24/09/2014

Ratafia - tome 7 - Un besoin de Consolation

ratafia, un besoin de consolation, pothier, sasedo, pilet, treize étrange,glénat, humour, pirates,trésor, livres,édition, satire,09/2014,8/10ratafia, un besoin de consolation, pothier, sasedo, pilet, treize étrange,glénat, humour, pirates,trésor, livres,édition, satire,09/2014,8/10Scénario : Nicolas Pothier

Dessin : Johan Pilet

Éditeur : Glénat (treize étrange)

48 pages

date de sortie : septembre 2014

genre : humour

 

 

Le capitaine de la Kouklamou termine ses vacances en compagnie de sa femme sur une ile paradisiaque du Pacifique. Pendant ses congés, son équipage dirigé par Romuald en a profité pour mener avec succès quelques expéditions de piratage. Les cales sont pleines et leur joie est immense. Pensez-donc, voilà 7 tomes qu'ils courent après un trésor !

Mais ces pirates sans foi ni loi ont oublié une loi fondamentale dans la marine : celle de la flottabilité. Le bateau est trop plein et trop lourd, il prend l'eau de toutes part ce qui a pour conséquence de bousiller la belle bibliothèque du capitaine.

De retour sur son navire, le capitaine est inconsolable de la perte d'un ouvrage en particulier : "Consolation", emprunté au Fameux Biblioboat Inter-mers dont le règlement est très strict quant aux retards de restitution des ouvrages empruntés. Le trésor risque bien de passer intégralement dans l'amende qui sera réclamée par le FBI. Pour retrouver un exemplaire de ce livre, la Kouklamou fera la tournée des libraires de la région. Les choses ne seront bien évidemment pas si simple !

 

ratafia, un besoin de consolation, pothier, sasedo, pilet, treize étrange,glénat, humour, pirates,trésor, livres,édition, satire,09/2014,8/10

La déception que j'avais eu sur le tome 6 ne m'a pas empêché de poursuivre la série. Bien m'en a pris, car ce septième opus est d'une excellente facture. Nicolas Pothier a retrouvé son sens du jeu de mot et des bonnes formules qui font rire. Le ton est donné dès les premières pages et l'on sent tout de suite que l'on va passer un bon moment avec cette bande de pirates loufoques.

ratafia, un besoin de consolation, pothier, sasedo, pilet, treize étrange,glénat, humour, pirates,trésor, livres,édition, satire,09/2014,8/10

 

Mais la réussite de cet album ne tient pas qu'aux jeux de mots ou au comique de situation. Nicolas Pothier y dresse une satire du monde de l'édition en montrant la concurrence que peuvent se livrer les bibliothèques, les librairies et les sites de ventes en ligne. Tout cela est finement mené avec beaucoup d'humour. Ainsi quand l'équipage arrive sur l'île de Fenac dans la librairie "le spécialiste du livre" qui ne vend qu'un seul livre parce que tout le monde en parle et donc c'est celui-là que les gens veulent ... Ou encore cette librairie qui ferme à cause de Mamazone, une librairie bateau itinérante qui apporte les livres directement chez les gens ... Sans compter Lacriz – pardon, la crise - qui est passé par là !

Saluons enfin le talent de Johan Pilet qui a repris avec brio le dessin depuis le tome précédent. Il s'est parfaitement approprié l'univers mis en place par Frédérik Salsédo et donne vie de manière très expressive aux personnages caricaturaux de cette histoire.

Une belle pépite que ce tome 7 !

Alors sus aux librairies moussaillons, cet album doit rejoindre fissa vos étagères !

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

lire aussi Ratafia tome 5 ; Ratafia tome 6

 

Commentaires

oui, je me suis bien marrée en lisant ce Ratafia !!! Il est excellent!
Les jeux de mots aussi ! exemple: "Attendre le séchage, c'est sage, mais même séchés, les livres seront fichus ! .... Et comment empêcher le chef de se fâcher ? .... Là, je sèche !" IL faut le prononcer à voix haute et à toute vitesse comme pour les chaussettes de l'Archiduchesse.... LOL ☺ ☺ ♥ ♥ ♥

Écrit par : Laure-Line | 01/10/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire