12/08/2014

Les cosaques d'Hitler - tome 2 - Kolia

les cosaques d'hitler,kolia,lemaire,neuray,casterman,guerre,1945,staline,goulag,déportation,camps,prisonniers,0710,082014les cosaques d'hitler,kolia,lemaire,neuray,casterman,guerre,1945,staline,goulag,déportation,camps,prisonniers,0710,082014Scénario : Valérie Lemaire

Dessin : Olivier Neuray

Editeur : Casterman

48 pages

date de sortie : mai 2014

genre : fiction historique

 

 

 D'un camp à l'autre

 

Été 1945, la guerre étant terminée, les Britanniques Nicolas Mc Donald et son ami Edward son démobilisés et rentrent chez eux. Nicolas ne peut oublier Macha Krasnov, la belle Cosaque rencontrée dans le camp de prisonnier en Autriche. Il la croit morte et finit par refaire sa vie en épousant la sœur de son ami.

Mais Macha est bien vivante. Elle fait partie de ces milliers de Cosaques que l'armée Britannique a livré à Staline, fruit de négociations lors des accords de Yalta. La voilà à nouveau prisonnière, cette fois dans un goulag Soviétique où les conditions de survie y sont abominables, en particulier pour les femmes. Dans la première année de sa captivité, Macha donnera tout de même naissance à Kolia, que l'on devine être le fils de Nicolas. Ce dernier ne parvenant pas à effacer le souvenir de la Cosaque, entreprendra des recherches pour la retrouver.

 

Le second volet de cette saga sur fond historique nous plonge dans l'horreur des camps de travaux forcés Soviétiques, les Goulags. Comme dans le premier tome, le récit est extrêmement documenté mais cette fois le ton est un peu moins didactique. Les informations et les faits historiques se fondent mieux dans l'histoire imaginée par Valérie Lemaire. La période traitée ici est beaucoup plus longue aussi. De 1945 aux années 70. Pour que tout tienne en 48 pages, les ellipses sont nombreuses et la narration se déroule sur trois axes : deux dans les années 40 narrant avec d'un côté la vie de Macha dans les camps, et de l'autre la vie de Nicolas en Angleterre, puis un troisième axe dans les années 70 où l'on suit l'enquête menée par le fils de Nicolas pour retrouver Macha. Les allers-retours entre ces fils narratifs demandent une attention particulière lors de la lecture, au risque d'être un peu perdu. D'autant que les dates et les lieux ne sont pas mentionnés et seuls les dessins permettent d'identifier lieux et époques. Mais, le dessin est à ce titre assez réussi. Grâce à des décors précis et détaillés, les unités de temps et de lieux sont parfaitement rendues. On regrettera juste, comme dans le premier volume, un trait un peu trop ligne claire et lisse qui atténue le côté dramatique de l'histoire et l'horreur des goulags.

 

Les Cosaque d'Hitler est une très bonne saga historique permettant de découvrir un pan méconnu de la seconde guerre mondiale. En 2013, le tome 1 a d'ailleurs reçu le prix Cognito de la BD Historique lors de la 11e foire du livre en Belgique.

 

Ma note : 7/10

Loubrun

 

lire la chronique du tome 1

Écrire un commentaire