16/07/2015

WUNDERWAFFEN - Tome 6 & 7.

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015 Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015 Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015 Tome 6 : Le spectre de l’Antarctique

Tome 7 : Amerika bomber.

Dessin : Richard D. Nolane - Scénario: Maka

Sortie du tome 7: 24/06/2015

Editions Soleil

56 pages – Cartonné

Aviation, Uchronie, 2eme guerre mondiale.

 

 

Résumé (de l’éditeur) : En ce début de 1947, Himmler peaufine un plan secret afin de prendre le contrôle du Reich. Un plan qui repose en bonne partie sur les recherches de l'Ahnenerbe, le "Bureau Occulte" du Reich, et sur celle de l'ultra secret Sonderburo 13 qui vient d'être déplacé dans la base allemande en Antarctique, sous le contrôle de la SS. Là même où vient d'être découvert, sous la glace, un stupéfiant objet grâce à une carte géographique vieille de... 10 000 ans ! Mais, envoyée par Churchill et De Gaulle, contre l'avis des Américains, une petite escadre anglo française renforcée d'un porte-avion s'approche de la base dans le but de s'en emparer. Sans savoir que des U-boot cargos géants, avec dans leurs cales les Wunderwaffen de l'escadrille d'élite commandée par Murnau, filent eux aussi vers l'Antarctique pour arriver avant elle...

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

 

 

«1947: LA SECONDE GUERRE MONDIALE SE POURSUIT, GRÂCE AUX ARMES SECRÈTES DES NAZIS ! ».

 

 

Mon avis : Au départ, je devais vous parler uniquement du tome 7 de la série mais je n’avais pas lu le tome 6 ! De plus, j’ai remarqué que Samba BD ne l’avait pas reçu de l’éditeur et qu’il n’avait pas été chroniqué non plus ! Me voilà donc parti pour les deux tomes. J’ai acheté le tome 6 chez mon libraire. Et cela tombe bien car les deux tomes sont indissociables. Lire et comprendre le tome 7 sans avoir lu au préalable le tome 6 relève de la mission impossible ! Vous voilà donc prévenus !

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

Rappel préalable pour ceux qui ne suivent pas la série, qui ne sont pas au courant. Il s’agit d’une « uchronie ». Il s’agit en réalité selon la définition de Wikipédia de, je cite, « Dans la fiction, l’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé ».Ici, la série prend son départ sur le fait que le débarquement de juin 1944 des alliés a été un fiasco et que la guerre se poursuit grâce aux armes secrètes des nazis, les « Wunderwaffen ».

 

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

 

Rappelons que Richard D. Nolane  est un scénariste français qui vit en France (même si son nom peut faire croire le contraire).Il est écrivain de plus de 40 romans et 30 nouvelles. Il est spécialiste de la littérature populaire, du  fantastique et du paranormal. Au niveau de la BD, il a à son actif aussi « Tigres volants », « Harry Dickson », « Demon », « Millénaire ». Il sort en 2015 : « Space Reich » et « Vidocq ». Maka est un dessinateur bosniaque qui y vit toujours. Il est illustrateur indépendant et fait aussi de la BD comme « Wunderwaffen » et « Le Triangle rose ».Il organise aussi le salon BD de Laktasi, le plus important des Balkans.

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

Le dessin de Maza est toujours égal à lui-même. La composition des planches est assez libre et alterne les cases classiques avec des cases plus grandes, sans cadres, qui permettent au dessinateur de jouir de sa pleine liberté de création. Tout ce qui touche à l’aéronautique (avions, combats aériens,…) est très bien rendu. C’est clair, précis et facilement compréhensible. Les attitudes des personnages sont bien rendues. Dommage que les expressions du visage laissent parfois à désirer. Maka a plus de problèmes pour dessiner un porte-avions. Le pont d’envol à une méchante tendance à ne pas être très plat. Je sais qu’on est en pleine mer australe mais quand même. Le scénario  de Nolane tient bien la route. J’avais trouvé le tome 5 « hors sujet », j’ai compris son utilité lors du tome 7 ! Ce scénario, c’est un long fleuve pas très tranquille. A la fin de ce tome 7, les aventures en Antarctique ne sont pas encore terminées, je vous préviens! Même si c’est une uchronie, on sent que le récit est nourri d’une importante documentation. Les grades des SS n’auront plus aucun secret pour vous. Nolane a son fil conducteur et s’y tient même si parfois cela doit déstabiliser le lecteur.

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

Cette série est totalement relancée même si l’Antarctique peut sembler loin des préoccupations de chacun. Et pourtant, c’est là que cela se passe. Au final, j’ai eu une lecture très plaisante. Cette série « Wunderwaffen » est totalement à la hauteur de mes attentes initiales. Cela marche tellement bien que maintenant d’autres séries s’en inspirent, voient le jour telles que «USA Über Alles », « Space Reich », etc…

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

 

a07-3e78901.gifDessin

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifMoyenne

 

 

Liens vers la fiche technique de l’album  tome 7 chez Soleil : ICI.

 

 

Capitol.

 

Wunderwaffen, Nolane, Maka, Soleil, 8/10, aviation, uchronie, 2eme guerre mondiale, 06/2015

 

Commentaires

Ce que j'avais apprécié dans cette série dans les 1er tomes, c'était de suivre les hauts dignitaires nazis , de rentrer dans leur tête ( toute pourrie) .Ici, ce n'est qu'une succession de combat pour aboutir à un truc complètement fou ...bof bof bof !

Écrit par : samba | 16/07/2015

Répondre à ce commentaire

Lu le tome 7 qu'aujourd'hui. Comme Samba: Bof, Bof, BOF !!! Il est temps que cette série trouve sa fin, mais de toute manière, elle ne m’intéresse déjà plus.

Écrit par : Laure-Line | 23/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire