07/08/2014

Le ventre de la hyène

le ventre de la hyène,baloup, alliel, le lombard,guerre, enfants soldats, afrique, marseille, gangs, violencele ventre de la hyène,baloup, alliel, le lombard,guerre, enfants soldats, afrique, marseille, gangs, violenceScénario : Clément Baloup

Dessin : Christophe Alliel

Éditeur : Le Lombard

date de sortie : juin 2014

128 pages

genre : drame, guerre

 

 

Mon frère, mon meilleur ennemi ...

Talino pensait avoir laissé le pire derrière lui, avec les souvenirs de son Tchad natal. Souvenirs d'une vie volée, qui le vit devenir enfant-soldat, puis mercenaire et membre de gang. Souvenirs d'une vie gâchée par l'ombre de son grand-frère, Anouar, qui ne lui a transmis que le feu qui brûle dans le ventre de la hyène. En quittant l'Afrique pour Marseille, Talino pensait vivre enfin la rédemption. Mais Anouar n'est pas loin, et le brasier demeure incandescent...

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

 

La couverture et le titre donnent le ton : premier plan d'un noir ténébreux dominant un ciel rouge sang en arrière plan. Voilà qui résume bien l'avenir tout tracé pour ces gamins : la noirceur d'un caveau trop vite refermé sur une vie bercée par des flots de sang. Et puis la hyène, franchement, c'est pas l'animal au capital sympathie le plus fourni !

 

Tout commence par un oncle qui se sent obligé de se débarrasser d'un de ses neveux en le vendant à une bande de mercenaires. Adolescence volée, il passe de l'innocence à la barbarie des groupuscules armés jusqu'aux dents, semant terreur et chaos partout où ils passent. Il ne connait plus que la haine et la mort.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Les auteurs ne versent pas dans le sentimentalisme et ne cherchent pas à apitoyer le lecteur. Ils nous plongent directement dans le vif du sujet et la violence nous cogne dessus à chaque page.

 

Si l'on perçoit bien une affreuse réalité derrière cette histoire, le ton n'est pas celui du documentaire. Les auteurs usent de la fiction pour nous raconter le drame des enfants soldats d'Afrique. Les lieux ne sont pas cités, les personnages sont fictifs, mais tout cela transpire une réalité certaine que nous avons tous plus ou moins vu dans les journaux télé. .... On ne peut s'empêcher de penser au Rwanda ou au Liberia ravagés par des guerres fratricides. Mais aussi à l'actualité plus récente du Mali, de la Centrafrique, et de la Syrie ... et des "faits divers" de la cité phocéenne.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Les deux frères fuiront l'Afrique, mais pas pour les mêmes motifs. L'un exportera sa haine dans les cités de Marseille, tandis que l'autre tentera vaille que vaille de sortir la tête de ce marasme. Pas facile !

 

Cette histoire est aussi une relecture du mythe des frères ennemis. Quand l'un se complait (ou fait mine) dans la violence, l'autre tente d'y échapper. L'opposition et l'affrontement entre les deux frères est inéluctable. Dans tous les cas leur destins ne leur appartient plus ; les armes, la folie d'une poignée de meneurs, la drogue, guident leur pas les faisant sombrer inexorablement dans le néant.

 

le ventre de la hyène,baloup,alliel,le lombard,guerre,enfants soldats,afrique,marseille,gangs,violence

Utilisant habilement les flashbacks pour raconter les épisodes Africains et Marseillais des protagonistes, Clément Baloup ne nous épargne rien de leur descente aux enfers. Par ailleurs, les dialogues crus et directs alliés à une mise en scène précise donnent du crédit au récit. Pour couronner le tout, le dessin nerveux de Christophe Alliel renforce le dynamisme de la narration en mettant en avant la violence qui habite les personnages.

 

Un album percutant et entier dont la lecture dérangeante nous secoue littéralement.

 

Ma note : 7,5/10

Loubrun

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire