10/02/2015

Le meilleur job du monde t3 : Le cobaye.

Meilleur Job du monde (le)3.jpgMeilleur Job du monde (le)3h.jpgDessinateur : Rafa Fonteriz

Scénariste :Chritophe Bec

Editeur : Soleil.

Sortie:01/2015

Genre : Fantastique de 48 pages.

 

Le job de rêve a viré au cauchemar :

Kidnappé par les hommes de main de l’ancien nazi Franz Schäfer, Doug est désormais une réserve d’organe pour ce dernier…

Pourquoi ?

Et qui pourra le sortir de là ?

 

« On a vraiment atterri chez des tarés ».

 

On avait quitté notre héros en bien fâcheuse posture et vu la couverture, visiblement, ça ne va pas s’arranger .C’est quasiment un spoiler cette pochette, un peu comme le titre « cobaye » d’ailleurs.

Tout comme les 2 premiers tomes, cette conclusion se lit avec envie et on tourne quasiment frénétiquement les pages, la curiosité est un bien vilain défaut je sais !

L’horreur atteint des sommets avec l’évocation des saloperies nazis des camps de la mort. Hormis les explications des  vivisections parfois un peu longues, le rythme est vraiment halenant jusqu’ à l’avant dernière page .Par contre, la dernière page m’a laissé très perplexe (attention spoiler) car tout ça pour ça ! Tous ces moyens déployés, toute cette artillerie lourde pour une dernière baignade ????

En plus, en repensant à l’histoire, quelques points restent mystérieux comme les femmes nues, des spectres avec des empreintes digitales ?????Pas trouvé non plus d’explication sur le chien  qui revient toujours d’entre les morts ? Si vous avez des suppositions, je suis preneur (vous pouvez les écrire dans les commentaires).Il faudra peut être que je relise les 3 tomes pour faire le distinguo entre rêve et réalité ?

Une histoire au final très prenante et musclée avec un dessin très plaisant et détaillé (un peu à la Thomas Silane) qui aurait mérité une dizaine de pages en plus pour véritablement boucler le sort de ce job de « rêve ».

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal 

Samba.

job.JPG

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

 

 

Écrire un commentaire