05/08/2014

Jeux sans frontière - Ptiluc

jeux sans frontière,ptiluc,editions paquet,adulteAuteur : Ptiluc

Editions : Paquet

Date de sortie : juin 2014

 

Jeux sans frontière nous relate les aventures de 3 jeunes idéalistes membres de TSF – France, ONG d’aide humanitaire lorgnant du côté de MSF et médecins du monde, parcourant l’Afrique centrale afin de se rendre utiles mais confrontés aux difficultés diverses de ces régions soumises notamment aux guerres civiles.

Lors de leur long parcours, ils rencontreront dans l’ordre des enfants soldats, des missionnaires évangélistes profiteurs, des asiatiques exploitants les mines de diamants, des soldats jouant des Kalachnikov , un chef rebelle, des paparazzi de guerre (si, si), des autochtones profiteurs, des membres d’autres ONG  et même Angelina Jolie, Sting et Bono !

 

Carnets de voyage

Ptiluc a parcouru le continent Africain pendant de nombreuses années, y a croisé nombre d’ ONG et a cotoyé la réalité quotidienne des habitants et de l’action humanitaire en Centrafrique. De cette expérience, l’auteur des Rat’s en a créé une BD One-shot. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a dépassé le politiquement correct, les ONG font la course à la représentation et à l’enrichissement personnel, les enfants- soldats n’ont rien d’attendrissant, les soldats sont des psychopathes de premier ordre, les missionnaires, de gros pervers et j’en passe…

Le dessin nerveux et la découpe rythmée des planches cadrent bien avec l’urgence du récit.

Ce regard corrosif sur l’aide occidentale et son inadaptation évidente à la réalité de terrain permet la réflexion et la remise en question, notamment, du Charity Business ou de la recherche d’une certaine bonne conscience .

Néanmoins, trop de bavardages inutiles rendent la lecture longue et pesante ; les galères et rebondissements incessants vécus par le trio font perdre le fil d’un scénario- prétexte à tirer sur tout ce qui bouge en Centrafrique.

Faut- il vraiment tirer sur l’ambulance ? Si cela permet de réfléchir autrement l’aide humanitaire, le pari est réussi mais s’il s’agit juste de poser un constat impertinent sur la réalité de terrain, alors il y a malaise. Quelles sont véritablement les motivations de l’auteur ? Ce n’est pas clair…

 

Ma note :

 

 

Isasmira

 

Écrit par Isa dans ISAVIS | Commentaires (3) | Tags : jeux sans frontière, ptiluc, paquet, adulte |  Facebook | |

Commentaires

Belle chronique qui elle est nettement plus claire !

Écrit par : samba | 05/08/2014

Répondre à ce commentaire

En effet, cela parle beaucoup dans cet album et c'est souvent répétitif...Cela m'a vite saoulé et j'ai terminé péniblement la lecture...5/10. Pas plus.

Écrit par : Capitol | 05/08/2014

Répondre à ce commentaire

Pourtant P'titluc c'est du lourd !?!?

Écrit par : tigrevolant | 06/08/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire