31/07/2014

les blondes - les animals

Couv_220085.jpg

Attention, revoici les blondes dans une compilation de leurs meilleures aventures animalières ! les pauvres animaux n’ont qu’à bien se tenir, la Blonde Académy envoie ses recrues les plus peroxydées à leur rencontre. Quelle que soit l’époque, quel que soit l’endroit, il y a toujours bien une blonde quelque part…

 

Connaissez- vous l’histoire de la blonde qui… ?

 

Que ceux qui n’ont jamais entendu ce genre de blagues d’un goût exquis arrêtent de lire cette chronique pour se plonger sans attendre dans ce bel ouvrage !

 

Mettre en images des blagues douteuses relève de la gageure (ou du suicide c’est selon…), saluons pour cela les auteurs qui n’en sont pas à leur coup d’essai (20 albums disponibles…).

 

Le niveau du scénario rend le cerveau proche de l’électroencéphalogramme plat, le dessin, pas trop mauvais dans l’ensemble, relèverai bien le niveau s’il n’y avait le (les) personnage(s) de blondes. Pourquoi se ressemblent- elles toutes ? On les a cloné ??? Toujours le même sourire sur-développé et pepsodent, toujours le rouge à lèvre couleur sang, la même blondeur fade et lisse et les mêmes implants mammaires…Franchement, c’est pas sympa, il existe quand même des blondes moins caricaturales (si,si…).

Bref, à lire après quelques bières, éventuellement vers 3h du mat'

Mon avis :

 

Isasmira

Scénario :  Gaby

Dessin :  Ozack

Editions :  Soleil

Date de sortie :  juillet 2014

 

 

Amère Russie - tome 1 - Les Amazones de Bassaiev

amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesamère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesScénario : Aurélien Ducoudray

Dessin : Anlor

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

date de sortie : juin 2014

48 pages + 8 pages de dossier

 

 

Résumé (éditeur)

Au milieu des années 1990, une mère russe tente de survivre en vendant des DVD pirates dans le métro de Moscou. Elle est sans nouvelles de son fils militaire en opération en Tchétchénie. Un jour, elle lit le nom de Volodia sur une liste de prisonniers. Il est aux mains des Tchétchènes. Au même moment, Bassaiev, le général ennemi, annonce par voie de presse qu’il relâchera ses prisonniers si leurs mères russes viennent les chercher. Sans moyens, n’écoutant que son courage, son petit chien fantasque sous le bras, elle prend la route vers cette région en guerre pour aller chercher son fils...

amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmes



Au milieu des années 90, la Russie d'Eltsine ne s'est pas encore totalement émancipée du Soviétisme et a besoin de se prouver qu'elle est encore forte et puissante. La Tchétchénie, comme de nombreuses républiques de l'ancienne URSS, a soif d'indépendance. Ajoutons à cela la situation géographique plaçant le pays sur la voie des oléoducs, source de luttes d'influences entre Américains et Russes, et nous avons tous les ingrédients pour faire un conflit des plus sanglants. C'est la première guerre de Tchétchénie, de 1994 à 1995.

Qui se souvient 20 ans après de cette guerre qui n'a eu lieu qu'à un jet de pierre de l'Europe ? Une guerre courte mais très violente et très meurtrière pour les populations civiles, dans laquelle la Russie s'est embourbée et a laissé aussi quelques plumes.

Il y aura une deuxième guerre en 1999-2000, encore plus radicale, avec Poutine côté Russe et quelques chefs comme Bassaïev se revendiquant djihadiste côté Tchétchène.

 

Aurélien Ducoudray (Békame, Clichés de Bosnie, the Grocery) nous rafraichit la mémoire en nous présentant ce conflit à travers le regard de femmes : celui d'une mère prête à tout pour sauver son fils, et celui d'une combattante Tchétchène prête à tout pour la liberté de son peuple. Mais tout n'est pas si simple ou si manichéen dans ces guerres. Il n'y a pas véritablement de "bons" ou de "méchants" ; tous les belligérants peuvent faire partie des deux catégories et sont capables de barbarie faisant dans tous les cas payer aux civils le prix le plus fort des dommages collatéraux.

C'est ce que découvrira cette mère-courage, qui sera plongée au cœur du conflit et fera des rencontres aussi fortuites qu'improbables pour arriver à ses fins.

 

 

amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmes

 

Aurélien Ducoudray réussit l'exploit de nous immerger dans le chaos Tchétchène en nous arrachant quelques sourires et parfois même quelques rires, sans pour autant édulcorer les horreurs du conflit. En créant ce personnage un peu candide mais déterminé accompagné de Milyi, ce petit chien savant, il apporte une vraie touche d'humanité et d'espoir au récit même si celui-ci s'assombrit au fil des pages.

Le dessin semi-réaliste d'Anlor renforce cette dimension dédramatisante du propos sans tomber toutefois dans le piège de la caricature. Les visages expressifs, les décors fouillés et la mise en scène précise s'accordent parfaitement au rythme de la narration, elle-même ponctuée de dialogues percutants faisant mouche à tous les coups.

"Les Amazones de Bassaiev" mêle habilement fiction et réalité en donnant la part belle à l'humanité au sein d'un conflit trop vite oublié et en donnant le premier rôle aux femmes, qu'elles en furent victimes ou actrices.

Suite et fin dans le tome 2, attendu avec impatience.



amère russie,amazones de bassaiev,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesMa note : 8,5/10

Loubrun

30/07/2014

Pin up 133

Olivier COPIEL

 

pin up,femme,sexy,copiel,super heros,comics

 

pin up,femme,sexy,copiel,super heros,comics

 

pin up,femme,sexy,copiel,super heros,comics

 

pin up,femme,sexy,copiel,super heros,comics

Écrit par Revedefer dans Comic book, Pin up time | Commentaires (0) | Tags : pin up, femme, sexy, copiel, super heros, comics |  Facebook | |

Sybil, la fée cartable

Couv_219002.jpgPlancheA_219002.jpgVerso_219002.jpg Tome 5 : La danse du dragon

Scénario : Michel Rodrigue

Dessin : Antonello Dalena, Manuela Razzi

Couleur : Cécilia Giumento

Editeur : Le Lombard

Dépôt Légal : mai 2014

planches :45

ISBN : 978-2-8036-3437-8

Résumé : Dans la taverne d'un monde parallèle, une nouvelle mission se prépare. Une escapade dans le monde des humains... plus précisément dans le cartable de Nina, qui a d'autres chats à fouetter que de s'occuper de supposées souris qui squattent sa trousse.

Ce qui est pratique avec la fée de Nina, c'est qu'elle habite dans son cartable, avec un pandigole (son valet de chambre) qui ronfle et qui est trop gourmand.

2014-07-25 150028_2.jpg

Les 4 éléments ont chargé Sybil de protéger Nina qui est l'héritière de ce monde féérique.

Nina a beaucoup à faire, car en plus des devoirs et de ranger sa chambre, elle doit affronter continuellement une peste blonde, nommée Lorie, qui lui rend la vie infernale à l'école. Lorie est secondée par la fée 'amanite", une empoisonneuse de première.

Dans le royaume des fées, on y croise toutes les créatures fantastiques imaginables : Pégase, Puck, Les sirènes, Athéna, les elfes, les sorcières, le dodo d'Alice, Obéron et Titiana, les lutins, les esprits des eaux et des bois...

Après avoir sauvé le royaume en grand danger d'extinction, Nina assure l'équilibre de la Terre ; ayant réussit à sauver le monde des fées, la vie de Nina retrouve son équilibre initial.

 

2014-07-25 150028.jpg

Mon avis :Avec des dessins qui m'ont fait penser aux personnages humains de Bernard et Bianca, cette série très colorée s'adresse aux plus jeunes avec des références culturelles bien achalandées sur la littérature fantastique.

L'intrigue a un peu du mal à démarrer. En 3 albums on découvre enfin le rôle de cette humaine qui doit libérer le monde féérique. Mais les forces du mal sont toujours bien présentes.

Le thème de la fée dans le cartable m'avait bien attiré dans le premier album. Je regrette que l'histoire se dirige autant vers la magie pure et le monde fabuleux, plus que vers les actions féériques dans le monde réel. Avoir une fée dans son cartable pour une maîtresse d'école c'est excitant.

2014-07-25 150028_3.jpg

Néanmoins, ces aventures sont extraordinaires pour les 8-10 ans et un bon début pour aborder l'héroïc fantasy.

L'avis de ma fille de 13 ans :

Le - : moins d'action que d'habitude (je vous rassure, il y en a tout de même)

le + : Nina doit se débrouiller seule, plus de métamorphoses, de nouveaux méchants apparaissent... et Nina est amoureuse !

2014-07-25 150028_4.jpg

 

ma note :

dessins : 7,5/10

scénario : 6/10

moyenne : 6,5/10

 

Sophie