06/03/2015

Léo Loden Tome 23. Brouillades aux embrouilles

leo loden,tome 23,brouillades aux embrouilles,marseille,policier,humourleo loden,tome 23,brouillades aux embrouilles,marseille,policier,humourScenario : Arleston, Scotch ; Nicoloff, Loïc
Dessin : Carrère, Serge
Couleurs : Cerise
Dépôt légal : 01/2015
Editeur : Soleil Productions
Pages : 46

 

Amadeus, un des indicateurs du plus célèbre flic privé de Marseille et de sa banlieue a disparu. Affublé de l’inénarrable Tonton, Leo Loden se doit de le retrouver. Son enquête croisera celle de l’inspecteur Marlène, sa « douce » et « tendre » compagne, sur la piste d’un meurtrier dans une cité sensible tenue d’une main de fer par un imam.

Leo Loden, c’est le marronnier de la bande dessinée franco-belge, le beaujolais nouveau des phylactères, le Noël des éditions Soleil : régulier et toujours de bonne facture. Le privé de Provence débarque sur les étals une fois par an. C’est du sûr, du solide, 46 pages d’enquête impeccable, de fous rires ou juste de sourires. Marlène est toujours grande gueule avec une nouveauté : elle est enceinte jusqu’au cou. Je vous laisse découvrir comment agit la future maternité sur l’humeur de la charmante inspectrice de l’évêché et sur ses relations avec Leo....

 

leo loden,tome 23,brouillades aux embrouilles,marseille,policier,humour

 

Mais tout n’est pas léger dans cette série emblématique des éditions Soleil. Il existe toujours un fond d’actualité, une critique sociale, un message socio-économique. Ici l’actualité brulante des attentats contre Charlie Hebdo, notre mode de vie et de pensé fait écho au scénario de « Brouillades aux embrouilles ». Cela fait un peu bizarre de lire cette histoire de trafic d’arme sur fond ‘d’intolérance à postériori des évènements tragique de Janvier 2015. Heureusement, dans Leo Loden tout se termine bien. Happy end !

 

leo loden,tome 23,brouillades aux embrouilles,marseille,policier,humour

 

Le dessin est à l’avenant du scénario : impeccable et reconnaissable au premier coup d’œil : tout en rondeur et des visages expressifs parfois réalistes parfois caricaturaux. Seule Marlène m’a paru changée. Peut-être les hormones de la grossesse ?

Je ne m’étais pas replongé dans Leo Loden depuis une dizaine d’albums, le tome 14 exactement. Pas de surprise, c’est du comique de répétition. Tout le monde est au rendez-vous, même les titres toujours recherchés. Une bande dessinée à lire avec du pastis, des glaçons et un régime méditerranéen. Santé Tonton !

 

 

leo loden,tome 23,brouillades aux embrouilles,marseille,policier,humour

 

Scénario : a05-3e788c9.gif
Dessin :  a05-3e788c9.gif
Total : a05-3e788c9.gif

Tigrevolant

Écrire un commentaire