19/05/2015

MONIKA - Tome 1: Les bals masqués.

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015Dessin : Guillem March - Scénario: Thilde Barboni

Sortie : 07/05/2015

Editeur : Dupuis

64 pages – Cartonné

Polar, Thriller, suspense, érotisme.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur): Monika, vidéaste et plasticienne, accepte de cacher Théo, génial inventeur sur le point de construire un androïde convoité. Avec l'aide de son ami hacker, Monika enquête sur sa sœur disparue. Elle est alors entraînée dans le monde interlope des "bals masqués"... Elle rencontre et séduit Christian Epson, le dernier homme à avoir vu Erika. Charismatique, Epson est un politique et est en voie d'accéder aux plus hautes marches du pouvoir. Mais des attentats éclatent et viennent troubler le jeu voluptueux de la performeuse.

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015

 

«  Je vois que malgré vos airs effarouchés, vous vous y connaissez en plaisirs raffinés ! »

 

Mon avis : Ce mois de mai 2015 est le mois des sorties BD pour Thilde Barboni qui sort coup sur coup deux albums, un chez Sandawé (Les anges visiteurs, tome 1) et le premier tome de « Monika » qui sort chez Dupuis. Cet album est dessiné en collaboration avec Guillem March. On sent de suite que Dupuis compte sur cet album. Envoi de presse, relance par mail, proposition d’interview, rien n’est oublié pour faire parler de cet album dans la presse, sur internet.

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015

Thilde Barboni est traductrice de profession et une écrivaine belge. Elle a déjà à son actif une bonne dizaine de romans parus en Belgique, France et Suisse dont certains ont été traduits aussi en allemand et en coréen. Elle a écrit également plusieurs pièces de théâtre et a collaboré à des émissions radiophoniques avec la RTBF. Au niveau de la bande dessinée, en tant que scénariste, rappelons à son actif  l’album « Rose d’Elisabethville » ou « Agence Interpol » édités chez Dupuis. Guillem March est un dessinateur espagnol spécialisé dans les comics. Il a déjà fait des petites incursions dans le franco-belge via Dupuis et Paquet. C’est le premier ouvrage en commun du tandem.

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015

Quand j’ai eu l’album en main et que j’ai vu la couverture très suggestive, je me suis dit que le récit risquait d’être chaud. Ma première impression en feuilletant l’album est d’avoir affaire à un récit érotique mais le scénario allait-il être à la hauteur des espérances? Un deuxième élément m’a frappé de suite c’est l’aspect graphique et surtout l’emploi des couleurs. Les teintes sont très claires, le blanc domine d’autant plus que l’héroïne principale de l’histoire est au début du récit une sorte d’oie blanche, court vêtue, à la peau digne d’un hiver arctique. Mais enfin, chacun sait que les premières impressions peuvent être trompeuses. C’est encore le cas pour cet album qui m’a paru étrange à première vue. L’album en lui-même est très soigné, la couverture très classe et agréable au touché. La reliure est bien réalisée, le papier est de qualité. L’impression a été réalisée par l’imprimerie Lesaffre, une référence.

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015

Le dessin de March est très épuré. Il connait bien l’anatomie et nous sert les corps de ses personnages sur ses planches de façon très élégante et plastique. La composition des planches est relativement classique, les expressions corporelles sont parfaites. Les visages pourraient être améliorés, manquent parfois de relief, de sentiments. La colorisation de March est atypique et pourrait en décontenancer certains. Il a fait dans le léger. Nous ne sommes pas dans les couleurs saturées d’un Largo Winch ou d’un XIII !

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015

Le scénario de Thilde Barboni m’a plutôt étonné, en bien. Ce n’est pas simplement une histoire à base érotique avec une histoire légère, trop légère. Non, il s’agit d’un vrai polar, un thriller aussi, mais qui débute dans des soirées spéciales, des sortes de « bals masqués » pour une certaine caste de personnages friqués et avides de quelque peu s’encanailler. Il faut bien un peu attirer le chaland de lecteur. Monika recherche sa sœur disparue qui fréquentait ce milieu un  peu louche, très secret,…Et en plus, le premier contact de Monika a lieu avec un jeune politicien promis à un brillant avenir…Sexe, politique, mystère, menaces, manipulations…Vous avez tous les ingrédients pour monter un polar, un thriller digne des meilleures productions hollywoodiennes.

 

Se cacher est un plaisir. Fuir, une volupté.

 

Notons qu’il s’agit d’un diptyque et que la fin de l’histoire sera pour bientôt (septembre 2015). Quelques planches graphiques explicatives du travail du dessinateur ponctuent la fin de l’album.

Pour ma part, j’ai été séduit par la façon qu’ont eue les auteurs de traiter le sujet. Thilde Barboni en tant que romancière a bien distillé l’histoire au fil des planches avec les éléments adéquats pour faire monter la sauce et donner un sens au récit. March impose son graphisme qui lui est propre, très stylisé et dépouillé. Seul la couleur pourra en déstabiliser certains mais encore une fois, même dans le domaine de la colorisation, il assume ses choix de façon convaincante. J’ai bien aimé ce voyage dans ce monde entre lumière et ténèbres.

 

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Liens vers la fiche technique de l’album chez Dupuis : ICI.

 

 

Capitol.

Monika, Les bals masqués, March, Barboni, 8/10, Polar, Thriller, suspense, érotisme,05/2015

 

 

Commentaires

vu en librairie et reposé à cause de la colorisation qui m'a fait l'impression d'avoir entre les mains une de ces BD mal colorisées des années 80.
j'y rejetterai un oeil plus attentif lors ma prochaine incursion chez mon dealer ;-)

Écrit par : loubrun | 19/05/2015

Répondre à ce commentaire

Il y a un petit air de Griffo dans ce dessin, je le note aussi sur ma liste .

Écrit par : samba | 19/05/2015

Répondre à ce commentaire

Pareil que mes petits camarades. Je ne sais pas si j'aime ou pas les couleurs.Ce coté froid facon ... ranxerox. C'est froid, c'est métallique... ca ne laisse pas indifférent ! Mais le scénario pique ma curiosité

Écrit par : tigrevolant | 19/05/2015

Répondre à ce commentaire

Ce tome m'a fait penser à Chelsea ( BD de Jean Dufaux)pour son univers artistique déjanté.
Sinon, un beau dessin, une très belle colorisation et un scénario un brin alambiqué quand même .

Écrit par : samba | 13/06/2015

Répondre à ce commentaire

le tome 2 pour le 4 septembre

Écrit par : samba | 23/06/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire