15/08/2015

LE REDEMPTEUR - Tome 1: L'homme qui entendait les prières des enfants morts.

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.Dessin : Miguel Lalor - Scénario: Stephen Desberg.

Couleurs : Thorn.

Sortie: 22/05/2015 – Editions Dargaud

48 pages – Cartonné

Aventure, Polar, Thriller

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Jean Ravelle, un Français installé au Brésil, a fait fortune dans les affaires. Plutôt que profiter d'une existence aisée et insouciante, il mène une double vie. Son obsession : combattre tous ceux qui s'en prennent aux enfants et qui les exploitent. Devenu une sorte de justicier milliardaire, il n'hésite pas à employer lui-même des méthodes radicales. Son passé explique d'ailleurs ses actes : hanté par des souvenirs, Jean Ravelle est celui qui « entend les prières des enfants morts ».

 

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

 

 

«Je suis un homme en colère. Je suis celui qui entend les prières des enfants morts… ».

 

 

Mon avis : Il s’agit d’une nouvelle série « Polar noir » du scénariste Stephen Desberg (I.R.$…) et du dessinateur Miguel Lalor (Le Dernier Templier, …). Ces auteurs sont connus et reconnus. Et ce genre de travail ne devrait pas beaucoup les déstabiliser !

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

Quand on lit ce premier épisode, on pense directement à Largo Winch de Van Hamme et Francq. Le même milliardaire qui n’a pas fait grand-chose pour être parmi les plus riches du globe. Pétris de bons sentiments pour les défavorisés, ils font tout pour aider ceux qui ont le moins de chance. Le Rédempteur démarre au Brésil où Jean Ravelle a beaucoup de travail pour justifier son statut de gentil homme. Bien évidemment, il faut prendre le récit au second degré et ne pas soupeser tous les détails. Est-ce correct ? Est-ce que cela tient bien la route ?

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

 

Une autre question : « Dargaud veut-il mettre en danger Dupuis alors qu’ils appartiennent aux mêmes actionnaires principaux ? » C’est aussi une très bonne question. Alors qu’il y a surproduction de bandes dessinées francophones, est-il de bon aloi de se lancer dans ce genre de projet destructeur pour une autre branche de la société d’édition ? Les éditeurs sont-ils tous des grands gamins pas très futés ?

Je crois que la locomotive est sur les rails. Voici l’analyse de l’album…

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

Le dessin de Miguel Lalor est du niveau de ce genre de série qui allie l’argent aux bons sentiments. Ce dessin est excellent, précis et bien maîtrisé. En plus, les couleurs de Thorn donnent une touche supplémentaire certaine à cet album. La construction des planches est classique mais laisse au dessinateur la possibilité de varier ses angles et ses cadrages. On parle de techniques de vente, de la gestion d’un groupe mondial, mais il y a aussi beaucoup de scènes d’action, pour la plupart dans les rues de Rio. Mais quand on est milliardaire, on ne regarde pas sur un vol en jet privé pour se rendre en Europe…

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

Au niveau du scénario, il ne faut pas trop se tracasser. Notre ami Stephen Desberg est un des meilleurs scénaristes actuels. Il lui suffit de dresser le tableau, le pays où se déroule l’action, les personnages qui y gravitent, les intérêts en jeu. Il n’aura pas manqué d’analyser les séries concurrentes et d’en tirer les lignes de conduites principales pour se lancer dans cette nouvelle série. Pour lui, le premier album n’est en général pas un gros problème. C’est sur la longueur du travail que parfois il s’endort ou perd le fil conducteur de l’histoire. Espérons qu’il tienne le bon bout…

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

Pour clôturer cette chronique, je vous dirai que cet album m’a plu et se lit facilement. C’est rythmé et les tableaux sont magnifiques. Reste à voir si le duo va tenir la distance. Cela reste à constater tout au long de la série. Dargaud a besoin de vendre et je parie que la maison d’édition mise gros sur cette nouvelle série qui ne manque pas de qualités !

 

Dessin :             9,0/10

Scénario :          9,0/10

Moyenne :         9,0/10

 

 

Liens vers la fiche technique de l’album  chez Dargaud : ICI.

 

 

Capitol.

 

Le Redempteur, Desberg, Lalor, Thorn, tome 1, Dargaud, 09/10, aventure, Polar, Thriller, 05/2015.

 

 

 

 

Commentaires

Ouille ouille , dire qu'un éditeur doit vendre ,je n'imagine pas les coups de fil à venir :-)))

Écrit par : samba | 15/08/2015

Répondre à ce commentaire

un bon mix entre Largo Winch et IRS. un album très rythmé, une histoire aux multiples rebondissements qui se lit effectivement sans ennui. Le dessin est très bon ce qui ne gâche rien; bref c'est efficace et ça devrait se vendre.

Écrit par : loubrun | 16/08/2015

Répondre à ce commentaire

Wahaou ! c'est tres tres sensuel dis dis donc tes exemples de dessin !!!
Largo Winch et IR$ sont tjs distrayants. Je me laisse à chaque fois prendre au jeux de l'action, du scénario et du dessin. Pourquoi pas le redempteur ?
Par contre le titre de la série est tres ....mmmhh ...pompeux

Écrit par : tigrevolant | 17/08/2015

Répondre à ce commentaire

On est doué ou on ne l'est pas!...

Écrit par : Capitol | 24/08/2015

Eh ben ... Desberg ne s'attarde pas beaucoup sur la psychologie des personnages qui sont très gentils ou très méchants !
Je te trouve très généreux dans ta note sur cette nouvelle série très dispensable mon cher Capitol, comment tu vas faire pour noter un bon album après ça ?
Certe, le dessin de Lalor très inspiré par Francq est très efficace et élégant, mais ça ne fait pas tout !... Desberg est un scénariste qui privilégie la quantité à la qualité comme certains autres !
Ce sera sans moi pour la suite !
scénar 4/10
dessins/coul : 8/10
donc 6/10

Écrit par : dgege | 22/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire