09/01/2015

LE VOYAGE IMPROBABLE - Première partie.

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014 Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014 Dessin & scénario : Turf

Sortie : 01/10/2014

Edition Delcourt

48 pages – cartonné

Aventure, humour, science-fiction.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Alors que des fouilles paléontologiques sont entreprises au pied d'un phare, un gisement de gaz naturel explose suite au malencontreux allumage d'un cigare. L'édifice se trouve propulsé avec une partie de son socle rocheux vers l'espace infini. À son bord, deux scientifiques, un escroc, trois étudiantes et un gardien de phare, partis pour un voyage imprévu et mouvementé.

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

 

«Ah ! Vous êtes encore un de ces sinistres gratte-papier qui pose ses vilaines fesses dans le triste bureau poussiéreux d’un muséum miteux et ne va jamais sur le terrain.»

 

Mon avis : L’éditeur annonce directement la donne en couverture avec la mention : « Par l’auteur de la nef des fous ». C’est en effet la référence de Turf ! Entretemps, il nous avait divertis avec une histoire en deux tomes appelée « la magasin sexuel ». L’idée de départ était très bonne mais au fil de l’histoire, j’avais trouvé le scénario un peu mièvre et peu novateur.

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

Turf repart donc sur des nouvelles bases, dans une nouvelle histoire autour d’un phare envoyé tel une fusée dans l’espace. Les passagers involontaires de l’aventure sont le vieux gardien misanthrope, deux scientifiques, trois étudiantes et un pseudo professeur, plutôt escroc. Une poche de gaz explose et tout ce petit monde est envoyé vers la stratosphère…Ce phare est devenu une sorte de radeau de la méduse des temps modernes.

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

La situation est cocasse. C’est une sorte de huis clos de l’espace qui se fait rencontrer des gens improbables, complètement à l’opposé les uns des autres, qui ne se seraient probablement pas rencontré en d’autres circonstances. D’où, l’importance du vivre ensemble, et cela ne semble pas gagné ! Turf nous dresse un vrai vaudeville avec des scènes diverses, souvent bien amenées comme celle de l’escalier, du perroquet qui crie sans arrêt : « bandes d’abrutis », de la capsule spatiale, et j’en passe…J’ai surtout apprécié certains dialogues qui sont très second degré et qui valent par moment leur pesant d’or.

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

Au niveau du dessin, Turf est dans le style qu’on lui connaissait déjà dans le magasin sexuel. La construction des planches se fait en fonction du scénario et va de la construction classique à la planche déstructurée, en passant par la planche à une seule case. A noter que Turf s’occupe également des couleurs et s’en tire très bien.

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

En conclusion, cela nous donne un album varié tant au niveau graphique que scénaristique. Même si le principe du voyage dans l’espace n’est pas des plus neufs, le traitement du sujet en lui-même est nettement plus innovant. Je me suis bien amusé à lire cet album même s’il n’y a rien de scientifique dans la démarche. Le thème est abordé par Turf avec humour et c’est cela le principal dans cette histoire, en attendant la suite.

  

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifDessin

 

a07-3e78901.gifMoyenne 

 

 

Lien vers la fiche technique de « Le voyage improbable » sur le site de Delcourt: ICI.

 

 

Capitol.

 

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

 

Le voyage improbable, Turf, Delcourt, 7/10,aventure, humour, science-fiction, 10/2014

 

Commentaires

Attiré par cet album mais refroidi par les critiques que j'avais lues....pourquoi pas un achat en 2e main ...

Écrit par : samba | 09/01/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire