22/05/2015

La malbête

la malbête,ducoudray,hamo,glénat,gévaudan,aventure,042015la malbête,ducoudray,hamo,glénat,gévaudan,aventure,042015Scénario : Aurélien Ducoudray

Dessin : Hamo

Éditeur : Bamboo Édition

48 pages

genre : aventure

 

 

 

Dans les traces de la bête du Gévaudan…

 

 

L’accroche officielle :

 

En 1765. Antoine de Beauterne, porte-arquebuse du roi, arrive sur les terres de la célèbre bête. Il va être confronté à l’indicible. Cadavres à moitié dévorés, chasseurs reconvertis en bandits de grand chemin… Un allié inattendu va pourtant changer le cours des choses : Barthélemy, 11 ans, habile à la fronde, accepte de devenir son palefrenier, malgré l’exécution par ordre royal de son père protestant.

 

la malbête,ducoudray,hamo,glénat,gévaudan,aventure,042015



 

Mon avis :

 

A la fin de ce premier tome la bête reste une légende. On la devine, on sait qu’elle existe, on en parle beaucoup, mais on ne la voit pas. Elle fait pourtant bien des dégâts. Alors ?

 

Point de frissons, point de terreur. La traque de la bête est le prétexte ici d’une histoire dans l’Histoire, celle de la rencontre entre un jeune protestant orphelin et le chasseur, qui le prend sous son aile, ce qui ne laisse pas de rendre méchamment jaloux le fils légitime de ce dernier.

 

Le décor et le scénario sont un patchwork de faits et personnages historiques dans une France affaiblie par la guerre de Sept ans et où la bête catholique traque ses proies protestantes…

 

Le dessin candide de Hamo finit d’extraire ce récit d’un réalisme dont il ne se réclame aucunement, pour en faire un conte initiatique, nous laissant deviner que le vrai héros, c’est le petit Barthélémy.

 

J’attends le deuxième tome pour savoir quel grand homme il va devenir.

 

Ah, et aussi, peut-être, pour savoir si la bête existe et s’ils vont finir par l’attraper ?

 


 

a06-3e788fc.gif

 

 

 

Virgule

 

 

la malbête,ducoudray,hamo,glénat,gévaudan,aventure,042015

Commentaires

J'aime dans cette chronique le terme "candide"...:-)

Écrit par : Capitol | 22/05/2015

Répondre à ce commentaire

C'est dommage que la couverture soit trop sombre, pas assez atractive. J'ai du le voir chez ma libraire et cal ne m'a pas attiré la rétine. Je me repencherez dessus.

Écrit par : tigrevolant | 22/05/2015

Répondre à ce commentaire

Peut-être le côté "candide" du dessin qui ne t'a pas attiré ? ☺
Le pitch joliment vendu par Virgule m'a sensibilisé ... je vais me laisser tenter !

Écrit par : dgege | 23/05/2015

Les commentaires sont fermés.