12/12/2014

REVOIR PARIS- Tome 1.

Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014Dessin : François Schuiten - Scénario : Benoît Peeters

Editions Casterman

Sortie : 05/11/2014

64 pages – cartonné

Prix conseillé : 15,00 €

ISBN : 9782203043275

Science-fiction, Paris.

 

Résumé (de l’éditeur) : Février 2156. Kârinh est née dans l’Arche, une colonie spatiale créée par un groupe d’anciens Terriens qui a coupé tout lien avec sa planète d’origine. La jeune femme a toujours rêvé de cette Terre qu’elle n’a jamais vue, et tout particulièrement de Paris, ville découverte dans des livres miraculeusement préservés. Elle a donc sans hésiter accepté de diriger seule le Tube, un vaisseau en route vers la Terre, transportant une quinzaine de corps en hibernation. Mais les immersions, de plus en plus fréquentes, de Kârinh dans ses fantasmes de la ville ne vont-elles pas gêner la réalisation de sa mission ? Et surtout, une fois à destination, la Ville Lumière du XXIIe siècle sera-t-elle conforme à ses visions ?

 

Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014

« Tu es responsable du vaisseau et de tous ceux qui sont à bord. A force de négligence, tu nous conduisais tous à la catastrophe. »

 

Mon avis : Cette nouvelle histoire en deux tomes a pour thème la ville de Paris. Il s’agit de leur vision du futur pour la ville lumière. Parallèlement  à cette publication, Schuiten et Peeters assureront la scénographie et le commissariat d’une exposition « Revoir Paris » présentée de  18 novembre 2014 au 9 mars 2015 à la Cité de l’architecture et du patrimoine, Palais de Chaillot, 1 place du Trocadéro à Paris 16e. Cette exposition est consacrée aux visions de Paris à travers le temps.

 

Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014

 

Cet album ne s’inscrit donc pas dans l’univers de la série mythique des « cités obscures », née il y a 30 ans mais reste fort proche quand on connait les thèmes développés pour le duo d’auteurs, à savoir l’urbanisme, la ville, les gens qui y vivent.

Au niveau du dessin, Schuiten est toujours égal à lui-même et on retrouve directement la patte du dessinateur bruxellois. Rien à redire, le travail est magnifique. Les couleurs sont bien calibrées en fonction du récit. Rien de criard, on fait dans le soft.

Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014

Par contre, j’ai été un peu déçu par le scénario ou plutôt par ce premier tome. Les auteurs veulent nous faire revoir Paris mais Paris se fait attendre. Il faut en effet être très patient…L’histoire en elle-même part en mode mineur, comme les passagers enfermés dans le vaisseau spatial en direction de la terre. Par moment, je me suis même un peu ennuyé en me disant : « alors, elle est où cette ville de Paris ? ». Le personnage principal s’appelle Kârinh. Elle est la plus jeune des passagers (parmi une horde de vieilles personnes) et a été catapultée chef de bord. Mais elle est toxicomane et abuse de substances pour rêver et essayer de retrouver dans ses rêves ses parents et la ville de Paris. L’histoire devient bien plus intéressante lorsqu’elle arrive enfin sur terre et se dirige vers Paris au départ du port du Havre, devenu la banlieue et  le port de Paris. Nous sommes à ce moment déjà à la page 47 et Kârinh arrivera à Paris à la dernière planche du tome 1.Grosse frustration donc. Autant dire que le meilleur reste à venir avec le tome 2. Ce tome 1 n’est en réalité qu’un échauffement avant le vif du sujet.

Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014

Vous l’aurez compris, j’ai été un peu déçu par ce tome 1 mais il faudra juger surtout l’œuvre sur l’ensemble des deux tomes. Mais ce n’est pas l’album par lequel le novice découvrira en priorité ce formidable tandem d’auteurs. Ce n’est pas le choc et l’émerveillement que j’avais ressenti lors de la lecture de la fièvre d’Urbicande. On en est loin. Trop psychologique, un peu trop torturé, lent, trop lent à mon goût. Cet album n’est-il pas « à la remorque » de l’exposition de Paris ? Quoiqu’il en soit, un démarrage en mode mineur. Les amateurs de Schuiten/Peeters cependant se jetteront sur cet album et je les comprends car cela reste une sortie importante dans le monde de la BD. Pour ma part, je reporte mes espoirs sur le second tome à paraître bientôt !

 

a06-3e788fc.gifScénario 

a09-3e78912.gifDessin 

a07-3e78901.gifMoyenne 

 

Lien vers le site de Casterman et la fiche du livre « Revoir Paris » : ICI.

 

 

Capitol.

 

Revoir Paris, Schuiten, Peeters, Casterman, 11/2014

 

Commentaires

Trop de BD à lire pour le moment avant de me pencher sur ce titre que ne me semble pas indispensable.

Écrit par : samba | 12/12/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire