11/04/2015

LE SPIROU DE TEHEM, MAKYO & TOLDAC – N°8 : LA GROSSE TÊTE.

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015Dessin et couleurs de Tehem 

Scénario: Makyo et Toldac

Sortie : 20/03/2015

Editions Dupuis

72 pages – Cartonné

Aventure, humour.

 

 

Résumé (de l’éditeur): Fantasio est un cachottier : depuis des années, il consigne, avec force détails, toutes les aventures qu'il a vécues avec Spirou. Mais là, il a décidé de passer à la vitesse supérieure et, sur base de ses souvenirs de La mauvaise tête, il s'isole pour écrire un roman. Le livre sort et Spirou est un peu surpris par son contenu. Visiblement, Fantasio a gonflé son propre rôle. Premier petit accroc entre les deux amis. Mais Spirou relativise : après tout, ils ont bien le droit d'avoir des souvenirs légèrement différents de cette aventure.

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

 

 

«Comment peux-tu être aussi désinvolte et insensible au malheur des bretzelburgeois ! »

 

 

Mon avis : Le Spirou de…est la série qui permet à des auteurs de réaliser « leur » Spirou tout en laissant libre cours à leur interprétation. Cela donne parfois des albums décoiffants, d’autres moins bien réussis. Tehem s’y met au dessin, Makyo et Toldac au scénario. Makyo, je connais mais je dois avouer que Tehem et Toldac ne me disent pas grand-chose.

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

L’histoire démarre à partir de l’album « la mauvaise tête » dessiné et scénarisé par Franquin en 1954. Fantasio décide d’écrire un livre sur base de notes qu’il a consignées sur base de ses souvenirs de la mauvaise tête. Mais des divergences vont apparaître entre Spirou et Fantasio sur des « détails ». De plus, le livre de Fantasio va être adapté et réalisé au cinéma mais en fin de compte c’est Spirou qui reçoit les honneurs alors que Fantasio est oublié. D’où des grosses frustrations. Qui a attrapé la grosse tête ? Voilà le pitch de départ puis viens se greffer la politique bretzelburgeoise…

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

Le dessin de Tehem a de quoi déstabiliser quand on connait le trait de ses prédécesseurs. Quand j’ai feuilleté rapidement pour la première fois l’album, je me suis dit : « qu’est-ce que ce truc ? ». Il faut passer outre ses préjugés et rentrer dans l’histoire. Les personnages sont ressemblants mais beaucoup plus rond au niveau de la tête et plus filiforme au niveau des corps. On est plutôt dans un dessin à la Trondheim, plus basique, plutôt que du côté de chez Franquin. Faut s’y faire mais après quelques pages, c’est passé comme une lettre à la poste.

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

Le scénario de Makyo et de Toldac se veut inventif et base son développement sur le phénomène de la notoriété tel qu’il se pratique à notre époque où les « vedettes » sont « paparazzés ». On ne voit qu’eux dans les magazines, les journaux, à la télévision, dans les médias. Attention, à la grosse tête ! Les amis vont-ils se brouiller pour des bêtes questions d’égo alors qu’il y a des événements autrement plus importants de par le monde ? C’est un peu la question du jour qui est terriblement d’actualité ces derniers temps.

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

Ce huitième album de la série se lit facilement même s’il ne va pas laisser une trace indélébile dans ma mémoire. C’est bien  réalisé, c’est humoristique, un bon moment de lecture, mais sans plus. Cela ne vaut pas le Spirou de Schwartz et Yann, la référence absolue. Désolé de devoir le dire mais c’est la déduction que j’en ai faite. C’est mon avis personnel. Mais, suis-je le public cible ?

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

C’est un album pour tous les publics. Il a dû faire un carton lors de sa pré-publication dans le journal de Spirou. Il va plaire surtout à un jeune public et aux amateurs inconditionnels de Spirou, sous toutes ses formes, car cela reste une étude de style…

 

a07-3e78901.gifDessin

 

a07-3e78901.gifScénario

 

 

a07-3e78901.gifMoyenne

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez Dupuis: ICI.

 

Capitol.

 

Spirou, la grosse tête, Tehem, Makyo, Toldac, Dupuis, 7/10, aventure, humour, 03/2015

 

Commentaires

j'ai vraiment du mal avec ce dessin. du coup j'hésite beaucoup à franchir le pas et a poursuivre la série.

Écrit par : loubrun | 11/04/2015

Répondre à ce commentaire

En général, c'est des one-shots. On ne peut pas vraiment parler de série ici.

Écrit par : Capitol | 12/04/2015

ce que je voulais dire, c'est que j'ai acheté les 7 précédents albums qui ont tous un style différent et aucun de ces styles ne m'avait à priori gêné. ce qui n'est pas le cas ici où je trouve le dessin moche.
donc je fais l'impasse sur le N°8 de cette collection et verrai bien ce que donnera le N°9.

Écrit par : loubrun | 13/04/2015

Répondre à ce commentaire

Ben pareil que mes petits copains : c'est quoi ce truc ? Mais je ne vais pas faire l'impasse et me le procurer.

Écrit par : tigrevolant | 13/04/2015

Répondre à ce commentaire

Pour moi, c'est le Spirou de Bravo, la référence absolue... Bien plus que ceux de Schwartz & Yann. Je n'ai pas lu celui-là.

Écrit par : Laure-Line | 23/04/2015

Répondre à ce commentaire

Chez Schwartz & Yann, il y a beaucoup d'humour et une dimension belgo-belge que tu n'as peut-être pas bien appréhendée (surtout bruxelloise). C'est d'ailleurs le seul duo qui a pu faire un deuxième album dans cette série en attendant probablement le troisième.

Écrit par : Capitol | 24/04/2015

Pareil que LL ... c'est le dernier Spirou que j'ai eu envie de lire et beaucoup aimé ... j'avais lu aussi les Yann mais l'humour était trop lourd et répétitif pour que je l'apprécie pleinement.
Après, les autres ne m'inspirent plus depuis longtemps car trop ciblés "gros nez" lecture pour ados !

Écrit par : dgege | 25/04/2015

Bon lu !
"’il ne va pas laisser une trace indélébile dans ma mémoire" : total d'accord

Écrit par : tigrevolant | 18/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire