03/11/2014

ROLQWIR Tome 3. L'arme farfalle

Torta, Cardona, Soleil prod, arme farfalle, Rolqwir, T3, humou, mangaTorta, Cardona, Soleil prod, arme farfalle, Rolqwir, T3, humou, mangaScénario / Couleurs : Torta, Florence
Dessin : Cardona, Philippe
Dépot légal : 09/2014
Editeur : Soleil Productions
Planches : 48

En l’an de grâce 17XX la France rayonne sur le monde et s’impose comme modèle culturel et philosophique de la planète. Le roi dépêche le Chevalier Jean de Rolqwir comme ambassadeur au Yamato ; charge à lui de « civiliser » les indigènes. Mais il s’avère que les autochtones semblent être bien plus en avance que prévu. Pire, sa boulangerie se trouve en compétition avec la crêperie ambulante d’un maitre es crêpe local. Voilà un défi à la hauteur du chevalier. Pour le sauver et redorer sa réputation, Rolqwir part pour une nouvelle aventure rocambolesque où combats et cuisine sont à l’honneur !

torta,cardona,soleil prod,arme farfalle,rolqwir,t3,humou,manga

De prime abord, cette BD semble être sortie tout droit de cerveaux extrêmement torturés....par le sens du rire et de la farce. Pétris de culture nipponne, Florence Torta et Philippe Cardonna laissent libre court à leur imagination très très fertile pour amuser nos yeux et nos papilles. L’ensemble de cette comédie est l’occasion pour les auteurs d’égratigner l’arrogance française (et notre héros n’en manque pas) mais aussi de se moquer (gentiment) de la société japonaise. Les égos de chacun sont mis à mal. L’esprit franchouillard de Jean de Rolqwir atteint des sommets de bêtise. Les auteurs jouent sur des codes biens établies dans le manga, en particulier le tournoi (ici, culinaire) avec des épreuves toutes plus loufoques et stupides les unes que autres. Un autre ressort de la comédie est l’étalage d’anachronismes et de références aux mangas ou aux jeux vidéo. C’est une véritable cascade (j’ai relevé avec mes fils Naruto, le voyage de Shihiro, Dragon Ball, One piece, Street Fighter, Bleach....). Le lecteur amusé s’autorisera ainsi plusieurs lectures afin d’obtenir une liste exhaustive. Tout cela est pastiché, caricaturé avec des phrases alambiquées (« naviguer sur un océan crémeux inondé par des embruns vanillés ») et avec des dessins où l’hyperbole graphique, typique du manga, évoque les « sommets » du plaisir gustatif.

L’ensemble des dessins n’aurait rien à redire aux sentaï et autres mangas en provenance du pays du soleil levant. Tous les codes sont présents (gros yeux, grimaces forcées, onomatopées....) avec des cadrages obliques surprenants mais ô combien jouissifs. Nonobstant ces très beaux dessins, je regretterais l’étroitesse des cases. Le scénario, et donc le dessin sont très chargés. Pour un meilleur visuel et donc de lecture, un agrandissement serait du meilleurs effet.

Destiné à un public de passionnés mais aussi de néophytes de la culture manga, il ravira quiconque osera franchir la couverture et les dix premières pages. Peu adepte des mangas « typiques », j’y ai trouvé une vraie saveur, goût nouveauté avec des vrais morceaux de fous rires. Franchement, un bon moment !

torta,cardona,soleil prod,arme farfalle,rolqwir,t3,humou,manga

 

Dessin : 7/10
Scénario : 7.5/10

Total : 7.5/10

Tigrevolant

 

Commentaires

Nonobstant (hahaha !) mon peu d'intérêt pour ce genre, ta chronique est plaisante ... mission accomplie !

Écrit par : Dgege | 03/11/2014

Répondre à ce commentaire

Mince ! je vais me faire botter les fesses par Rocket Renard !!

Écrit par : Loubrun | 03/11/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire