30/09/2014

UW2 T2 : La terre promise.

Couv_224680.jpgAuteur : Denis Bajram.

Éditeur : Casterman.

Sortie : Octobre 2014.

Résumé

La série culte de Denis Bajram se poursuit avec un nouveau cycle narratif en six tomes, dont voici le second volume en édition limitée.

La Première Guerre Universelle a été apocalyptique. L'humanité a failli être anéantie en même temps que la Terre, même si la civilisation de Canaan, fondée par Kalish sur une planète lointaine, s'efforce d'améliorer ce qu'il en reste. Mais voici qu'un nouveau conflit menace, nourri de bien des mystères : le gigantesque triangle d'obscurité brusquement apparu dans l'espace au voisinage de Mars semble avoir fait disparaître le soleil, précipitant sur la planète rouge une succession d'éruptions volcaniques géantes et de cataclysmes en tout genre. Les autres planètes du système solaire sont à la même enseigne et tous leurs habitants menacés dans leur survie même. Face à ce danger imminent, la jeune Théa, descendante de Kalish, rapatriée in extremis sur Canaan, tente de convaincre son oncle, l'un des maîtres qui siège au conseil du Sanhédrin, de la renvoyer en urgence sur Mars. Mais c'est son cousin Vidon, qu'elle tient pour une brute incapable d'empathie, qui est choisi pour diriger la flotte de secours

uw2.JPG

«  Il mangerait sa propre merde si on lui en donnait l’ordre ».

 

Cher amis du futur, vous êtes en train de lire une chronique faite dans mon passé. Et encore, si vous lisez celle-ci avant le passage du grand correcteur Dgege, vous avez lu une autre réalité qui n’existe plus vraiment puisque modifiée ultérieurement. En plus comme on est avec le net en pleine virtualité, cet avis existe il vraiment ? 

Ah les paradoxes temporels, une gymnastique de l’esprit que Denis Bajram a poussé à son paroxysme avec cette série UW 1 et 2. Inutile de faire de long blabla, avec UW2 on est dans de la bonne science-fiction  qui devrait plaire aux amateurs du genre. J’ai aussi bien aimé les considérations sur la maîtrise de la technologie en phase avec nos nouvelles habitudes « connectées ». 

Sinon, la guerre est déclarée dans ce tome 2 mais c’est encore un grand mystère sur les envahisseurs.

 

Il parait que David Vincent les a vus et qu’il a accusé un certain Vladimir, l’éternel Tsar de toute la Russie et même plus, qui serait derrière cette guerre intergalactique,

Allez savoir mais l’orchestration graphique est tout simplement grandiose et c’est avec un réel plaisir qu’on découvre tout cet univers.

Ah oui pour finir, il faudrait dire à Théa de ne pas juger les gens aussi rapidement et si unilatéralement !

Mr Spock….énergie .

a09-3e78912.gifDessin

a07-3e78901.gif Scénario

a08-3e78906.gif Global.

 

Samba au présent.

uw2 5.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (6) | Tags : uw2, bajram, casterman, science fiction, 102014, 810 |  Facebook | |

29/09/2014

Nas poids plume tome 1 - l'école de la vie

http://www.glenatbd.com/images/albums/9782344000595/9782344000595-L.jpgNas poids plume tome 1 – l’école de la vie

Auteur : Ismael Mezziane

Collection : Tchô ! la collec’…

Editions : Glénat

Parution : août 2014

 

 

 

 

 

Nassim dit Nas est un petit garçon aimé par sa famille mais malmené à l’école par plus grand que lui. Comme ses copains, il aimerait s’inscrire au club de boxe du quartier pour apprendre à se défendre. Malheureusement pour lui, sa mère n’est pas d’accord… Mais son papi va tout arranger et Nas va commencer son entraînement avec Moussa, le gérant de la salle.

 

Ne plus avoir peur

 

Nas doit apprendre à se défendre et à avoir confiance en lui, c’est pour lui le début de tout un apprentissage !

 

Ce premier tome très réussi nous emmène et décrit l’univers de Nas : sa maman qui peine à se faire respecter en tant que femme dans l’entreprise qui l’a embauchée, son oncle qui essaie de réussir ses examens pour sortir de son job dans un snack, Moussa, entraîneur charismatique et dur, Sofiane, petit caïd de l’école, bourreau puis copain…

 

Tout un petit monde reflétant la réalité sociale d’aujourd’hui.

 

Des personnages touchants, finement esquissés, une histoire réaliste, un dessin minimaliste et parfois caricatural font de Nas, une BD attachante et une belle réussite ! Vivement la suite !

 

Mon avis:

 

Sasmira

 

27/09/2014

Le SUMOUPS du samedi

sumoups

Écrit par DePa dans Sumoups | Commentaires (0) |  Facebook | |

26/09/2014

Fenêtre sur cour d’école

fen.JPGfenetres ur.JPGAuteure : Laetitia Coryn.

Editeur : Dargaud.

Sortie : Octobre 2014

Un film d’Hitchcock ?

Une jeune femme, de sa fenêtre, observe avec délice, la cour d'école voisine. Fascinée, elle prend son crayon et croque au fil des saisons, les entrées et sorties des écoliers, les récréations joyeuses et mouvementées, les rires et les chahuts improvisés. Une réjouissante plongée en enfance totalement intemporelle. 

Malgré un point de vue en plongée, on zoome sur les enfants, leurs jeux et leurs territoires, espaces toujours séparés entre filles et garçons, quelques exceptions toutefois qui bouleversent les règles, sous l'œil bienveillant du surveillant.

Un restaurant à Namur ?

18 minutes, c’est le temps qu’il ma fallu pour lire (un bien grand mot) cette BD originale. 18 minutes, la durée de la récré de 10 heures aussi. On est un peu comme une caméra de surveillance en train de scruter inlassablement le même endroit. Heureusement qu’il s ‘agit d’une cour d’école qui foisonne d’énergie. Ensuite la caméra réalise  un petit zoom pour mieux observer les jeux des enfants : une bataille de neige, des exercices de gym, du foot ou des courses.

Tout ça est bien sympathique mais soyons honnête, très dispensable aussi.

J’ai eu l’impression de lire une BD d’art et d’essai .Par politesse, on va dire que c’est intéressant mais au fond de soi, on se demande comment on va revendre cette affaire ! 

Bin, il y aura bien une enseignante  ou un surveillant à qui ça parlera.

Cette BD aura au moins le mérite de vous replonger en enfance et là on se dit, c’était mieux …..maintenant.

Au passage allez visiter le blog de la jeune dessinatrice qui s’appelle et je n’invente rien, CACA, le blog  de Laetitia ICI.

Scénario ? Y a-t- il un scénario ?

a06-3e788fc.gifDessin 

a04-3e788e4.gif Global.

Samba.

fenetre.JPG

Inscrivez-vous à la newsletter.