19/03/2015

HELENA -Volume 2/2.

Héléna, Jim, Chabane, Grand Angle, 8/10, Romance, société, 03/2015héléna,jim,chabane,grand angle,810,romance,société,032015Dessin : Louis Chabane - Scénario: Jim

Sortie : 04/03/2015

Editions Grand Angle

74 pages – Cartonné

Romance, société.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Portrait de l’amour inconditionnel de Simon pour Héléna. Un petit jeu amoureux dans une chambre avec vue sur la mer. Peut-on convaincre progressivement une femme de nous aimer ? Et dans ce petit jeu, qui est l’esclave, finalement ? Celle qui vient toutes les semaines à heure régulière contre un peu d’argent, ou celui qui ne vit que pour ces trois petites heures à passer avec la femme qu’il aime ?

 

héléna,jim,chabane,grand angle,810,romance,société,032015

 

«Du plus loin qu’il se souvienne, Simon a toujours eu peur des jolies filles. »

 

Mon avis : Parfois, c’est compliqué la vie et l’amour encore plus…Quand c’est Jim qui se mêle en plus du scénario, vous n’êtes pas sorti de l’auberge ! Jim a le chic pour nous « pondre » des histoires d’amour tarabiscotées, impossibles, à la marge. Et chaque fois, cet amour est très mal parti. On sent une odeur d’échec cuisant qui va arriver, d’un drame amoureux sans lendemain. Et pourtant, dans cette détresse évidente, il y a toujours une petite lumière au bout du tunnel. Un miroir aux alouettes ? Peut-être, mais Jim a le chic de laisser s’insinuer en nous un doute, un espoir, si ténu soit-il. C’est sa force, la force d’un grand scénariste, d’un grand ordonnateur des sentiments. C’est aussi sa marque de fabrique.

 

héléna,jim,chabane,grand angle,810,romance,société,032015

 

Louis Chabane continue pour sa part à assurer un dessin bien dans la lignée du premier tome et dans le moule d’autres albums auxquels Jim a collaboré, des albums comme « Une nuit à Rome » et « Où sont passés les grands jours ».La colorisation de Delphine est l’autre constante du travail graphique.

Le tome 2 répond tout à fait aux attentes que j’avais à la fin du tome 1.On sent la tension monter au fil de l’album jusqu’à la scène clé qui se déroule à Prague (Je ne vais pas vous enlever le plaisir de découvrir la trame de l’histoire). Puis cela retombe. On se dit que c’est somme toute dans la logique des choses, que tout va rentrer dans l’ordre normal de la vie. Et puis tombe le final, la petite idée de Jim qui change tout et remet le lecteur devant ses questions et sa propre opinion de la vie. La fin de l’histoire est-elle une tragédie ou un espoir incroyable, le début d’une belle histoire ? Je vous laisse découvrir…

 

héléna,jim,chabane,grand angle,810,romance,société,032015

 

Le scénario n’y répond pas et vous laisse devant vos questions. Je sais que certains n’apprécient pas ce genre de chute qui laisse le choix à des alternatives. Certains aiment bien les situations bien claires et nettes… Halte au désordre des sentiments ! Jim n’est pas ce genre de scénariste et c’est aussi cela qui fait sa force, et le succès de ses derniers scénarios.

 

héléna,jim,chabane,grand angle,810,romance,société,032015

 

Cela ne m’étonnerait pas que le cinéma ou la télévision s’empare de cette histoire. J’ai bien aimé. Jim a encore réussi à me surprendre sur sa fin de l’histoire.

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez l’éditeur Grand Angle: ICI.

Liens vers la chronique du tome 1 sur Samba BD : ICI.

 

 

Capitol.

 

héléna,jim,chabane,grand angle,810,romance,société,032015

 

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (2) | Tags : héléna, jim, chabane, grand angle, 810, romance, société, 032015 |  Facebook | |

Commentaires

j'attendais la sortie du tome 2 pour me procurer le T1 et lire tout d'un coup.

Écrit par : loubrun | 21/03/2015

Répondre à ce commentaire

Quand je pense que je l'ai acheté pour la Médiathèque et que je me suis trompé de poche lors de l'échange !☻... je le lirai la prochaine fois mais le 1er tome m'avait bien plu !

Écrit par : dgege | 22/03/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire