24/12/2014

LARGO WINCH -Tome 19: Chassé-Croisé.

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014 Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014 Dessin : Philippe Francq - Scénario : Jean Van Hamme

Editions Dupuis

Sortie : 14/11/2014

48 pages – cartonné

Aventure, business

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Accompagné de Dwight Cochrane, de Miss Pennywinkle et de Silky, Largo Winch se rend à Londres pour présider le Big Board du groupe W, à l'occasion duquel il espère bien convaincre Laurent Draillac, avionneur français, de conclure un joint-venture avec la branche aéronautique de son groupe. Au programme : réunions de travail et détente. Mais rapidement, la situation se corse. Tandis qu'un vent de folie souffle sur Cochrane et Pennywinkle, des menaces bien réelles pèsent sur la destinée de Largo, devenu l'enjeu d'une terrible partie de poker menteur.

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

 

« Winch est dangereux précisément parce qu’il prône un capitalisme à visage humain et que cela lui réussit. »

 

Mon avis : Avec le retour des fêtes de fin d’année, sort le Largo Winch annuel. Il s’agit du tome 19, le début d’une histoire en deux tomes qui se déroule à Londres. Autant le dire de suite, cet album est très réussi tant au niveau du dessin que du scénario. J’entends déjà ricaner certains qui ne peuvent plus voir un album de Largo Winch, même dans la vitrine de leur libraire. Ce n’est pas bien de vendre beaucoup d’exemplaires, donc c’est du commerce mercantile, donc cela ne vaut pas la peine de s’y intéresser. Du coup, ils ne suivent plus la série depuis bien longtemps. Dans une série, les auteurs ne sont pas toujours au top. Ce ne sont pas des surhommes parfaits et performants de manière permanente. Mais je pense que cette série a bien été relancée depuis un bon nombre d’albums. Le marketing parfois agressif de cette série phare ne condamne pas automatiquement son contenu. Petite parenthèse polémique et récurrente fermée.

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

Le dessin de Philippe Francq me fascine toujours autant. Il n’y a pas grand-chose à redire. C’est toujours l’émerveillement au niveau graphique quand j’ouvre un album de Largo Winch. En plus, dans ce récit, l’action se passe à Londres. On voit ainsi défiler des décors, des endroits typiques de Londres qui sont très bien rendus, tout en précision. Mais en plus, les couleurs…Pour moi, c’est le pied total, et c’est réellement une marque de fabrique de la série. Intensité, profondeur, travail des lumières via les couleurs.  Il n’est pas indiqué pour cet album qui les a faites mais c’est certain qu’il y a une « charte graphique » bien précise qui se perpétue et s’affine au fil des tomes. A tel point que l’éditeur se lance dans une recolorisation des premiers albums de la série, dans un format un peu plus grand. Certains crieront de nouveau au grand complot marketing mais d’autres ont fait de même en d’autres temps sous d’autres formes (voir les différentes versions des albums de tintin,…). Mais je pense que cela peut être un plus pour la série, mieux que de sortir des intégrales…

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

Le scénario de Jean Van Hamme m’a bien plus. Il se branche directement sur l’actualité brulante : le terrorisme, les Djihadistes, l’espionnage industriel, …Tous les thèmes chers à la série s’y retrouvent. En plus, il nous monte des embrouilles amoureuses qui concernent plusieurs membres du Groupe Winch. Tous ces éléments sont bien dosés, et la bombe à retardement (au propre comme au figuré) est lancée.

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

A noter aussi que les auteurs se permettent aussi un private joke dès la première planche. Philippe Francq a pris les traits du romancier Jean Raspail pour créer le personnage de Sir Banks qui meurt dans une explosion à la fin de cette même première planche…Apparition courte mais remarquée!

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

Oui, c’est un très bon Largo winch qui je vous conseille de découvrir de toute urgence ! On va maintenant attendre la suite avec impatience. A dans douze mois…

 

a09-3e78912.gifScénario

 

a09-3e78912.gifDessin

 

a09-3e78912.gifMoyenne 

 

 

Lien vers le site internet de l’éditeur Dupuis et la fiche technique de l’album: ICI.

 

Bande-annonce de « Chassé-Croisé », tome 19 de Largo Winch :


 

Capitol.

 

 

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

Les auteurs dans un pub à Londres...

 

Largo Winch, Chassé-croisé, Dupuis, Francq, Van Hamme, 9/10, aventure, 11/2014

 

Commentaires

Je m'insurge sur les raisons énoncées pourquoi certains lecteurs ont arrêtées cette série :-))
Perso, j'ai stoppé Largo Winch car ses aventures m’ennuyaient , c’est un peu comme les séries US , après la saison 1 vous avez quasiment tout vu, après ça ronronne ,plus aucune surprise au menu . Voilà ma raison .
Et puis ,les intrigues financières ou grand complot , c'est pas spécialement ma tasse de thé.
On est loin d'un snobisme envers une série qui se vend bien.

Écrit par : samba | 24/12/2014

Répondre à ce commentaire

bien que je n'ai pas encore acheté ce tome 19, j'aime toujours cette série. j'aime bien le principe d'une histoire en deux albums. Je ne suis pas contre le mercantilisme quand le produit est bon. et là, avec Van Hamme qui sait écrire une histoire et Francq qui les dessine à la perfection, franchement c'est être de mauvaise foi que de dire que c'est mauvais. Après, tout est question de goût et je peux comprendre que les gros lecteurs de BD finissent par s'ennuyer sur ce genre d'album.

Par contre ce qui me dérange, c'est le changement de format avec augmentation du prix de l'album au passage. ça, ça pue le vilain marketing.. Ne serait-ce pas là un moyen pour les auteurs de compenser une baisse des ventes et conserver le même niveau de revenus ?

Écrit par : loubrun | 24/12/2014

Répondre à ce commentaire

Comme Loubrun et Capitol, Largo Winch (qui est ma tasse de thé) est une série qui me fait saliver avant chaque lecture car il faut reconnaitre que JVH est une grosse pointure du scénar qui maitrise parfaitement toutes les ficelles du métier ... et son compère Francq a le graphisme adapté à toutes les actions (c'est pourquoi je l'ai proposé aux Samb'or du dessin pour l'ensemble de son œuvre !)avec la précision des décors mis en valeur par des couleurs qui accrochent l'œil.
Bref, c'est du bon boulot.
Par contre j'ignorais qu'ils avaient changé de format (je suis un peu "out" depuis un moment ... vivement que je reprenne contact avec mon dealer après les fêtes !)... et là, je suis d'accord avec Loubrun ... c'est pas cool !

Écrit par : Dgege | 25/12/2014

Répondre à ce commentaire

J'aime bien quand tu parles de ton "dealer"! ;-)

Écrit par : Capitol | 26/12/2014

Ayé, j'ai (enfin) lu ce dernier Largo.
J'ai trouvé le début du scénar un peu léger, virant au vaudeville ... avec une certaine complexité sur les différents complots des ennemis de notre héros, mais heureusement la fin est bien relancée par certains rebondissements qui donne un intérêt pour connaitre la suite au prochain tome.
Côté dessin, le graphisme de Francq est toujours aussi élégant avec toutefois un encrage un peu moins soigné mais surtout des héroïnes un peu trop anorexiques à mon goût ... je les aurais préférées plus pulpeuses !
Ça reste malgré tout une bonne série dont le genre est ma tasse de thé contrairement à Samba ;-)
D'accord néanmoins avec Loubrun sur l'aspect commercial !

Écrit par : dgege | 11/03/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire