25/11/2014

LA LUNE EST BLANCHE.

Le lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014.La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014Dessin, couleurs & scénario : Emmanuel Lepage

Lettre à Marité & photographies : François Lepage

Editions Futuropolis

Sortie : 16/10/2014

256 pages –cartonné

Prix conseillé : 29,00 €

ISBN : 9782754810289

Aventure, Antarctique, reportage, voyage.

 

Résumé (de l’éditeur) : « L’Antarctique. Le sixième continent. 14 millions de kilomètres carrés. Un dôme de glace enchâssé dans un socle rocheux. Le continent le plus sec, le plus froid, le plus difficile d’accès. Le continent des superlatifs. Le monde des extrêmes. »En 2011, Yves Frenot, directeur de l’Institut polaire français, invite Emmanuel Lepage et son frère François, photographe, à intégrer une mission scientifique sur la base française antarctique Dumont d’Urville, en Terre-Adélie. Le but ? Réaliser un livre qui témoignerait du travail des savants. Yves Frenot leur propose, en outre, de participer, comme chauffeurs, au raid de ravitaillement de la station Concordia, située au cœur du continent de glace à 1 200 km de Dumont d’Urville. Le Raid, comme on l’appelle, c’est LA grande aventure polaire ! Pour les deux frères, ce serait l’aventure de leur vie, mais rien ne se passera comme prévu !

 

la lune est blanche,lepage,futuropolis,910,aventure,antarctique,reportage,voyage,102014la lune est blanche,lepage,futuropolis,910,aventure,antarctique,reportage,voyage,102014

« Nous ne sommes pas seulement témoins mais devenons partie prenante d’une mission polaire. »

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014Mon avis : Emmanuel Lepage est connu de tous les amateurs « éclairés » de la bande dessinée. Il s’est spécialisé depuis quelques années sur la BD reportage. Un style de bande dessinée qui demande de la précision dans le dessin et de la rigueur, mais aussi de l’investissement personnel en allant vivre l’aventure directement sur le terrain. Il aime raconter ses voyages, ses aventures mais ses terrains de jeu ne sont pas communs. Ces deux derniers albums en date sont « Voyage aux îles de la Désolation » paru en 2011 chez Futuropolis et «Un printemps à Tchernobyl » paru chez le même éditeur en 2012. Ces albums ont remportés de nombreux prix. Ils sont exceptionnels. Si vous ne les avez pas lus et que vous aimez la BD reportage, il est temps de combler vos grosses lacunes…A noter également qu’un coffret intitulé « Australes » réunit « Voyage aux îles de la Désolation » et « La Lune est blanche », deux récits du monde au bout du monde. Le coffret est vendu à 59€, prix officiel. Mais celui qui aime, ne compte pas,  surtout en période de fin d’année et des cadeaux !

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

Avec ce nouvel album, Emmanuel Lepage, en collaboration avec son frère François, photographe, s’embarque pour un raid en Antarctique. Le volumineux album dont il est question ici est le récit de leur aventure, depuis les préparatifs jusqu’au raid en lui-même dans les grandes étendues polaires. L’histoire de la conquête de l’Antarctique est également contée par le détail. Les frères Lepage nous raconte un long voyage, très loin de nos contrées, mais il s’agit aussi d’une sorte de voyage immobile, un cheminement mental où les deux hommes ont eu le temps de réfléchir, de penser, d’échanger leurs impressions tout en retenue. Dans un milieu hostile avec le froid polaire, ils vont devoir se fondre dans une équipe, respecter des règles de vie et de sécurité, éviter les dangers de l’isolement, la mort dans le silence des glaces. Je vais citer ici ce que François Lepage écrit à sa femme : « Nous glissons sans bruit sur le miroir d’une autre réalité, accrochés au bastingage comme à un rêve, sidérés, immobiles dans la beauté des choses. Les icebergs sont comme les dômes d’une ville engloutie. On vient de nous tendre la clé d’un monde inaccessible et lointain. D’une nature gigantesque et confidentielle. »

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

L’album de 256 pages est une vraie brique qu’on ne lit pas en 10 minutes. Cet album vaut son prix car il est volumineux et très bien réalisé. Il mêle le dessin agréablement réalisé d’Emmanuel Lepage et les photos de François Lepage. Le dessin bénéficie de la place prépondérante mais j’ai apprécié ce mélange intelligent entre le dessin et la photo. L’un ne phagocyte pas l’autre. Par moment, il se mélange de façon harmonieuse. Parfois, la frontière est ténue, tellement le réalisme est surprenant, tellement les couleurs, quand il y en a, sont proches voire identiques. A un moment donné, je me suis dit : photo ou dessin ? Le travail des couleurs est essentiel. la majorité est en monochrome, tendance sépia. Emmanuel Lepage distille les couleurs de page en page, parcimonieusement comme si celles-ci étaient essentielles dans un univers principalement dominé par le blanc.

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

Le scénario raconte par le détail toutes les péripéties de ce voyage. On y découvre les préparatifs, le report du départ, l’attente, le confinement sur le bateau, le blocage dans les glaces à 100 kilomètres de la base, les programmes qui doivent être revus suite aux retards subis, la remise en cause du raid en lui-même, le voyage initiatique vers Concordia,…Pas mal de séquences où il ne se passe rien mais où le mental fonctionne à plein. Des séquences historiques permettent très judicieusement de rythmer le récit. De la haute voltige et une leçon de scénario.

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

A noter  qu’un concours, sans obligation d’achat, est organisé par l’éditeur Futuropolis dans le cadre de la sortie du livre. Ce concours se termine le 31 décembre 2014. Vous pouvez gagner un séjour de 17 jours en Patagonie (lien vers le concours : ICI).

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

Avec cet album, les frères Lepage (et surtout Emmanuel) ont encore visé juste. Il s’agit vraiment d’un témoignage de première main sur une expérience hors norme que peu de gens ont la joie de vivre. C’est également le résultat d’une complicité de tous les instants entre deux frères. Si vous aimez la bande dessinée tirée de la réalité, vous ne pouvez pas passer à côté de cet album incontournable qui va encore truster des prix à la pelle et sera dans le classement des meilleures Bds de 2014 !

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

 

a09-3e78912.gifScénario

a09-3e78912.gifDessin

a09-3e78912.gifMoyenne

 

 

Lien vers le site de Futuropolis : ICI.

Lien vers notre chronique de  « Voyage aux îles de la Désolation » : ICI.

Lien vers notre chronique de  «Un printemps à Tchernobyl »: ICI.

 

 

Capitol

 

la lune est blanche,lepage,futuropolis,910,aventure,antarctique,reportage,voyage,102014

 

Commentaires

les deux précédents albums sont exceptionnels. Celui-ci figure sur ma liste d'achat ou de cadeau :-)

Écrit par : Loubrun | 25/11/2014

Répondre à ce commentaire

Une fois de plus, voilà un album époustouflant dans lequel Emmanuel Lepage se livre beaucoup plus que les deux précédents cités dans la chronique.
C'est beau, touchant et émouvant. Et en plus on apprend plein de choses sur l'Antarctique et sur les études scientifiques qui sont menées là bas.

Écrit par : Loubrun | 03/01/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire