07/11/2014

Un long silence - tome 1 - le pink flamingo

un long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis islandun long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis islandScénario et dessin : Eric Stalner

Editeur : Glénat (Graphica)

48 pages

date de sortie : octobre 2014

 

genre : aventure

 

 

 

A la fin du XIXème siècle et jusque dans les années 50, New York est la porte d'entrée des États-Unis pour des millions de migrants qui quittent la vieille Europe en quête d'une vie meilleure. Ellis Island est un passage obligé pour ces migrants. C'est là qu'il subissent l'inspection médicale dont le verdict dira s'ils sont aptes ou non à rentrer sur le territoire américain. Terrible et humiliante épreuve où les mieux portants et les plus malins obtiendront le sésame pour tenter leur chance sur cette nouvelle terre.

C'est le cas d'une jeune Irlandaise et de son jeune fils Will Campbell, qui, malgré les facéties de ce dernier se voient octroyer le droit de fouler le sol américain. La chance sera de courte durée. A peine débarqués, Will voit sa mère mourir dans un attentat. Traumatisé, il se mure dans un silence total qui lui vaudra d'être placé pendant 10 ans dans un établissement spécialisé pour sourd et muet.

Devenu adulte, il se met en quête de découvrir les circonstances de la mort de sa mère. Sa détermination et son mutisme deviendront ses meilleures armes pour affronter les milieux interlopes de New York. Les gens ne se méfient pas de ce "sourd", et parlent sans retenue en sa présence.

 un long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis island

Avec ce premier tome, Eric Stalner (le roman de malemort, Vito, la zone, ils étaient dix ....) entame là une fresque sociale avec comme toile de fond les grandes migrations et la révolution industrielle de la fin du XIX siècle. Sur un fond d'histoire assez classique – la recherche d'un meurtrier - Stalner y apporte cette pointe d'originalité qui permet de capter l'attention du lecteur. Un peu à la manière des super héros américains, le personnage principal transforme un traumatisme en arme lui permettant d'être plus fort. C'est plutôt bien vu, même si les lecteurs de comics auront une sensation de déjà vu.

 

Les bases du récit et les personnages sont bien posés pour inviter le lecteur à poursuivre l'aventure dans les tomes à suivre. Le récit gagne en densité au fil des pages et la narration en voix off du personnage principal permet d'installer une intensité dramatique qu'il aurait été difficile de retranscrire par le seul dessin.

 

un long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis island

Côté dessins, Eric Stalner est pour moi un des meilleurs dessinateurs réalistes. En intérieur ou en extérieur, et quelles que soient les époques, il réussit toujours à mettre en place des ambiances au rendu parfait grâce à son trait précis et détaillé. Les expressions des visages, les décors, les mises en scènes, rien n'est négligé, tout est maitrisé. Les planches sont riches, dynamiques et très expressives.

 

Ce premier volume de Un long silence est une très bonne entrée en matière et laisse augurer de bons présages pour la suite.

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

 

Commentaires

Nettement moins enthousiaste que Loubrun.Déjà un album qui est lu en 15 min , ensuite les raisons de l'attentat m'ont paru des plus alambiquées.

Écrit par : samba | 07/11/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire