05/05/2015

CAPHARNAÜM. Récit inachevé.

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015Dessin & scénario: Lewis Trondheim

Sortie : 01/2015

Editeur : L’Association

280 pages – Broché

Aventure, humour.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Willard Watte est un héros hors du commun, Martin Mollin est un libraire pas très malin. Rien, jusqu’ici, ne les prédisposait à se rencontrer. Sauf, peut-être, une bande dessinée. En effet, Willard n’est pas un justicier comme les autres, accompagné de sa fine équipe d’experts, il combat le crime et ses aventures sont reproduites et publiées sous forme de feuilletons dessinés. Vengeur cagoulé, sa véritable identité reste mystérieuse et les extrapolations fantaisistes à son sujet vont bon train. À la suite d’une bagarre sur son lieu de travail à laquelle il a assisté, Martin est amené à la base secrète de Willard pour y être interrogé. C’est bien malgré lui qu’il va devenir l’un des protagonistes d’une enquête de son personnage de BD préféré. À l’instar de Gotham City, Capharnaüm est le décor de l’intrigue où le super-vilain Gashinga sème désordre et zizanie.

 

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015

 

 

«Pour moi, c’était un travail pratique et ludique pour essayer quelque chose.» Lewis Trondheim.

 

 

Mon avis : Dans ce marché de la bande dessinée sinistré et en crise, il y a encore des stars de la branche qui peuvent se permettre de publier un récit inachevé. Cette star, c’est Lewis Trondheim…Il suffit de lire l’avant-propos de l’auteur pour comprendre le contexte, je cite : « Cette histoire a été dessinée entre juillet 2003 et janvier 2005, sans crayonnés, sur des carnets. Elle devait faire 5000 pages. Mais étant passé à un autre projet, Capharnaüm s’est arrêté là. Pour moi, c’était un travail pratique et ludique pour essayer quelque chose. La réaction du peu de personnes qui ont lu ces carnets m’a encouragé tout de même à les publier. Je les en remercie. »

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015

Résultat : L’Association publie une brique de 280 pages, le résultat d’un projet qui devait comporter 5000 pages ! Cela me laisse songeur…Lewis Trondheim est pourtant encore bien vivant car il s’agit d’une pratique digne de grands auteurs décédés tels qu’Hergé  et Franquin…C’est comme si on raclait les fonds de tiroir pour retrouver des œuvres inconnues d’un auteur décédé. Mais Lewis Trondheim est toujours bien vivant et continue à produire beaucoup. On se rend compte de la facilité qu’il a de dessiner, d’inventer des histoires. Et sans crayonnés, s’il vous plait ! Bien évidemment, ce n’est pas du grand dessin, léché, mais c’est drôlement efficace et il a un style reconnaissable entre tous. C’est surtout cela qui fait la valeur de l’artiste, le style !

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015

En ouvrant l’album, on ne peut s’empêcher directement de penser à Lapinot ! Ce cher et regretté Lapinot que Lewis a trucidé trop tôt dans un moment d’égarement…Dans la même période, Trondheim se lance dans ce projet monumental qui raconte l’histoire de Martin Mollin, un autre lapin qui ressemble pas mal à Lapinot. Les oreilles sont un peu plus imposantes et les dents plus proéminentes. Est-ce un simple fait du hasard ou déjà le début des remords ? Il n’empêche que le lecteur qui va acheter cette brique va retrouver toute la verve de Lewis Trondheim et ne va pas se retrouver avec un album du style « Tintin et l’Alph’Art » avec une esquisse de dessin, sans scénario bien établi. Non, ici nous avons quand même 280 pages d’un dessin lisible et efficace. Le scénario est plus qu’un début d’une histoire. On a déjà moult péripéties, on apprend à connaître le décor et les personnages principaux. En plus, le récit, même s’il est inachevé, se suffit déjà à lui-même mais laisse bien entendu la porte ouverte à de nombreux développements. Sur la dernière planche, on entrevoit un bâtiment qui ressemble furieusement à la base secrète de Watte…C’est mon interprétation. Les lecteurs en auront peut-être une autre. Cela laisse place à la réflexion, à des hypothèses mais nullement à la frustration d’un fin sans queue ni tête, laissant le lecteur dans la perplexité.

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015

Lewis Trondheim laisse encore une fois libre cours à un récit débridé qui nous parle d’un super-héros dont on ignore tout, son vrai visage, où il habite, dénommé Willard Watte. Ses aventures sont racontées dans des feuilletons dessinés vendus en librairie, des comics quoi ! De suite, on a affaire à l’absurde, l’humour surréaliste, moqueur et ironique de Maître Lewis qui s’en prend à Martin Mollin, un libraire pas toujours très fute-fute mais suffisamment débrouillard pour tirer son épingle du jeu. Certaines répliques sont bien senties et les situations parfois valent le détour. Trondheim se lance dans les comics, pourquoi pas bientôt le manga? Il est taillé pour avec son dessin concis et réalisé rapidement,  sa propension à pondre des scénarios hors du commun sans devoir se creuser les méninges pendant des mois devant une feuille blanche. L’album est en noir et blanc, pas de couleurs, il ne faut pas exagérer !

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015

Cet album intitulé « Capharnaüm » évoque une ville de Galilée en Israël, citée à de nombreuses occasions dans les Evangiles. Ce nom veut dire aussi, par assimilation, un amas d’objets ou un endroit où règne une grande pagaille. C’est loin d’être le cas dans ce livre qui mine de rien est quand même bien abouti. Par contre, la créativité débridée de l’auteur peut être assimilé à un capharnaüm mais ne vous en faites pas car Lewis Trondheim sait où il a tout rangé. J’ai pour ma part bien aimé ce début d’histoire qui m’a rappelé (un peu) Lapinot !

Les amateurs de Lewis Trondheim ne peuvent pas passer à côté…Bon Lewis, il te reste exactement 4720 planches à réaliser pour terminer ton monument…3, 2, 1, go, partez !!!!

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Lien vers la fiche technique de l’album chez L’Association : ICI.

 

 

Capitol.

 

Capharnaüm, Trondheim, L'association, 8/10, Aventure, humour, 01/2015

 

 

 

Commentaires

J'aurais vu une chronique inachevée pour ce titre hors norme ....mais ton avis donne envie de mieux connaitre ce titre !

Écrit par : samba | 05/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire