20/12/2014

THE CREEP

Couv_189489.jpgTHE CREEP  

URBAN comics dans la Collection INDIES

Sélection des meilleurs comics indépendants

PRIX : 15.00 € - Pagination : 144 pages

SORTIE : 5 décembre 2014

SCENARIO : John ARCUDI 

DESSIN : Jonathan CASE

 

Un adolescent se suicide deux mois après que son meilleur ami ait commis le même geste fatal!

La mère de la victime, Stéphanie Brinke, ne peut accepter cette mort! elle veut découvrir ce qu'elle croit être la vérité et va alors contacter un ancien amour de jeunesse, le détective privé Oxel Khärnhus afin qu'il mène sa propre enquête.

Oxel est un homme brave à la sensibilité à fleur de peau mais il est atteint d'une grave maladie dégénérative, l'acromégalie, qui déforme son corps peu et à peu et le fait ressembler à une caricature grotesque d'être humain et subir les regards et quolibets des gens "normaux".

KqFHX9Wk73dWrYrAGvoEG0jxMzcbg46q-page8-1200.jpg

Conscient de cela, Oxel va éviter de rencontrer son ancien amour et ne correspondre avec elle que par téléphone! Dans un premier temps il va se rendre chez la mère du copain de l'adolescent, une veuve perturbée par le chagrin, et apprendre que le grand père de la victime emmenait souvent les deux adolescents à la pêche et entretenait avec eux une relation profonde comme un père envers ses fils.

PlancheS_38628.jpgLe vieil homme a depuis perdu la raison et erre d'asiles de clochards en dortoirs d'accueil, traînant un caddie avec ses pauvres affaires. Sa vision du monde et des gens est déformée par son esprit malade et lorsqu'il rencontre Oxel pour la première fois il le visualise comme un ours l'attaquant et le vise avec son balai qu'il prend pour un fusil........

Oxel va poursuivre tant bien que mal son enquête, se posant des questions sur l'utilité de ses recherches et sur sa misérable existence, sans avenir à cause de son mal. Il va étudier les photos que lui envoie Stéphanie, voir et revoir la mère de l'autre adolescent au point que celle-ci finira par le rejeter.

L'histoire va aller crescendo lorsque le grand père va disparaître! Oxel le retrouvera mort près de la rivière où il allait pêcher avec les deux jeunes, les mains déchirées à force de creuser le sol à divers endroits pour chercher! chercher quoi ? le mystère s'épaissit.

De retour en ville, Oxel va trouver, dans les affaires du vieil homme restées au centre d'aide, le journal de l'ami de la victime et il va comprendre tout......

Mais l'horrible vérité est difficile à dire, surtout à la mère de la victime; Oxel devra à la fin choisir en son âme et conscience la meilleure chose à faire.

KqFHX9Wk73dWrYrAGvoEG0jxMzcbg46q-page5-1200.jpg

Une histoire sombre, un hommage au polar tel que l'a voulu le scénariste John ARCUDI et qui nous laisse un gout amer dans la bouche. Le personnage de Oxel, magnifique dans sa laideur corporelle, donne un sens nouveau à la bonté d'une âme dans un corps de monstre.

Le dessin sobre de Jonathan CASE, ses couleurs sobres mais tristes apportent une vie au récit et nous font vivre ce drame avec intensité.

a09-3e78912.gif

 

 

JR

 

KqFHX9Wk73dWrYrAGvoEG0jxMzcbg46q-page6-1200.jpg

 

Écrire un commentaire