29/12/2014

BLAKE ET MORTIMER - Tome 23: Le Bâton de Plutarque.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014Dessin : André Julliard - scénario : Yves Sente

D’après les personnages d’Edgar P. Jacobs

Editeur : Blake et Mortimer (Dargaud)

Sortie : 05/12/2014

64 pages – cartonné

Aventure, Science-fiction.

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Le capitaine Blake vient de réussir, aux commandes d'un prototype du Golden Rocket, à déjouer une attaque suicide contre le Parlement anglais. Un exploit qui lui vaut d'être recruté par le MI 6. Sa mission ? Faire gagner aux Alliés la Deuxième Guerre mondiale et les préparer pour... la troisième ! Dans une base secrète du MI 6, Blake découvre que son partenaire n'est autre que Mortimer, son ami d'enfance. Plongés au cœur d'une vaste affaire d'espionnage et de guerre technologique entre grandes puissances, les deux hommes vont côtoyer un étrange et fort peu sympathique spécialiste des langues slaves, un certain colonel Olrik...

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

«Il reste une carte à jouer, Commandant :

le Golden Rocket ! »

 

Mon avis : Hello, old chap ! Elitiste ? Vous avez dit élitiste ? La chronique de ce jour concerne le dernier Blake et Mortimer, d’après Edgar P. Jacobs, scénarisé par Yves Sente et dessiné par André Julliard. Il s’agit encore une fois d’une des toutes grosses sorties de cette fin d’année 2014.Il est numéro 1 du top 5 des ventes (information du Télémoustique, magazine belge bien connu…des belges). A moins qu’il faille parler d’élitisme quand on parle d’albums qui se vendent bien ? Quoiqu’il en soit, Samba BD se doit de parler aussi de ces albums qui comptent grandement dans le paysage BD ce mois de décembre 2014 en librairie et sous les sapins.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

L’éditeur, sur son site internet, cadre magnifiquement l’album et la place qu’il prend dans la saga : « Dans Le Bâton de Plutarque, 23e récit des Aventures de Blake et Mortimer, Yves Sente et André Juillard imaginent la toute première collaboration des deux héros. Le récit se déroule avant Le Secret de l'Espadon, nous sommes alors au printemps 1944... ». Le décor est planté ! A force de remplir les trous, les zones d’ombres laissées par Edgar P. Jacobs, il est important de savoir où l’histoire prend place : juste avant  l’Espadon !

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

Alors, est-ce juste un album de plus pour faire tourner les rotatives et faire fonctionner le tiroir-caisse ? C’est plus que cela. Le récit en lui-même raconte la rencontre entre Blake et Mortimer qui a pour conséquence la formation du duo mythique. Ils se connaissaient déjà enfants mais ils s’étaient perdus de vue. Blake se fait connaître par ses faits d’arme avec le Golden Rocket, l’ancêtre de l’Espadon. Mortimer, lui, travaille sur les projets d’avion du futur. On découvre également dans cet album le personnage d’Olrik qui joue déjà sur plusieurs tableaux. L’histoire est enlevée, avec de l’action. On a tous les éléments pour construire une histoire  de science-fiction historique palpitante. Bravo à Yves Sente qui a réussi une fois de plus avec cet album à se plonger dans l’univers d’Edgar P. Jacobs.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

André Julliard pour sa part « se caméléonise » et intègre complètement le style graphique de Jacobs. Rien à redire, c’est parfaitement customisé dans le style du grand maître. L’exercice n’est pas facile, bravo l’artiste. J’attends cependant le jour où les ayant-droits accepteront de casser le moule et permettront des audaces graphiques et des planches un peu plus décoiffantes tant au niveau de la structure que du graphisme. Mais là, je crois que nous n’y sommes pas encore.

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

Alors que faut-il en retenir au final ? C’est un excellent Blake et Mortimer tant au niveau du scénario que du dessin. Cet album amène réellement un plus à la saga et nous apprend à mieux connaître les personnages principaux. J’ai pour ma part lu l’album en une traite. L’album n’a rien d’ennuyeux. C’est toujours bavard, mais pas caricatural. Il faut bien expliquer les choses, surtout si celles-ci sont un peu scientifiques, relèvent des services secrets et de leurs moyens de communication. Vous y apprendrez d’ailleurs ce qu’est le bâton de Plutarque! A noter qu’une version de l’album « à l’italienne » est sortie également et sera vite épuisée. Comme dirait notre ami Mortimer : « Good job, by Jove ! »

 

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

Lien vers la fiche technique du « Bâton de Plutarque »: ICI.

 

Capitol.

 

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

 

 

Blake et Mortimer, Le bâton de plutarque, Dargaud, 8/10, aventure, Science-fiction, 12/2014

 

 

 

 

Commentaires

c'est un peu trop bavard dans la première partie, mais le scénario est vraiment bien ficelé et Yves Sente à concocté là un excellent préquel à la série. j'ai adoré et je met moi aussi un bon 8/10.

Écrit par : Loubrun | 02/01/2015

Répondre à ce commentaire

J'ai lu l'album dans sa version format à l'italienne... C'est un véritable plus. L'histoire en devient plus aérée, bien plus lisible.

Ce tome 23 est un très bon Blake et Mortimer. ♥♥♥

Écrit par : Laure-Line | 25/01/2015

Répondre à ce commentaire

Un seul mot : navrant !!!

Écrit par : Onoma | 19/04/2015

Répondre à ce commentaire

Ben moi je l'ai trouvé pas mal. J'ai par contre été "accroché" par de temps en temps des problèmes de proportions. Mais bon, ca reste plaisant et je mettrais "que" 7/10

Écrit par : tigrevolant | 20/04/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire