28/01/2015

Sunlight

sunlight,bec,khattou,glénat,flesh & bones,grotte,spéléologie,épouvantesunlight,bec,khattou,glénat,flesh & bones,grotte,spéléologie,épouvanteScénario : Christophe BEC

Dessin : Bernard KHATTOU

Editeur : Glénat (Flesh & Bones)

160 pages

date de sortie : octobre 2014

genre : épouvante

 

 

 

Claustrophobes, s'abstenir ...

 

Résumé (éditeur)

Trois jeunes amis passionnés de spéléo, Kévin, Caro et Emma, décident de partir explorer les ruines d’une mine désaffectée. Sur place, ils découvrent, baigné dans la lumière de l’aube, un décor apocalyptique et surréaliste, presque poétique... Un régal à explorer ! Mais à peine entrent-ils qu’ils font une chute vertigineuse à travers un puits mal scellé. Pris au piège au fond d’un gouffre où pas un rayon de lumière ne parvient, où il n’y a rien hormis de l’eau croupie, ils n’ont plus qu’une chose à faire : attendre les secours. Victimes de leur angoisse, ils commencent à perdre leurs repères. À un moment où la frontière entre peur et folie se fait mince : difficile de discerner la réalité de l’illusion...

 

sunlight,bec,khattou,glénat,flesh & bones,grotte,spéléologie,épouvante

 

Les éditions Glénat inaugurent avec Sunlight une nouvelle collection, Flesh & Bones, composée de one shot en noir et blanc au format comics et dédiée aux récits de genre.

Christophe Bec (Sanctuaire, Prométhée ou Carthago ) qui a de la bouteille en matière de récits angoissants, assure le démarrage de cette collection d'une fort belle manière. Il créé un trio de personnages très réaliste où les relations qu'entretiennent les 3 amis entre eux participent a la montée de l'angoisse autant que la situation périlleuse dans laquelle ils se trouvent. Il aurait même pu accentuer la mise en abîme de l'amitié qui les lient en approfondissant un peu plus leurs caractères. Difficile à faire en « seulement » 160 pages.

Il n'empêche, l'angoisse va crescendo et plus on avance dans le récit, plus on se trouve bien là ou on est : dans son canapé, en train de lire une BD qui fait peur.



Le dessin est assuré par Bernard Khattou, alias Frisco, alias Katou... auteur protéiforme aux styles multiples, il est le cofondateur de la maison d'édition Les Requins Marteaux et est capable de passer du comics (Horla) au thriller des plus classique (Elysée République) en passant par du polar noir (le syndrome de Münchausen ; portraits de femmes avec tueur). Dans Sunlight, il opte pour un style très réaliste tout en nuances de gris qui n'est pas sans évoquer un certain Charlie Adlard sur Walking dead. Les décors sont fouillés et les ambiances glauques à souhait nous flanquent la chair de poule.

Sans rentrer dans le Panthéon du genre horrifique, Sunlight tient la route et devrait plaire aux amateurs du genre.

A noter en fin d'ouvrage une pub pour Sonar le prochain tome de la collection à paraître à l'été 2015, réalisé par Sylvain Runberg et Chee Yang Ont, et qui laisse augurer du meilleur.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

Commentaires

oui belle ambiance glauque à la "Bec".

Écrit par : samba | 28/01/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire