23/01/2015

YALLAH BYE.

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015Dessin : Kyungeun Park - Scénario : Joseph Safieddine

Sortie : 16/01/2015

Edition Le Lombard

168 pages – cartonné

Roman graphique, Liban, documentaire, Histoire.

 

Résumé (de l’éditeur) : Comme tous les étés, Mustapha emmène sa famille dans son pays d'origine, le Liban. Retrouvailles amicales et soleil au programme. Mais nous sommes en 2006, à Tyr, dans le Sud du pays, et les bombes lâchées par Israël, au nom de la lutte contre le Hezbollah, ont tôt fait de transformer ces vacances en cauchemar... 24 ans plus tôt, dans une situation similaire, Mustapha s'était exilé en France. Que fera-t-il, cette fois-ci, entre impuissance et culpabilité... ?

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

 

«Ma famille est française et mérite la protection de son pays. La république ne peut abandonner des membres de sa communauté à l’arbitraire et à l’horreur de la guerre.»

 

Mon avis : Un bandeau rouge traverse le bas de la couverture : « Juillet 2006. Les bombes déchirent le Liban et soudent une famille. » L’album a deux sponsors additionnels à savoir Amnesty international et le Courrier international. Il a été sélectionné au festival international des scénaristes de Valence 2013 ! L’album est volumineux, l’impression est de qualité.

Kyungeun Park est coréen. Il a travaillé dans un studio de dessin animé en Corée avant de venir faire des études complémentaires en France à Lyon et Strasbourg. Il empoche le prix « Jeunes Talents » à Angoulême en 2007.Il publie « Le roi banal » en 2009 chez Casterman puis « Moi en mieux » en 2012.

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

 

Joseph Safieddine  est né en France d’une famille franco-libanaise et vit entre Beyrouth, Tyr et Paris. Yallah Bye est donc un peu (beaucoup) son histoire et celle de sa famille, même si l’histoire est romancée .Il est scénariste de BD depuis 2010 et a déjà quelques albums à son palmarès tels que « Les lumière et Tyr » et « Je n’ai jamais connu la guerre » sur le Liban. On retrouve aussi sur d’autres thèmes des albums tels que « Paco », « Le monstre », « L’homme sans rêve » et « Autres Gens ».

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

Le pitch ? Gabriel El Chatawi a 20 ans et est resté en France alors que son père Mustafa et tout le reste de sa famille sont partis au Liban pour les vacances, sur les terres de leurs origines. C’est justement le moment choisi par Israël pour entrer en guerre contre le Hezbollah. Au départ, Mustafa prend les événements comme mineurs. Cela va vite se tasser, comme toujours! Son épouse désire se replier directement sur Beyrouth pour être proche de la protection de l’ambassade de France. Mais la situation se dégrade, les routes sont coupées. Ils sont pris au piège et les esprits s’échauffent au fur et à mesure que les bombardements s’intensifient. C’est la guerre…

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

Joseph Safieddine nous décrit par le détail le cheminement mental des personnes en présence et plus on avance dans le récit, plus cela devient tendu. Certains craquent mais les gens restent solidaires au-delà des croyances, qu’ils soient chrétiens ou musulmans. Pendant ce temps, Gabriel est toujours en France et se fait du mauvais sang pour sa famille. Il suit les actualités à la télévision et ce n’est pas réjouissant…

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

Il s’agit d’une chronique d’une famille coincée au Liban pendant le conflit tiraillée entre ses racines libanaises et sa vie en France. C’est très bien raconté et cela donne une idée précise de la vie des civils impliqués malgré eux par les belligérants dans un conflit qui les dépasse un peu. C’est cette dimension humaine du conflit qui est très intéressante dans cette BD. L’album fait 168 pages. Donc, il demande un minimum d’implication à la lecture mais c’est bien développé avec des flashes-back sur la jeunesse de Mustafa, sur d’autres événements du même type qui l’on poussé à partir en France…

Le dessin de Park est à mi-chemin entre le dessin réaliste et le franco-belge classique. Ce type de dessin permet de garder une certaine distance avec la réalité des faits tragiques et de permettre une lecture facile et enlevée. Il peut ainsi se focaliser sur certains détails (faciès et attitudes de certains personnages, décors,…) plus fouillés.

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

A noter qu’en fin d’album, un petit cahier explique l’histoire et la situation actuelle du Liban. On y voit également des photos de famille du scénariste et les impressions du dessinateur lors de son voyage de repérage en vue de la réalisation de l’album. Le cahier se termine par une page écrite par Amnesty international qui explique son point de vue sur l’album et les événements du Liban.

Ce livre m’a touché par son aspect humain, par sa façon de raconter la vie des gens lors de la survenance d’un conflit armé avec ses incertitudes et ses craintes. Cet album a beaucoup de qualités et vaut la peine qu’on s’y attarde.

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifDessin 

 

a07-3e78901.gifMoyenne 

 

 

Lien vers la fiche technique de « Yallah Bye» sur le site du Lombard: ICI.

 

Capitol.

 

Yallah Bye, Park, Safieddine, Le Lombard, 7/10, Liban, documentaire, roman graphique, Historique, 01/2015

 

Commentaires

Encore une BD qui mérite certainement qu'on y jette un œil.

Écrit par : samba | 23/01/2015

Répondre à ce commentaire

Effectivement, cette bd m'a d'abord interpellée lorsque je l'ai aperçue, et m'a plue lorsque je l'ai feuilletée...Les commentaires confirment que je ne me suis pas trop trompé. Je ne l'ai pas encore lue mais çà ne saurait tarder.

Écrit par : Dominique LE DIVENAC'H | 23/01/2015

Répondre à ce commentaire

Un excellent album qui offre une vue de l'intérieur de ce conflit sanglant. Et qui invite à prendre du recul par rapport à certains agissements d’Israël.
bien que souffrant de quelques longueurs et répétitions, le récit est vraiment poignant.

Écrit par : Loubrun | 02/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire