23/04/2015

COMMENT NAISSENT LES ARAIGNEES

Couv_241449.jpgComment naissent les araignées

CASTERMAN - 25/03/2015

Scénario, dessin et couleurs : MARION LAURENT

Prix : 23,00€ - Relié, cartonné, dos rond, mat.

108 pages - format : 19 x 27,7 cm

ISBN / 2-203-06075-1

 

Etats Unis, une petite ville quelconque, les années 90. Alice est une jeune fille qui vit avec sa mère; les deux femmes ne se comprennent pas, Alice rêve de liberté, Kitty, la mère, a peur de ce qui pourrait arriver à son enfant, elle cherche à la protéger et, en l'occurrence, l'opprime inconsciemment! Patrick son frère comprend mieux sa jeune nièce, il tente toujours de l'aider.

Alice, grâce à son oncle, va avoir l'autorisation de se rendre à une fête chez une copine, elle va y rencontrer dwight, un jeune garçon qui réalise des bandes dessinées, en attendant la gloire il fait le ménage chez Bernie, le snack où tous les jeunes se retrouvent.

 

CCF19042015_00013.jpg

Isadora est une clocharde alcoolique; elle était infirmière et lorsque sa mère est tombée malade elle l'a accompagnée dans la maladie se faisant peu à peu "bouffer" l'existence! Elle s'est mise à boire de plus en plus, à tel point que son mari est parti avec leur petite fille et qu'elle a perdu son travail.

CCF19042015_00014.jpgBillie est une jeune noire. Elle aussi est "sur-protégée" par son grand frère et sa mère, cette dernière, aigrie par l'absence constante du père travaillant sur une plateforme de forage, rend la vie impossible à sa fille. La famille est très croyante et les règles de vie dans la société très strictes.

Avec la voiture que son oncle lui a confié, Alice va partir sur les routes à la recherche de Dwight qui est parti rejoindre ses parents sans même lui dire au revoir. Billie a failli se faire violer par deux copains de son frère en sa présence et ce pour la punir d'avoir osé s'intéresser à un blanc! elle va fuir la ville avec Alice, cette jeune fille qu'elle ne calculait pas à leur cours de danse... sur la route elles vont embarquer Isadora qui, rejetée de tous, a décidé de quitter la ville.

Les trois femmes vont alors apprendre à se connaître et à surmonter leurs préjugés, leur peur de l'autre et de la différence. 

Isadora arrêtera de boire, elle ira voir cette fille qu'elle n'a jamais connue et, rassurée, partira vers une nouvelle vie. Billie reviendra chez elle, elle pardonnera à sa mère son intransigeance et à son frère sa bêtise de jeune mâle noir. Mais, désormais, elle prendra sa destinée en mains. Alice, elle, renouera le contact avec sa mère trop heureuse de retrouver sa fille saine et sauve.

 

CCF19042015_00018.jpg

La vie reprendra avec, pour Alice, le souvenir de Dwight qu'elle n'a jamais retrouvé et qui ne semblait pas tenir à elle puisqu'il n'a jamais redonné de ses nouvelles.

Comment pouvait-elle s'imaginer que Dwight avait pris la route pour assister à l'enterrement de son père. Ce père avec lequel il était brouillé depuis des années, ce père dont le seul souvenir qu'il avait était ce fameux jour où, à la chasse, il l'avait obligé lui, petit enfant, à appuyer sur la détente du fusil et tuer un cerf.

 

CCF19042015_00017.jpg

Comment savoir que, en voiture, roulant à vive allure, Dwight s'en voulait de ne pas lui avoir dit au revoir et que, perdu dans ses pensées, il avait vu trop tard ce cerf ! que pour l'éviter il avait fait une embardé et quitté la route pour se tuer en s'écrasant plusieurs mètres plus bas.

Voici une belle et émouvante histoire sur un instant de la vie de quatre jeunes gens à l'aube de leur existence. Une histoire joliment racontée qui ne pouvait l'être que par un cœur de femme. Marion Laurent signe ici une œuvre prometteuse pour l'avenir de sa jeune carrière.

ma note :                                                                        JR

 

CCF19042015_00016.jpg

 

Écrire un commentaire