07/07/2014

ABOMINABLE.

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014Dessin : Hermann - Scénario : Hermann, Delporte, Godard

Editions Glénat

Sortie 18/06/2014

64 pages

Prix conseillé : 14,95 €

ISBN : 9782344001097

Horreur, Fantastique, histoires courtes.

 

Résumé (de l’éditeur) : Dans un univers où la peur et l'inquiétude perlent à la surface de toutes les choses, Hermann, d'un coup de scalpel ébouriffant, révèle les tréfonds de l'humanité. En une suite de courts récits vénéneux, Abominable nous offre une plongée au cœur du fantastique le plus pur. Frissons graphiques et violence narrative garantis, quelque part entre les angoisses d'Hitchcock et de Dario Argento.

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014

 

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014Mon avis : Glénat réédite un album sorti en octobre 1988 dans une version augmentée. Hermann a dessiné pour l’occasion une nouvelle couverture et une histoire scénarisée par Christian Godard, d’une dizaine de planches, intitulée « une histoire d’ange ». C’est une bonne opportunité pour toute une catégorie de lecteur de se procurer cet album, qui en son temps détonnait dans la production d’Hermann.

Ce « one shot », Hermann en fera beaucoup d’autres par la suite, est pour lui très important. C’est une des respirations importantes qu’il va s’octroyer à juste titre pour casser la monotonie des séries. C’est une façon pour lui d’explorer d’autres projets, de faire des essais graphiques et scénaristiques novateurs.

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014

 

Ce livre regroupe 6 chapitres, soit 6 histoires différentes réalisées entre 1976 et 2013. On peut y voir l’évolution du dessin et de la colorisation d’Hermann. Il a muri, il a évolué, son dessin s’est dépouillé. Il va de plus en plus à l’essentiel. C’est une évolution rectiligne. Au niveau des couleurs par contre, c’est plus marqué et contrasté. On part au départ de couleurs sombres, dans des tons en correspondance avec le type de récits abordés, puis on passe à une histoire d’une page en noir et blanc. Vient ensuite une période où les couleurs sont plus appuyées, plus audacieuses. Enfin, dans la dernière histoire, Hermann revient vers des couleurs qui correspondent plus à ce qu’il fait actuellement dans ses one-shots. Des couleurs qui tendent vers les teintes de gris, des couleurs plus anémiques…

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014

 

Au niveau du scénario, ce n’est pas un livre à mettre dans toutes les mains. C’est plutôt pour un public adulte. C’est un album teinté d’horreur et de fantastique et bien dans les codes de ce genre d’album. La violence, le sexe, les croyances mystiques, les personnages fantastiques sont le moteur des récits qui sont proposés.

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014

 

Les amateurs du genre aimeront et pourront découvrir un album difficile à trouver en librairie dans sa version originale. Glénat a décidé de faire du neuf avec du vieux, avec un upgrade grâce à l’ajout d’une histoire d’une dizaine de pages. Pas vraiment une nouveauté. C’est bien dans l’air du temps. Cela plaira aux inconditionnels d’Hermann et il y en a beaucoup…

 

Dessin :             7,5/10

Scénario :          7,5/10

Moyenne :          7,5/10

 

Liens vers le site des éditions Glénat : ICI.

 

Capitol

 

Abominable, Hermann, delporte, Godard, Glénat, 06/2014

 

Commentaires

Voilà un album qui manque à ma bédéthèque. C'est effectivement une bonne occasion de me le procurer.
Pour le graphisme d'Hermann, on peut en suivre l'évolution dans la série Jérémiah. J'aime bien tous ces styles.

Écrit par : Loubrun | 07/07/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire