10/03/2015

VALHARDI - L'intégrale - Tome 1: 1941-1946.

Jean Valhardi, Jijé, Doisy, Dupuis, 8/10,aventures, 02/2015.jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.Dessin : Jijé - Scénario: Jean Doisy

Editions Dupuis

Sortie : 27/02/2014

2640 pages – cartonné- couleurs

Aventure.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Jean Valhardi a été créé par Jean Doisy et Jijé en 1941 dans Le journal de Spirou. Il est considéré comme l'un des premiers grands personnages des Éditions Dupuis, entre Spirou et Tif et Tondu. Ses premières aventures (initialement éditées dans les albums "Valhardi I" et "Valhardi II" en 1943 et 1948) sont publiées ici pour la première fois dans une version intégrale et restaurée. Ces pages sont introduites par un dossier hautement documenté, fruit de deux années de recherches et d'études réalisées par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, auteurs de "La véritable histoire de Spirou".

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

 

« Une poignée de main à la Valhardi ! Jijé. »

 

Mon avis : nous parlons rarement des intégrales sur Samba BD. Ce n’est pas que nous ne voulons pas en parler, c’est que les éditeurs sont un peu avares au niveau du service de presse, réservant les quelques exemplaires à disposition pour les grands médias. C’est un peu normal vu la qualité et le prix de tels albums. Les éditions Dupuis nous ont fait l’honneur d’accéder à notre demande. C’est donc avec joie que nous allons vous parler de cette nouvelle version de l’intégrale de Valhardi.

Les intégrales se multiplient pour le moment. Certaines amènent un plus certain. Elles  éveillent l’attention des collectionneurs à l’affut de la rareté ou l’attention du lecteur « lambda » désireux simplement de découvrir une série à un prix démocratique. C’est le cas ici avec cet album qui va ravir surtout un public de connaisseurs. Parfois, d’autres intégrales sont en réalité un enterrement de première classe pour la série qui ne s’en relèvera pas…L’exercice est donc difficile et délicat. Attirer l’intérêt, voire le relancer sans tuer la série.

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

Quand on parle de Jean Valhardi, on remonte aux origines de la bande dessinée franco-belge et plus particulièrement à la période noire des années de guerre et de l’occupation allemande en Belgique. Jean Valhardi est né en 1941 dans le journal de Spirou. A l’époque, le journal de Spirou, imprimé et édité par les imprimeries Dupuis, cartonne chaque semaine. Mais il y a un souci. Spirou publie principalement des bandes dessinées américaines. La seconde guerre mondiale marque l’arrêt des livraisons. Dupuis a encore du stock pour tenir quelques temps mais les jours sont comptés. Reste pour y pallier à développer des bandes dessinées faites à la maison Dupuis. Spirou existait déjà, Tif et Tondu allaient arriver. Valhardi fera partie de cette stratégie. On demande d’abord à Jijé de terminer les séries américaines en cours puis il se lance dans Valhardi avec en arrière fond ces mêmes bandes dessinées américaines mais aussi ce que fait à l’époque Hergé avec Tintin, la référence absolue. Jean Valhardi a un physique avantageux à l’image des supers héros américains. Il est un peu carré mais reflète les qualités et les idées véhiculées par les boyscouts. Honnêteté, courage, droiture. Il aime cependant parfois régler les problèmes d’une bonne droite. C’est le bon copain aimé par les jeunes qui attendent ses aventures avec impatience. Ce sont donc des valeurs importantes que véhicule ce personnage d’autant plus que la population doit subir les affres de l’occupation avec les rationnements, les rafles, l’absence de liberté. On reprochera à la libération les cheveux blonds et le look aryen de Valhardi qui vaudra à Jijé d’être emprisonné quelques temps.

Les scénarios sont de Jean Doisy, un remarquable employé de chez Dupuis, écrivain à ses heures et qui collabore à la rédaction du journal de Spirou. C’est donc un homme clé chez Dupuis. C’est lui qui doit négocier avec l’occupant pour obtenir du papier en suffisance pour imprimer le journal mais aussi négocier le contenu du journal lui-même. Jean Doisy, qui est en plus résistant, va mener sa barque intelligemment et il n’aura pas trop de problèmes de ce côté-là jusqu’en 1943 où le journal doit s’arrêter de paraître. Dupuis va faire paraître à la place des livres qui sont en réalité une compilation du journal de Spirou avec une histoire complète d’un héros tel que par exemple Valhardi. Les albums seront un succès et c’est le début réel de la grande saga des éditions Dupuis.

L’album est en lui-même pour la première fois une version intégrale et restaurée de Valhardi, en partant des publications du journal de Spirou. Dupuis avait déjà sorti une intégrale mais elle n’était pas aussi complète et s’était permis quelques libertés pas toujours respectueuses de l’original. Ce premier tome est introduit par un dossier très documenté, fruit de deux années de recherches et d’études réalisées par Christelle et Bertrand Pissassy-Yvernault. De plus, le court roman « L’étrange réveillon » de Jean Valhardi, introuvable aujourd’hui, est présenté dans sa version originale.

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

La couverture de Jijé est exceptionnelle de beauté et rappelle la couverture du « crabe aux pinces d’or » de Tintin. Le dessin de Jijé est déjà bien maîtrisé et abouti même s’il a beaucoup progressé sur ce plan pendant cette période. Mais il faut se remettre dans le contexte de l’époque de ce qui était réalisé en bande dessinée entre 1941 et 1946. Il faut savoir aussi, vu l’urgence du journal de Spirou, que Jijé réalisait jusqu’à trois planches par jour ! La performance de ce dessinateur très doué ! Jean Doisy et Jijé ont formé un excellent duo même si cela n’a pas toujours été l’entente cordiale entre les deux hommes. Doisy reprochait parfois à Jijé de ne pas respecter à la lettre son scénario. Jijé se permettaient  de temps en temps des adaptations personnelles…

Bref, c’est un magnifique album pour les collectionneurs, amateurs de Jijé et de Jean Valhardi. C’est aussi un témoignage sur la bande dessinée en Belgique pendant la seconde guerre mondiale. A quand un retour de la série et des nouvelles aventures de Jean Valhardi ?

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

a09-3e78912.gifIntérêt éditorial

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez l’éditeur Dupuis: ICI.

 

Capitol.

 

jean valhardi,jijé,doisy,dupuis,810,aventures,022015.

 

 

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (1) | Tags : valhardi, jijé, doisy, dupuis, 810, aventures, 022015. |  Facebook | |

Commentaires

Parfaitement d'accord avec toi quand à l'importance d'éditer une telle oeuvre. Il est certain que le dessin, un peu vieillot, ( Jijé n'était pas au sommet de son art ) peut rebuter certains jeunes lecteurs.

Écrit par : JR | 11/03/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.