07/11/2014

Sherlock Holmes - Les Chroniques de Moriarty 1. Renaissance

 

cordurie,fattori,soleil,les chroniques de moriarty,renaissance,sherlock holmes

 

 

 

 

Scénario : Sylvain Cordurié

Dessin : Andréa Fattori

Editions : Soleil

Collection : 1800

Dépôt légal : septembre 2014

 

En mai 1892, le Professeur Moriarty, meilleur ennemi de Sherlock Holmes, s’est sacrifié pour empêcher les anciens dieux d’envahir la terre (voir Sherlock Holmes et le Nécromicon tome 2, même collection) . Suite à cet évènement, Moriarty a séjourné pendant un an dans un lieu aride et rocailleux où les dieux lui font payer régulièrement sa provocation en le torturant atrocement.

En 1893, Moriarty réapparaît à Londres chez Meredith Rutherford, une femme d’affaires qu’il avait appris à connaître et en qui il a confiance. Il lui demande de l’aider à retrouver les derniers exemplaires du Nécromicon.

Grâce à Meredith et à un chasseur de trésors du nom de Odd, il retrouvera le premier des cinq derniers livres à Naples, entre les mains de Toldo, un riche industriel adepte de messes noires. Moriarty mettra alors tout en œuvre pour détruire ce livre maléfique…

 

 

Quand Moriarty rencontre les forces occultes…

 

La collection 1800  revisite les grands classiques du 19e siècle. Dans cet ouvrage, le personnage créé par Conan Doyle évolue dans un univers fantastique et cauchemardesque qui nous éloigne fort des duels d’intelligence et de déductions auxquels nous avaient habitués les aventures d’ Holmes et Moriarty.

La démarche est courageuse et ne manque pas d’originalité, le scénario tient la route, le cheminement intérieur de Moriarty et ses souffrances  sont réellement éprouvants.

Le dessin très réaliste de Fattori sert ce récit sombre et angoissant.

Pour conclure, une bonne BD pour amateurs d’ambiances fantastiques et de vieux héros de littérature, qui ne révolutionne pas le genre mais qui se laisse lire. A suivre…

 

Mon avis :

 

Sasmira

 

cordurie,fattori,soleil,les chroniques de moriarty,renaissance,sherlock holmes

 

Écrire un commentaire