23/06/2015

JEAN VAN HAMME - Mémoires d'écriture.

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015 Ecrit par Jean Van Hamme

Editions Grand Angle (Bamboo)

Sortie le 27 mai 2015.

112 pages – Cartonné

Scénariste, auto-bibliographie, Van Hamme

 

 

 

Résumé (de l’éditeur) « Pourquoi vouloir écrire ? Qui ou quoi peut bien vous en donner l’envie ? Pour un certain nombre d’auteurs, ce peut être le désir de raconter un pan de leur vie. Pour d’autres, il s’agit de partir d’un sujet fictif et d’en tirer une histoire à tendance philosophique, sociale, humaniste, sanglante ou tout simplement distrayante. Qu’est-ce qui m’a incité à vouloir vivre de ma plume ? Je dirais que c’était la vaste bibliothèque de mon père. Mon père, ce héros… »

 

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

 

« Jean Van Hamme : Les mémoires d’écriture d’un des plus grands scénaristes du milieu de la BD. »

 

 

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015 Mon avis : Qui ne connait pas Jean Van Hamme dans le milieu de la BD ? Pas grand monde ou alors, il faut avoir vécu pendant 40 ans sur une île déserte sans communication avec le monde extérieur ! C’est donc un événement de voir sortir un livre consacré exclusivement à Jean Van Hamme, un des plus grands scénaristes de BD. Le dernier remarquable livre en date qui lui était consacré, c’était le livre d’entretiens avec Frédéric Niffle intitulé : « Van Hamme, itinéraire d’un enfant doué », sorti en 2002. Il s’agissait à l’époque de faire la biographie de Jean Van Hamme via des entretiens. Depuis lors 13 ans sont passés et sa production a continué à agrandir l’Oeuvre. C’est Jean Van Hamme lui-même qui a pris l’initiative de faire son propre bilan, une « auto-bibliographie », selon ses propres termes. Il aborde en priorité sa propre bibliographie et parle peu de sa vie privée. Il l’aborde de façon homéopathique, juste pour que le lecteur comprenne ses choix et les événements qui ont jalonné sa carrière de scénariste jusqu’à l’heure actuelle.

 

Pour rappel, Jean Van Hamme est né à Bruxelles en 1939 et est diplômé ingénieur commercial agrégé d’économie politique. Il a un haut poste dans une multinationale lorsqu’il abandonne son job pour se lancer dans l’écriture scénaristique, le cinéma, le roman et la BD. Après quelques années de vaches maigres, il devient le scénariste de best-sellers tels que Thorgal, XIII ou Largo Winch pour ne citer que les plus connus. Il fait également des « one-shot » tels qu’Epoxy, Histoire sans Héros, SOS Bonheur ou Le Grand Pouvoir du Chninkel. Il s’est fait une réputation de scénariste qui dévoile les faces cachées du pouvoir qu’il soit politique ou industriel. C’est enfin un grand voyageur. Il sillonne le monde avec son épouse pour repérer les décors des prochaines aventures de ses héros.

La préface est de sa chère Huguette, son épouse et probablement sa première lectrice. Démarre ensuite son récit via ses différentes œuvres. Il plante d’abord le décor de sa jeunesse. Sa mère décède alors que Jean Van Hamme est encore tout jeune, il a 2 ans. Il ne se souvient pas de sa maman. C’est son père qui va l’élever seul car il ne se remariera pas. Jean Van Hamme va cependant vivre une enfance heureuse. Il va surtout profiter de l’immense  bibliothèque de son père. Il va lire, beaucoup, et acquérir ainsi un goût immodéré pour la lecture. Il apprend à lire avec Tintin puis découvre Perrault et Grimm, Jules Verne, Alexandre Dumas,  Fenimore Cooper, Jack London, Maurice Leblanc et bien d’autres…Plus tard, lui viendra l’envie de raconter des histoires.

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

Copyright Dany.

 

Vient ensuite sa période professionnelle en tant qu’ingénieur commercial. Il grimpe rapidement dans la hiérarchie, il est doué. En même temps, il commence ses premières expériences en tant que scénariste. Jusqu’au jour où il décide de tout plaquer et de se lancer dans une carrière de scénariste.

Jean Van Hamme prend sa biographie dans sa chronologie historique. Au début, les fins de mois sont difficiles. Quelques séries s’arrêtent car elles ne marchent pas fort. D’autres projets tardent à se mettre en route. Jean Van Hamme insiste ainsi auprès de son lectorat pour faire remarquer qu’il n’a pas connu que des succès, loin de là. Il a connu aussi, surtout au départ de sa carrière, de sérieux revers. C’est cela aussi qui forme l’homme. Il développe ainsi toutes les séries et les « one-shot » qui ont construit pas à pas sa carrière et son succès.

Je ne vais pas aller dans le détail, c’est maintenant aux lecteurs de découvrir l’homme à travers son œuvre, via sa bibliographie. L’angle d’attaque est radicalement différent de l’album de Niffle. Il donne cependant encore un éclairage différent de ce qu’on a pu lire sur Jean van Hamme précédemment. J’ai bien aimé cet ouvrage que je vous recommande surtout si vous êtes ouvert à la BD et que vous désirez en savoir plus sur un monument du scénario.

A noter que le Musée de la bande dessinée à Bruxelles a mis sur pied une rétrospective consacrée à Jean Van Hamme qui a lieu du 16 juin au 29 novembre 2015.

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

 Photo de Daniel Fouss-CBBD.

 

 

a08-3e78906.gifMa cote.

 

Liens vers la fiche technique de l’album chez Grand Angle : ICI.

Liens vers le site internet du Musée de la Bande Dessinée à Bruxelles : ICI.

 

 

Capitol.

 

Jean Van Hamme, Mémoires d'écriture, Van Hamme, Grand Agle, 8/10, scénariste, auto-bibliographie, bibliographie,05/2015

 

 

Écrire un commentaire