29/01/2015

BUFFALO RUNNER de Tiburce OGER

Buffalo Runner, Tiburce OgerBUFFALO RUNNER

ONE SHOT

scénario et dessins de TIBURCE OGER

Lettrage: Eliette OGER

80 pages - format cartonné - prix: 17€

Editeur: Rue de Sèvres

parution: 21 janvier 2015

Tiburce OGER est un auteur reconnu dans le genre "Fantasy" (Gorn), le "western" ( la piste des ombres, canoë Bay ) etc. Il nous présente ici une belle et triste histoire contant la sordide réalité de la conquête de l'ouest  américain. Un récit composé, comme il le dit lui même, de sang, de sueur et de larmes.

L'histoire commence  en 1896, Henri Ducharme et ses deux enfants Andrew et Mary roulent dans une vieille carriole branlante vers la Californie. Ducharme a promis à sa défunte épouse de trouver un endroit où les enfants pourront grandir avec un espoir d'avenir.

buffalo runner,tiburce ogerLe sort va en décider autrement! La famille arrive devant une baraque délabrée où campent quelques indiens et peones pouilleux. Henri engage jovialement la conversation en demandant de l'eau; en réponse il reçoit un tomahawk en pleine tête.

Lorsqu'il se réveille, pendu la tête en bas, son fils est mort et sa fille vient d'être violée par la bande!il crie pitié et un indien s'approche de lui pour l'achever mais est abattu de loin par une balle de fusil Sharp - arme favorite des chasseurs de bisons.

Le reste de la horde subit le même sort et alors apparaît le tireur, un vieux cow-boy nommé Ed Fisher. Ce dernier ne peut que constater le décès du père et essaye de réconforter Mary.

 

buffalo runner,tiburce oger

Ed sait que les brigands n'étaient pas seuls car il a vu leurs traces en venant. Mary et lui vont se réfugier dans la masure et passer une nuit de veille en attendant l'attaque prévisible du reste des bandoleros.

Pendant cette nuit, un peu pour répondre aux questions de Mary, un peu par nostalgie de son passé, Ed va raconter sa vie aventureuse. Il va ainsi nous apprendre un peu de l'histoire de l'ouest allant de son enfance d'enfant volé par les indiens, en passant par son adolescence chez les comancheros (trafiquants d'armes et d'alcool auprès des indiens), puis sa jeunesse de cow-boy, l'âge adulte comme engagé sudiste dans la guerre civile et, surtout, son expérience de chasseur de bisons. 

 

                            à la guerre on apprend à tuer, petite,

                      on puait la mort, la poudre et le feu de bois

 

buffalo runner,tiburce oger

Ed Fisher a eu une vie mouvementée, il a perdu femme et enfant dans la violence, il a chassé hommes et bêtes, et sa seule volonté lui a permis d'être toujours en vie dans ces contrées arides et mortelles.

buffalo runner,tiburce ogerEd et Mary vont ainsi passer la nuit, l'un fabriquant des balles avec tout ce qui traînait dans les affaires des truands, l'autre écoutant l'aventure de l'Ouest sauvage.

Les deux épisodes les plus dramatiques de la vie de cet homme - outre la perte de sa famille - sont l'horreur de la guerre de sécession et, surtout, le massacre des bisons ou buffalos comme on les appelait à l'époque, ce qui a précipité la chute de la nation indienne par la famine.

Les références aux grands classiques du cinéma américain sont évidentes. En lisant l'album ont se revoit les images de films tels Les deux cavaliers de John Ford, Buffalo Bill de William Wellman, La caravane vers l'Ouest de James Cruze, ou encore La poussière, la sueur et la poudre de Dick Richards. 

 

Tiburce Oger, comme ses illustres prédécesseurs Jijé et Giraud, connaît à fond son sujet et nous entraîne avec énergie et passion le long d'une fresque épique et sauvage dont l'épilogue en troublera plus d'un.

buffalo runner,tiburce ogerComme d'habitude chez Rue de Sèvres, il parait aussi une édition limitée et grand format de cet album! Elle contient deux pages supplémentaires (fin alternative) qui étaient prévues à l'origine mais supprimées car enlevant l'émotion ressentie à la chute! Un petit dossier et quelques photos d'époque complètent cette édition qui est proposée au prix de 25 €.

En conclusion je peux dire que cet album est un petit bijou, une merveille! que je note ainsi:                                                                 

scénario :    

dessin :                   JR

 

buffalo runner,tiburce oger

 

 

 

 

 

Commentaires

Lu et adoré cette Bd, je suis comme JR sous le charme 4,5/5 pour ma part.

Écrit par : Revedefer | 29/01/2015

Répondre à ce commentaire

Je crois que je vais me laisser tenter par cet album....

Écrit par : Dominique LE DIVENAC'H | 29/01/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire