26/08/2015

Le magicien de Whitechapel - tome 2 - vivre pour l'éternité

le magicien de whitechapel,benn,dargaud,humour,diable,londres,paris,xixè,082015,710le magicien de whitechapel,benn,dargaud,humour,diable,londres,paris,xixè,082015,710Scénario et dessin : Benn

Editeur : dargaud

64 pages

date de sortie : 21 août 2015

genre : humour, fantastique

 

 

 

 

L'inconsolable magicien qui avait perdu son mentor dans le tome 1, a passé un pacte avec le diable lui assurant immortalité et succès. Mais ce contrat tient-il vraiment la route ? Il n'en est pas vraiment sûr et doit en vérifier la teneur. La peur au ventre il organise donc sa propre mort en provoquant un gros bourgeois qui le tuera lors d'un duel. Le soir même, il se réveille d'entre les morts et se retrouve aux côtés de son diable d'ami, Rabouin. Celui-ci ne prend pas ombrage du manque de confiance de Jerrold et lui offre la possibilité de voyager facilement en empruntant les chemins sataniques des cimetières. Notre bon magicien est rassuré et va sur le champ arroser ça à Paris. Il y rencontre Céleste, une jeune gourgandine qui tente de lui faire les poches. Mais Jerrold voit en elle un grand potentiel et met en scène un tour à sa façon pour qu'elle devienne son assistante. De retour à Londres, le duo infernal se voit proposer de se produire devant la Reine pour célébrer son jubilé. Jerrold se rapproche des portes de la célébrité et prépare avec Céleste le plus grand tour de magie jamais monté pour le jouer devant sa gracieuse Majesté.

 

"Désolé de vous décevoir, Rabouin. Mais pour le simple mortel, le doute est un sentiment naturel..."

 

Deuxième acte de cette trilogie diabolique mais néanmoins drôle et fine concoctée par Benn. Il nous avait mis tellement en appétit avec la fin truculente du premier tome que je redoutais que le soufflé ne retombe trop vite. Mais tout va bien, la recette prend et ce deuxième tome tient la route. Benn a eu la bonne idée de transformer le duo d'enfer en trio diabolique et de maintenir le rôle de belzébuth au même rang que celui du magicien. Ceci nous vaut des scènes vraiment drôles aux dialogues incisifs où les jeux de mots ne sont pas en reste. Entre préparatifs du tour le plus hallucinant du siècle et visite guidée dans l'antre de Lucifer, on se réjouit de suivre Jerrold qui se joue de la mort et se venge des puissants. Les dialogues bien ciselés coulent de source et rendent attachant tous ces personnages. Entre rocambolesque et fantastique, cette histoire ne lasse jamais et l'on se demande quelle tournure elle finira par prendre. Car évidemment, Benn surprend à nouveau tout son monde en nous réservant à la fin un rebondissement d'enfer !

 

Me voilà à nouveau charmé par cette histoire à l'humour fin et noir à la fois, dans l'attente du troisième et dernier acte de cette infernale affaire.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

 

le magicien de whitechapel,benn,dargaud,humour,diable,londres,paris,xixè,082015,710

 

 

Abonnez-vous à la newsletter

Commentaires

Depuis Mic Mac Adam, je suis une inconditionnelle de Benn. Donc cette nouvelle série me réjouit beaucoup; Toutefois, sans arriver à comprendre et à expliquer pourquoi, j'ai moins aimé ce tome que le précédent.... Mais, j'attends néanmoins la suite. ♥♥♥

Écrit par : Laure-Line | 28/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire