29/12/2014

La vie compliquée de Léa Olivier - 1. Perdue

 

La vie compliquée de Léa Olivier

1. Perdue

Scénario: Alcante

Dessin: Borecki

Auteure: Catherine Girard- Audet

Editions: Kennes

Parution: octobre 2014

 

 

 

Léa est une jeune québecoise de quatorze ans qui vient tout juste de quitter sa campagne natale pour aménager à Montréal avec ses parents.

Séparée de sa meilleure amie Marilou et de son amoureux Thomas, elle éprouve quelques difficultés à s'adapter à son nouvel environnement...

Léa se sent seule, entre les filles du lycée qui la snobent, les maladresses de Thomas et la popularité de son frère Félix. Heureusement, elle peut tout raconter à Marilou par mail et par chat et celle-ci la tient au courant de la vie au village, des faits et gestes de Thomas et de ses galères amoureuses.

Petit à petit, Léa va s'habituer à sa nouvelle vie. Sentimentalement, elle va souffrir de jalousie car Thomas passe beaucoup de temps avec la "bimbo" de son ancienne école et n'est pas très réactif par mail. Elle va le sentir s'éloigner d'elle, jusqu'à ce qu'il la quitte.

Léa va aussi se faire un nouvel ami Eloi pour qui elle va se découvrir des sentiments assez ambigus. Et elle va tomber sous le charme d'Alex, beau gosse populaire qui aimerait sortir avec elle.

Et quand elle réussit enfin à accepter de tourner la page "Thomas", celui-ci revient à la charge... Bienvenue dans la vie compliquée de Léa Olivier!

 

Roman épistolaire 2.0

 

"La vie compliquée de Léa Olivier" est un roman épistolaire d'un style particulier, en effet, tout ce que léa et ses amis vivent est découvert à travers les récits qu'ils en font par mails, textos ou chats.

Grand succès de librairie au Québec, les romans sont publiés en Europe depuis 2013 par la nouvelle maison d'éditions Kennes (6 tomes disponibles pour le moment, 9 tomes prévus par l'auteure) et l'adaptation BD sort en même temps des deux côtés de l'Atlantique.

L'auteure sait raconter avec beaucoup de justesse, de sensibilité et d'humour les doutes, les chagrins et le quotidien des adolescents. Chaque jeune fille de 14 ans (ou ancienne jeune fille) peut se retrouver dans ce que vit, ce que pense Léa, tout sonne juste.

Bien sûr, il y a les particularités linguistiques québécoises, qui ont été respectées dans les adaptations des romans et qui parfois surprennent, mais on s'y habitue vite, d'autant plus qu'un lexique franco-québécois se trouve en fin d'ouvrage.

Le dessin de Borecki, fin, coloré, précis, réaliste tout en restant léger sied à merveille à l'ambiance de cette bande dessinée.

Une réussite incontestable, à mettre entre toutes les mains des jeunes adolescentes qui trouveront en Léa une cousine d'outre-atlantique pas si différente d'elles...

 

 

Mon avis:

 

Sasmira

 

Commentaires

c'est trop bon les livres de léa olivier.
:)

Écrit par : elli | 13/05/2015

Répondre à ce commentaire

Ma best m'a dit qu'elle aimait vos livres. Puisque j'aime lire j'ai suivi ses conseils et J'ADORE VOS LIVRES!!!

Écrit par : Zélie | 14/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire