11/08/2015

Amère Russie - tome 2 - Les colombes de Grozny

amère russie,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesamère russie,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmesScénario : Aurélien Ducoudray

Dessin : Anlor

Éditeur : Bamboo

48 pages

date de sortie : mai 2015

genre : guerre

 

 

 

Résumé (éditeur)

Pour retrouver son fils, un militaire russe détenu en Tchétchénie, Ekaterina a bravé tous les dangers. Jusqu’à rencontrer Bassaiev, le redoutable chef tchétchène, qui lui présente un prisonnier… qui n’est pas celui qu’elle recherche éperdument. Retranchée dans une Grozny assiégée, déçue par l’attitude des belligérants des deux camps, Ekaterina semble plus seule que jamais. Mais une porte de sortie se trouve peut-être au milieu des immeubles en ruines.

 

" y'm'font chier ces wahhabites, jamais contents de rien ! Est-ce que je leur demande si Allah préfère les AK 47 ou les Famas ? "

 

La pauvre Ekaterina s'est faite dupée par Bassaiev ! Le chef tchétchène lui a servi un beau baratin pour l'attirer dans ses filets et avoir une monnaie d'échange avec les Russes. Cette stratégie s'avèrera inutile puisque les Russes ne font pas d'échange. La "mère courage" devient alors vite encombrante et est envoyée à Grozny, dans "l'immeuble des aveugles". Un immeuble en ruine dans le quel survivent d'anciens combattants abrutis par des années de guerre, et des gamins qui n'ont que le jeu vidéo Bomberman à l'esprit. Trop jeunes pour faire la vraie guerre, ils la vivent par procuration sur leur console de jeu. Tout ce petit monde vit comme si de rien n'était dans cet immeuble détruit, dans une ville bombardée quotidiennement. Chacun s'accroche à ce qu'il peut pour continuer à vivre et tenter d'oublier le drame duquel il sont malgré eux acteurs. Bref, la vie continue et s'organise au milieu des bombardements, des snipers et des convois humanitaires de l'ONU saccagés par les mercenaires payés par les Russes.

amère russie,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmes

Ekaterina ne perd jamais espoir et est plus que jamais déterminée à ramener son fils Volodia. Sa planche de salut, c'est ce jeune soldat russe aveugle, qui porte le même nom que son fils.

 

Aurélien Ducoudray et Anlor, terminent avec brio cette fiction réaliste (voir le tome 1). La guerre est évoquée ici avec une touche d'humour et de sensibilité mettant en exergue son absurdité et sa violence omniprésente. Les auteurs ne prennent pas partie. Ils montrent la violence qui devient presque la règle de vie des soldats et miliciens de tous bords, comme si la guerre rongeait inéluctablement leur part d'humanité. Petit être fragile animé d'une foi inébranlable et d'une force de caractère certaine, Ekaterina et son petit chien Mylyi incarnent l'humanité et l'espoir au milieu d'un tas de ruines.

Le dessin semi réaliste d'Anlor est parfait et flirte sans cesse entre légèreté et dureté. Les scènes sont vivantes et très animées grâce aussi à des dialogues simples, percutants et d'une efficacité redoutable, que l'on finit par entendre.

 

amère russie,ducoudray,anlor,bamboo,grand angle,guerre,tchétchénie,russie,femmes

Je rajoute un point de bonus pour la couverture que je trouve très réussie. Non seulement elle est belle, mais elle résume parfaitement tout ce que l'on trouve dans ce diptyque : la violence, la sensibilité, la fragilité, l'innocence, la fatalité, la détermination et l'espoir.

 

 

a09-3e78912.gif

 

 

 

Loubrun

 

Abonnez-vous à la newsletter

Commentaires

Je dois avouer avoir moins accroché à ce 2e tome mais les personnages restent hyper attachants .

Écrit par : samba | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

il est un peu plus sombre que le premier. mais comme souvent avec les diptyques, l'histoire s'apprécie mieux en relisant les deux albums d'une traite.

Écrit par : loubrun | 11/08/2015

C'est vrai belle couv : merci de l'avoir mis en lumière

Écrit par : tigrevolant | 11/08/2015

Répondre à ce commentaire

L'ensemble du diptyque est un gros coup de cœur pour moi, mais je vous l'avais déjà dit . :) ♥♥♥

Écrit par : Laure-Line | 25/08/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire