17/10/2014

Les elfes T6 : La mission, des elfes bleus.

elfes.jpgelfes 5.jpgAuteurs : Istin-Duarté-Saito.

Editeur : Soleil

Sortie : 06/2014.

Au cochon grillé.

C’est dans la ville d’Aspen logée dans le froid du nord que commence cette histoire. Alors que les jours s’amenuisent et que les nuits s’allongent, quelque chose dont le régent d’Aspen ignore la nature s’est éveillé

Lentement, il se distille dans l‘air comme une sensation qui refroidit et raidit l’échine des plus braves. On tue les hommes. On retrouve leurs cadavres aux lueurs de l’aube. Étrangement, ce sont les plus solides guerriers qui trépassent en premier. Puis leurs cadavres disparaissent...

Les gens d’Aspen ont peur. Le régent implore l’aide d’Aamnon, le roi des Elfes bleus du Nord qui répond à  sa requête. Une mission est envoyée dans le Nordrenn, une enquête menée par Lanawyn et Turin...

 

Mets ta cagoule !

Dans ma chronique du tome 1, j’avais émis le souhait de retrouver le duo Lanawyn et Turin pour une suite .Et bien voilà mon souhait exaucé.

C’est indéniablement l’univers des elfes bleus qui m’enthousiasme le plus. Déjà le dessin de Duarté est une véritable tuerie graphique. C’est magnifique du début à la fin avec en plus une colorisation impeccable. Franchement, il est difficile de faire mieux.

Pour le scénario, on remarque le talent de conteur de  Jean-Luc Istin . Le déroulement de cette mission de sauvetage est assez classique mais on est comme absorbé par cette histoire .Il faut dire aussi que les personnages reçoivent vite notre empathie .Rajoutez-y un crescendo dans la tension et vous obtenez un agréable divertissement.

 

Je suis souvent très critique sur les séries concept mais les Elfes sont assurément une réussite.

05-3e731b2.gif Dessin

a07-3e78901.gifScénario.

a08-3e78906.gif Global.

Samba.


Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Commentaires

Comme je le disais sur un topic, la HF n'est pas mon univers et celui-là ne fait pas exception à la règle.
Pour une fois je te trouve très généreux avec le dessin qui n'est pas exceptionnel par rapport au niveau habituel illustrant ce genre.
Ça vaut au maximum 7/10 ;)

Écrit par : Dgege | 17/10/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire