17/11/2014

La malédiction des sept boules vertes T2 : le Magicien.

album-cover-large-24727.jpg9782888906735.pt05.jpgAuteurs : Parcelier et Epié.

Editeur : Paquet.

Sortie : 8 octobre 2014.

Quelque part dans une haute tour, un vénérable mage raconte à une assemblée constituée de l’élite de ses semblables une bien étrange histoire : celle de la fabrication de sept boules vertes magiques par un sorcier ayant acquis l’immortalité.

Détenir trois de ces boules confère l’immortalité à son possesseur. Or un mage corrompu a déjà réussi à réunir deux de ces boules, alors que le conseil n’en possède qu’une. Trois ont été détruites. Il n’en reste donc plus qu’une... Pendant ce temps, Guilio et Ozgur ont atteint une immense étendue d’eau qu’ils sont bien décidés à traverser. Ils se construisent donc un radeau de fortune et s’embarquent. Guilio en profite pour se débarrasser de son étrange boule verte en la jetant dans les profondeurs maritimes. Seulement, nos deux héros ne sont pas au bout de leurs peines, car une effroyable tempête s’approche d’eux... 

A bon chat, bon rat.

 

Petit rappel, cette série de Laurent Parcelier a vu le jour fin des années 80 chez Casterman.  Pour cette nouvelle édition chez Paquet, c’est Samuel Epié qui a réalisé une nouvelle colorisation.

Il ne faut pas avoir des yeux de chat pour voir la différence.

MaledictionSeptBoulesVertes01_p_12299.jpg

PlancheA_215772.jpg

 

Laurent Parcelier a visiblement d’autres chats à fouetter car il se consacre désormais à la peinture.

A noter aussi, pas de chat échaudé ici vu  la qualité du papier utilisé. 

Un proverbe prétend qu’il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre surtout quand il n’est pas là, ici on pourrait dire qu’il est difficile d’attraper une boule verte dans les champs quand elle est dans les airs. 

Cette histoire est loin d’un pipi de chat, certes un peu vintage mais on ne s’ennuie jamais une seule seconde vu que le récit est des plus rapides On s’amuse souvent à suivre ce hardi voyageur un rien inconscient qui enchaîne les situations pour le moins cocasses et étranges. Coté dessin, c’est de la ligne claire foisonnante 

L’univers s’avère assez envoûtant au final, presque onirique .Allez maintenant savoir si vous faites confiance au chat surtout quand il y a du poisson au menu.

a06-3e788fc.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gif Global.

 

Samba

9782888906735.pt01.jpg

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrire un commentaire