17/04/2015

Orbital T6 : Résistance.

orbital t6.jpgorbital t6 f.jpgScénario : Sylvain Runberg

Dessin : Serge Pellé.

Éditeur : Dupuis.

Sortie : Mars 2015.

Genre : Science-fiction de 56 pages.

 

Le résumé.

Après leur spectaculaire évasion d'Orbital, Caleb et Mézoké se sont réfugiés sur la planète Shem, au sein d'une petite communauté d'exilés volontaires dont les parents de Mézoké font partie. La vie s'écoule paisiblement quand surgissent les vaisseaux de guerre Achérodes qui ont réussi à  remonter leur piste, semant chaos et désolation parmi leurs hôtes. 

 

« Finalement, son seul défaut, ce sont les humains qui viennent y gâcher l’ambiance ! »

 

Mon avis.

 

orbital.jpgLe moins que l’on puisse dire, c’est que les auteurs ont mis la gomme pour ce tome 6 d’Orbital. L’intrigue qui mettait le doigt sur une sorte corruption généralisée au sein du grand conseil se transforme en guerre intergalactique. L’histoire prend assurément de l’ampleur !

On peut aussi y voir un miroir sociétal de notre propre monde avec  ses magouilles, ses relents racistes  ou ses luttes de pouvoir. En tout cas, c’est un beau feu d’artifice que nous offre Serge Pellé avec son dessin foisonnant et tellement caractéristique. 

En seulement 6 tomes, Orbital est déjà devenu une série de référence que tout bon amateur de science-fiction se doit de posséder dans sa bibliothèque.

Un excellent album dont on attend  la suite avec impatience et  qui arrivera en 2016 avec un titre inquiétant « terreur », tout un programme.

 

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin 

a08-3e78906.gifGlobal 

 

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : runberg, pelle, orbital, science-fiction, dupuis, 810, 032015 |  Facebook | |

Commentaires

Oui, série sympa où il faut s'accrocher pour s'y retrouver au milieu de ces affrontements interraciaux et galactiques qui pètent de partout avec des technologies qui nous dépassent comme les névronomes (?). Heureusement, on arrive à identifier les "gentils" et les "méchants" et nos deux héros sont attachants, surtout l'ambiguë Mezoké !
Ça va ch* dans le prochain tome ! ☻

Écrit par : dgege | 10/07/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire