08/09/2015

The Activity - tome 1

the activity T1.jpgthe activity T1_pl.jpgScénario :  Nathan Edmonson

Dessin : Mitch Gerads

Éditeur : Urban Comics

143 pages

date de sortie : 21 août 2015

genre : espionnage, action

 

 

 

Résumé (éditeur)

Les temps changent, et avec l'évolution brutale des moyens de communication, les conflits internationaux prennent une toute autre ampleur. Les États- Unis comptent aujourd'hui dans leurs rangs une force spéciale parfaitement adaptée à cette nouvelle donne : l'ISA, Intelligence Support Activity. Les agents qui la composent ont pour objectifs d'assister, rectifier, et effacer au besoin toutes traces des missions que leurs collègues de la NSA, du FBI et de la CIA n'auraient pas menées à bien.

 

"Croyez-moi sergent Ryan, nous ne vous recruterions pas si nous ne savions pas déjà que vous êtes ce que nous recherchons"

 

Nathan Edmondson (Punisher Now ; Who is Jake Ellis ; Black Widow Now ) et Mitch Gerads, nous entrainent au cœur du plus secret et énigmatique des services de renseignement américain : L'ISA. Cette agence très particulière peut se charger tout autant de missions de renseignement pur que de missions d'actions à l'étranger ou sur le sol US. De la traque de barons de la drogue, à l'effaçage de preuves gênantes en passant par les réparations des dégâts commis par les autres agences de renseignement, rien n'est épargné à ces soldats de l'ombre que l'on suit ici dans diverses opérations.

 

the activity,edmonson,gerads,urban comics,espionnage,action,états-unis,renseignements,services secrets,610,082015

 

 

On ne sait pour l'instant pas grand chose des membres de l'équipe. L'auteur distille avec parcimonie les informations sur chacun des protagonistes, enveloppant ses personnages d'un halo de mystère. On suit quand même avec intérêt ce groupe et les rapports entre ses membres qui du jour au lendemain peuvent devenir des machines de guerre. On s'aperçoit alors qu'ils sont entièrement dévoués à leurs missions et que leurs vies ne leur appartiennent quasiment plus.

 

the activity,edmonson,gerads,urban comics,espionnage,action,états-unis,renseignements,services secrets,610,082015

 

L'auteur base son récit entre réalité et fiction, parsemant les pages de renvois explicatif sur des sigles, des noms de code ou d'opération. Tout cela donne une assise crédible au récit mais le complique aussi. C'est parfois un peu flou, d'autant qu'il n'y a pas véritablement d'intrigue servant de fil conducteur au récit.

 

Concernant le dessin, Mitch Gerads contribue grandement à nous mettre dans le bain glauque et froid des missions à haut risque. Ambiances pluvieuses, scènes de nuit, huis clos dans un avion ou dans un cachot, a chaque fois son trait réaliste fait mouche.

 

the activity,edmonson,gerads,urban comics,espionnage,action,états-unis,renseignements,services secrets,610,082015

A l'heure ou le renseignement américain est un sujet assez sensible en Europe, ce premier tome qui se lit presque comme un document, devrait ravir les férus du genre. Pour ma part, maintenant que la caution réaliste est mise en place, j'espère une suite plus centrée sur une intrigue faisant la part belle à la fiction et un recadrage sur les personnages.

Rendez-vous en octobre pour le tome 2 ...

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

Abonnez-vous à la newsletter

Commentaires

Sujet intéressant mais couleurs bien criardes. Par ailleurs, j'avais reposé l'album chez mon libraire car je trouvais la couv tres....agressive.
Faudra que je m'y replonge

Écrit par : tigrevolant | 08/09/2015

Répondre à ce commentaire

la couv reprend un dessin d'un des chapitres très axé action. Tous les chapitres ne sont pas de cette veine. Idem pour les couleurs, tout n'est pas criard, ça dépend des ambiances voulues. En tout cas, ça ne m'a pas gêné plus que ça.
ce qui m'a le plus gêné, ce sont les nombreux renvois en bas de pages pour expliquer tous les sigles. ça donne une caution réaliste au récit, mais ça alourdit un peu la narration.
Je suivrai quand même le tome 2.

Écrit par : Loubrun | 08/09/2015

Pour moi, c'est rédhibitoire ces comics aux couleurs de merde !... le choix de lecture est déjà assez grand sans s'esquinter les yeux avec des couleurs criardes !

Écrit par : dgege | 08/09/2015

Répondre à ce commentaire

tu peux toujours le lire avec des lunettes de soleil ;-) cela dit j'ai déjà vu des comics et même du franco/belge bien plus criard et moche que ça.

Écrit par : Loubrun | 08/09/2015

C'est vrai, tu as raison, mais je ne supporte plus ce parti pris de couleurs qui me rappellent que je lis un comic et j'en deviens allergique !... Désolé !☺

Écrit par : dgege | 08/09/2015

Ne pas oublier aussi que ce sont des visuels web ici.
La plupart des teintes un peu extrêmes à l'écran ne sont pas reproductibles en imprimerie.
Je n'ai pas vu l'album, mais aucune chance, par exemple, que le vert fluo rende comme ça en quadrichromie ! Pas à moins d'utiliser des encres spéciales qui rendraient le coût de fabrication bien trop élevé pour une BD.
Le choix du papier et sa qualité comptent aussi énormément dans la restitution des couleurs.

Tout ça pour dire que se braquer sur les couleurs en se basant sur quelques visuels web, c'est peut-être un peu dommage…

Écrit par : jmc95 | 09/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire