23/10/2014

HELENA -Volume 1/2.

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014Dessin : Lounis Chabane - Scénario : Jim

Editions Grand Angle (Bamboo)

Sortie : 01/10/2014

76 pages –cartonné

Prix conseillé : 16,90 €

ISBN : 9782818931769

Roman, société.

 

Résumé (de l’éditeur) : Le jour de son mariage, Simon aperçoit Héléna sur la grande place de la mairie de Nice. Héléna, la beauté de sa classe quand il était enfant, son grand amour... celle qu’il aime depuis toujours et qui ne s’est jamais intéressée à lui. Entre eux, c’est juste un échange furtif, rien de plus. Mais un échange suffisant pour que Simon refuse de dire le petit "oui» durant la cérémonie de son propre mariage. Il aime Héléna, plus que tout. Et comme cet amour est unilatéral, lui vient une idée bien curieuse... Il lui propose de lui offrir 1000 euros, en échange de trois heures de sa présence tous les jeudis après-midi... 

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014

 

« Les relations amoureuses, c’est compliqué. Surtout quand l’un des deux ne veut pas. »

 

Mon avis : Grand Angle et Jim s’associent à nouveau pour nous sortir un nouveau diptyque consacré à une histoire entre un homme et une femme. Un couple ? Oui, mais pas n’importe lequel ! Simon était un amoureux transi de Héléna mais elle ne s’est jamais intéressée à lui. Il faut être deux pour s’aimer. Je vous renvoie au résumé de l’éditeur pour le « pitch ». Simon, le personnage principal va essayer de la conquérir par des moyens détournés, parfois pathétiques…Pas toujours évident l’amour quand on est timide et pas bien dans ses baskets, quand on n’est pas spécialement un Apollon.

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014

Jim se spécialise dans ce genre de récit. Des histoires sentimentales difficiles avec des couples atypiques, non officiels, parfois les jeux de l’amour et du hasard. On se rappellera « une nuit à Rome » ou « Où sont passés les grands jours? » qui sont de la même trempe. Des situations inextricables, fortes psychologiquement, qui débouchent parfois sur des drames, sur des gâchis au point de vue humain. Mais la force de Jim est de toujours trouver le petit élément qui permet à l’auteur de se démarquer d’autres scénarios très proches. Il parvient toujours en fin de récit à nous étonner, à trouver une porte de sortie qui mène à une réflexion en profondeur sur un fait divers, une situation, une petite lumière qui donne un espoir pour l’avenir.

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014

Le dessin reste toujours dans les mêmes tonalités. Les dessinateurs de services ont sous la direction de Jim le même style graphique, la même composition. J’ai été revoir après la lecture de l’album qui était le dessinateur car j’avais l’impression d’avoir le même dessin que celui de Jim lui-même lorsqu’il est au dessin. Ici, il s’agit  de Lounis Chabane (Golden cup,…). Il en est de même pour la couleur (réalisé par Delphine). Les couleurs sont dans la même charte graphique d’un album à l’autre. Les couleurs sont vives, éclatantes par moment.

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014

Au niveau du scénario, comme je l’ai dit, il y a quelques trouvailles. La fin de l’album met le doute dans l’esprit du lecteur. Par un tour de passe-passe, le lecteur se demande où il est réellement et avec qui…Je ne vais pas en dire plus pour ne pas dévoiler la totalité du récit mais cela laisse la porte ouverte pour le second tome à toute les possibilités.

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014

On ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec « une nuit à Rome » qui a été un succès en librairie. C’est différent et pourtant les points de convergence existent. Une très bonne entrée en matière, en attendant la suite…

 

Scénario :           8,0/10

Dessin :             8,0/10

Moyenne :           8,0/10

 

Lien vers le site internet de Grand Angle : ICI.

 

Capitol.

 

Héléna, Chabane, Jim, Grand Angle, 10/2014

 

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (0) | Tags : jim, chabane, hélena, grand angle |  Facebook | |

Écrire un commentaire