaise idée. Le lecteur en suivant Diane parcourt les différents lieux à fait historiques « forts » : Dachau, la guerre civile Espagnole…., le tout sur fond de paranormal. L’histoire dans l’Histoire démontre, en suivant Diane Hunter, le contrôle mental, et donc l’influence des nazis mentalistes sur les personnages clef de cette époque troublée. Ainsi, les médiums nazis auraient influencé le général Franco de rentrer en rébellion contre le pouvoir Républicain. Le spiritisme omniprésent est la carte de visite d’Hindenburg. Objets, personnes, cours de l’histoire, rien n’échapperais au pouvoir de ces êtres au don particulier. D’aucun penseront à la série « je suis Légion » de Fabien Nury. Mais le récit est ici différent. Il est plus éclectique avec plus de protagonistes. Et c’est, peut-être, un moins de cette série : l’action très présente ne laisse pas beaucoup de temps aux personnages de prendre de l’envergure. Des retours en arrière sont nécessaires pour retrouver « qui est qui » dans cet univers pléthorique. Parfois les ellipses sont un peu trop poussées : l’évasion de l’héroïne de Dachau est tirée par les cheveux ou le passage d’une zone historique à l’autre se fait sans transition. Mais le tout rempli sa mission divertissante et captive aisément son public dans l’attente, évidemment, d’une confrontation entre les deux groupes.

Le graphisme de TieKo est bien travaillé. Les visages expressifs et les décors fouillés donnent une bonne dynamique de lecture. Les belles couleurs brillantes de Sandrine Cordurier agrémentent agréablement ce récit. Enfin, le découpage intelligent permet une lecture fluide.

La seconde guerre mondiale est un terreau fertile dans l’imaginaire des forces occultes pesant sur le destin. C'est un thème récurent dans le monde de la fiction et de la BD. La série Hindenburg est un de ces nombreux exemples. L’objectif énoncé dans le premier tome, à savoir agir grâce à des nécromants sur les orientations de la politique américaine, n’est pas développé dans ce deuxième tome. Il laisse beaucoup de place aux interrogations. Sans nul doute, aurons-nous des réponses dans l’ultime et dernier tome d’Hindenburg.

Scénario : 6/10
Dessins : 6/10

Global : 6/10

Tigrevolant

Commentaires

Deux Patrice Ordas le même jour sur SambaBD , belle coïncidence.

Un peu trop lu ce genre d'histoire .

Écrit par : samba | 04/06/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire