18/02/2015

Jabberwocky T1 - Masato Hisa - Glénat

 

jabberwocky,masato hisa,glénat,710,sciences-fiction,012015jabberwocky,masato hisa,glénat,710,sciences-fiction,012015Dessin et Scénario : Masato Hisa

Edition : Glénat

Sortie prévue : le 7 janvier 2015

224 pages. Format : 18 x 13 cm

Genre : Intrigues - Sciences-Fiction

 

 

 

Un visuel rempli de détails, un scénario de haute voltige, des protagonistes qui se démarquent et appellent à la curiosité... Jabberwocky, la série aussi délirante qu'insolite.

 

Résumé de l'éditeur : Pourquoi les services secrets de l'Angleterre victorienne ont-ils choisi d'envoyer une tueuse alcoolique éliminer un terroriste russe sur le sol russe? Et ces ennemis qu'elle affronte, pourquoi a-t-elle tant de mal à les poignarder?

 Il faut dire que leur peau est si… écailleuse, comme des dinosaures… Mais ceux-là ne se tenaient pas debout, et surtout, ils ne parlent pas!

 

Mon avis : En 1875, Le Japon intègre l'archipel des îles Kouriles à son territoire mais l'objectif réel de l'amiral Takeaki Enomoto consiste à faire d'une pierre deux coups : non seulement récupérer les îles mais surtout obtenir les œufs des dinosaures de "l'ultime armée" dissimulée par les Russes. Peu de temps après, Masato Hisa devient un dragon japonais lorsqu'il éclot sur l'île d'Ouroup. Impliqué durant la guerre contre les Russes, il tente de déstabiliser le régime mais devra revenir au pays suite à une jambe blessée. Ce n'est qu'ensuite, qu'il devient mangaka et il n'hésite pas à se baser sur son passé d'espion pour y relater des faits marquants...

 

La particularité majeure de Jabberwocky consiste en un mélange des genres, qui évoque le cinéma moderne dont Sin City de Robert Rodriguez par ses effets saccadés d'ombre et de lumière à perte de vue ainsi qu'une panoplie de recettes efficaces, références aux arts modernes et culturels. Outre ce choix graphique, le scénario, quant à lui propose une originalité autant structurée que déjantée. On y apprend donc, que des dinosaures existeraient toujours et seraient particulièrement localisés dans un contexte très Angleterre période victorienne. Mais ne vous attendez pas à croiser ici uniquement des bestioles de cette époque révolue, mais bien des êtres à l'intelligence surdéveloppée donc certains évoluent parmi les humains. Ingénieurs, chimistes, chercheurs et savants aux dons multiples, cette caste s'est impliquée à perdurer son espèce aussi loin que possible. Ces êtres aux 1001 visages ont ainsi pu insérer l'élite de notre société, qu'elle soit économique, politique, culturelle ou manipulatrice. Le fil conducteur de notre histoire met en place deux protagonistes : Lily et Sabata Van Cleef. Une espionne alcoolique au parcours chaotique, accompagnée d'un oviraptor. Un duo fracassant. Ils travaillent à la solde du Château d'If, une organisation de l'ombre spécialisée dans les faits étranges de clans sauriens.

 Une espionne stylée accompagnée d'un oviraptor : Lily et Sabata Van Cleef, duo de choc recruté pour une mission en Russie.

Masato Hisa affiche un dessin que l'on aime... ou que l'on déteste, certainement à ne laisser personne indifférent. Les nombreux fans de Franck Miller retrouveront la connotation avec l'auteur. Du noir et blanc qui scintillent, qui magnétisent le regard, et provoquent par moments un long arrêt de l'œil sur l'image. Fascinant pour certains.. dérangeant pour d'autres, le commun des mortels pourra s'en donner à cœur joie d'une manière ou d'une autre.  Jabberwocky c'est graphiquement du Sin City et du Tarantino made in Japan. Une ambiance démesurée, un dessin qui pousse le lecteur à rechercher ses propres réponses, une intrigue qui avance pas à pas, la série est servie par d'agréables ingrédients. Les personnages dégagent également leur raffinement, on a droit à la belle et aux bêtes...la belle étant une espionne anglaise, piliforme aux traits fins et à la ligne attirante, tandis qu'en face,  des dinosaures versions natures, recouverts d'écailles aux dents pointues et acérées. Un mélange subtil, aguicheur et rocambolesque. Le duo se nomme Lily et Sabata Van Cleef. Notation particulière au légendaire acteur Lee Van cleef qui a d'ailleurs enrôlé à de multiples reprises le rôle de Sabata... Quant au découpage, il se montre harmonieux et calibré pour servir une intrigue progressive.

 

Avec de premier tome, l'auteur nous plonge vers son introduction, ni plus ni moins, il étale ses différents pions et on comprend subtilement les stratagèmes mis en place.

Une série qui a le mérite d'être lu et surtout contemplé. Ce tome truffé de surprises en tout genre en surprendra plus d'un...

 

 

a07-3e78901.gif Dessin

a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifGlobal

 

Lien vers la fiche technique de Jabberwocky T1: ICI.

 

Coq de Combat.

 

jabberwocky,masato hisa,glénat,710,sciences-fiction,012015

Commentaires

Scénario sympa et original

Écrit par : tigrevolant | 22/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.